Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/02/2008

PEINTURES SUR TICKET DE METRO DE LUC GRATEAU.

Avant-hier à la télé j'ai vu un truc passionnant pour moi :

Un jeune peintre, Luc Grateau, peint sur un ticket de métro le visage des voyageurs qui l'entourent.

Voici le passage sur F3 :

Il ya environ dix ans dans mes voyages ferroviaires entre Dreux et Paris Montparnasse je dessinais mes voisins de waggon. (Voir l'Album sur la droite : Mes croquis ferroviaires)
Cependant nos deux exercices sont trés différents. :

-Je dessinais dans le train.
J'avais donc au moins dix minutes voire une heure (Entre chaque arrêt il s'écoule entre cinq et dix minutes) pour crayonner d'aprés le modêle choisi.
Il y avait peu de monde. Je pouvais donc m'isoler facilement. Quelquefois assez loin de mon modèle. peu de gens s'aperçevait de ce que je faisais.
-J'utilisais deux crayons (un gras dans les b, et un sec dans les h) et une gomme.
-Mon support était un carnet de 13cm sur 22 cm relié en anneau. Je pouvait facilement tourner la page en cas de découverte. Je pouvais aussi faire croire que j'écrivais.

-Luc Grateau peint dans le métro.
Foule, bousculade. Les voyageurs ne restent pas longtemps (une minute trente entre chaque station). Cinq voire dix minutes tout au plus. On commence le dessin et crac le modèle se lève déjà, arrivé à destination. Il y a dans le métro une promiscuité plus grande que dans le train. On ne peut pas agir discrétement, un peu éloigné.
C'est pour cela que je n'ai jamais exercé dans le métro.
-Utilise un pinceau , une boite de couleur, et un stylographe encre de chine
d'où un certain encombrement, une difficulté de maniement. Attention au renversement et aux taches.
Matériel difficile à cacher.
Donc obligatoirement des spectateurs avec étonnement et questionnement.
La peinture est étalée sans dessin préalable. Chaque couleur doit être choisie et mélangée (ou non) astucieusement.
Aucun recours au "repentir" possible . Moi j'utilise éventuellemt la gomme.
-Peint sur un ticket de métro, soit 3cm par 6,5cm. Soit près de quatre fois plus petit que mon carnet.
Beaucoup trop petit pour moi. 

Bref, je suis en admidration sur ce que fait Luc Grateau.

Voici quelques exemples des peintures de Grateau avec mes humbles dessins.
Nous avons rencontré pratiquement les mêmes voyageurs.

medium_101.jpg
medium_IMG_5056.JPG
medium_réveuse_2.3.jpg
medium_IMG_5057.2.JPG
medium_v_dormeuse_cache-col_encre.jpg
medium_IMG_5058.JPG
medium_v_lectrice_chine_echarpe.jpg
medium_IMG_5059.JPG
medium_v_dormeur_enmitoufflé.jpg
medium_IMG_5060.JPG
medium_habituée_1.jpg
medium_IMG_5061.JPG
medium_rêveur1b.jpg
medium_IMG_5062.JPG
medium_Train_Montparnasse-jolie_2.jpg

L'échelle réelle de ces dessins est inversée :
- Mes dessins  sont deux fois plus grands que les peintures sur tickets  que l'on voit à l'écran et les peintures de Luc Grateau sont du format de mes dessins que l'on voit à l'écran......

Cinq visages sur un ticket, faut le faire :

medium_IMG_5065.JPG

Je ne dessine presque plus. Je ne prends plus souvent le train. Je prends le pretexte de mes opérations du canal carpien pour faineanter. Faux pretexte en fait, puisque je tape bien à l'ordi.
Je m'y remettrai. Promis. 

.
.
Regardez ce site pour découvrir beaucoup plus de prortraits sur ticket de métro de Luc GRATEAU :
cela vaut le détour :

http://www.serialpaintings.net/album-160857.html

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique