Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/02/2009

ANCIENNE NOTE RAFRAÎCHIE -4

Je suis un peu à court d'idées par manque de temps en ce moment.
J'ai trouvé un truc simple et pratique .
Je ressors en les actualisant des notes anciennes .
Je choisis de préférence celles qui à l'époque n'ont obtenu aucun commentaire.
Comme je reçois actuellement plus de visites qu'avant, notamment de Drouais, ces notes"oubliées"  peuvent certainement trouver leur public.
------------------------------

Voici la note du 24 mars 2007, restée sans commentaire : 
------------------------------------- 
C'EST JUSTE, MAIS TOUT JUSTE. .
medium_banque_tout_juste.jpg
-Eh bien ! Qu'attendez vous? Vous n'avez pas votre compte?
-Si!.. Mais tout juste!..

Vers 1970, j’ai connu pareille aventure….
Jeune caissier dans une agence bancaire parisienne entourée d’hôtels de tourisme je tenais aussi un guichet de change….
Un jour un vieux Suisse vient changer à mon guichet des francs suisses en francs français. Il s’agissait de plusieurs coupures de 200 ou 500 Francs Suisses., Ces énormes billets multicolores (valant une fortune en Francs Français de l'époque) que je devais regarder sous toutes les coutures pour m’assurer de leur authenticité. Je n’ais jamais, heureusement, rencontrés de faux billets en Francs Suisse.
Par contre les faux billets de 100 $ j’en ai rencontré souvent…..
Bref, j’effectue les opérations réglementaires de change et j’étale les billets français qui lui reviennent au vieux Suisse. Il les compte, les regarde, recalcule la fiche de change
A nouveau, il recompte et palpe les billets en les froissant....
Un doute me remplit. J’avance timidement un :
-« Monsieur, ce n’est pas juste ? »
En prenant enfin les billets et en les mettant lentement dans son portefeuille,
il me répond en traînant un fort accent helvétique :
-« Oui, jeune homme, cela est juste, mais tout juste!»

Ce vieux monsieur suisse connaissait-il cette blague de l’almanach Vermot ?....
Je ne le crois pas, car il était si naturel dans sa démarche.
D’ailleurs, à l’époque, avec mes collègues, quand nous ajustions la caisse et les comptes journaliers de l’agence, ne disions nous pas ?:
-« C’est ajusté, l’erreur est juste !»…..

15/11/2007

L'OBJET DE LA SEMAINE -10-la solution.

A mes débuts bancaires, je tenais la caisse d'une agence. (je crois qu'il s'agissait pour cet objet, de l'agence de la rue du bac).

Dans tous les "outils" à ma disposition figurait ce cache.

Il devait permettre à un aveugle ou mal voyant de remplir un chèque. 

Je n'ai plus de formule de chèque de l'époque au format pour lequel est concu ce cache d'aide à l'écriture.

Cette photo essaie d'en montrer l'utilisation.

medium_IMG_3297.JPG

 

Je dois avouer que je n'ais pas souvenance d'avoir fait utiliser ce cache à l'un de nos clients non voyant.

J'avais bien sûr des clients non voyants. Mais j'établissais moi-même les chêques à la demande du client, en présence d'un "gradé" qui contresignait...

Et comme ces chéques concernaient le plus souvent des retraits en espèces, la personne non voyante pouvait contrôler en recomptant les billets et en les reconnaissant au toucher.

Je pense que les outils informatiques peuvent palier actuellement ce genre d'inconvéniants.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique