Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/11/2008

11 NOVEMBRE 1918 - L'ARMISTICE.

J'ai retrouvé parmi mes vieux papiers, la une de l'armistice du 11 Novembre 1918 dans un journal d'époque.

medium_IMGu_8783.jpg

Curieux,dans les conditions de l'Armistice, la derniere et dix-huitième stipule:

"l'armistice dure trente jours."

medium_IMG_u_8784.2.jpg

L'armistice ne sera pas définitif mais durera quand même vingt ans avant que le canon tonne à nouveau......

La "Grande Guerre", la "Der des der", ne devint plus que seulement la première des guerres mondiales.

.

A LA MAIRIE DE DREUX UNE MINI EXPO SUR LE 11 NOVEMBRE :

Fusils

medium_IMG_8711.JPG

Délibération du conseil municipal du 13 Aout 1918 pour rendre hommage au 101ème Régiment d'Infanterie caserné à Dreux en temps de paix. Particulièrement pour sa participation aux combats d'Orfeuil.

medium_IMGu_8715.jpg

Le premier 11 Novembre sans poilus  encore vivants.

Cette commémoration glisse définitivement de la mémoire à l'histoire....

Le blog reprend son cours normal

Aprés quinze jours de pilotage automatique, je reprends en "live" les commandes du blog.

Je dois prendre un peu de temps pour reprendre mes esprits, lire les commentaires, y répondre, faire le tour de la bloguerie et surtout pondre de nouvelles notes....

Je remercie aussi les compatriotes Drouais qui viennent de plus en plus nombreux découvrir les Durocasseries..

Alors, PIERLOUIM, au boulot...

08/11/2008

A DREUX-MAIS OU ? 6

 Pendant mon absence, amis Drouais, le blog des Durocasseries vous montre des images insolites que j'ai glanées en levant un peu la tête dans les rues de Dreux.

QUOI ET OU ?.....

medium_IMG_2413.JPG

 

Un enseignant et son élève... 

Réponse à mon retour, le 12 Novembre,  si vous ne trouvez pas....

PIERLOUIM....

18:00 Publié dans -DREUX actualité. | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : dreux

07/11/2008

DROUAIS MAGAZINE-9-

medium_1-durocasseries_pierlouim.4.jpgCette semaine paraît dans le  "DROUAIS MAGAZINE"'

 une neuvième  Durocasserie : 

.

11  N O V E M B R E.

 

11 NOVEMBRE 1918 – 11 heures du matin.

- Le bourdon du Beffroi tonne gravement et lentement. Les cloches claires et trépidantes de ST Pierre sonnent à toute medium_SALMON_Arthur.jpgvolée.  Mon grand père maternel, dans son jardin des Rochelles comprend aussitôt ce que ce tintinmare annonce.

Il est à Dreux, en convalescence de sa quatrième blessure et en attente de sa quatrième citation..

Il est heureux que soit ainsi mis fin à quatre années d’affreuse boucherie.

Mais il est triste de n’être pas auprès de ses camarades dans ce jour tant attendu..

medium_louis_Fressonnet_1.3.jpg-Dans la terre, devant le fort de Douaumont, les ossements de mon grand-père paternel, éparpillés par un obus allemand depuis Février 1916 attendent d’être (peut-être) recueillis anonymement dans un ossuaire de Verdun.

-Ce 11 Novembre est un grand jour, mais ce n’est qu’un armistice. Dans 20 ans, le canon tonnera à nouveau..

.

DANS LES ANNEES SOIXANTE -

Dans la grande rue, une plaque de marbre est apposée sur le mur de la chapelle de l’Hôtel Dieu.. Y sont gravées les medium_salle_expo_hotel_dieuMG_7804.JPGnoms des morts Drouais de la « grande guerre» Cette guerre la der des der n’est plus que la «première »des  guerres mondiales en attendant la troisième…

Cette stèle fut remplacée par cette affreuse plaque actuelle aux lettres disproportionnées et inégales : « Salle d’exposition…… ».

medium_11_nov_paque_IMG_7506.jpgMon père, employé municipal a retrouve cette mémoire des sacrifices Drouais, abandonnée et abîmée dans un fond de hangar. Cet oubli l’a choqué. Après d’âpres discussion avec la mairie, la plaque fut ressortie de son cachot et finalement installée au cimetière auprès des tombes militaires. Pour moi, elle ne fait doublon avec celle du monument aux morts, place Métézeau. Mais les noms, dont celui de mon grand-père s’effacent peu à peu.. Une restauration s’imposerait.

 

CHAQUE 11 NOVEMBRE à 11 heures 11 minutes et onze seconde que font nos maintenant amis d’outre Rhin ?. Je vous le donne en mille.

medium_2005_11_11.2.jpgPendant que les Français, drapeaux au vent et médailles au poitrail sonnent aux morts et respectent une minute de silence, les Allemands, tricornes d’opérette sur  la tête, majorettes aux lestes gambettes medium_Karneval_14.jpgsonnent aussi le clairon. Mais pour ouvrir la saison du carnaval, saison qui se terminera  le mercredi des cendres en février prochain. (Pour plus de détail, visiter mon blog).

Quel pied de nez magistral, n’est ce pas ?. Les plénipotentiaires Allemands ont imposé aux Alliés cette date et cette heure symbolique (11, 11 (nov.) à  11 heures et 11 minutes, le chiffre 11 étant peut être synonyme de joie). Pour arrêter momentanément (20 ans) les hostilités.

 Pour les Allemands la guerre 14/18 ne fut qu’un épisode sans importance. D’ailleurs pour eux, quelle défaite ? Pas un centimètre du sol Allemand ne fut touché ni détruit.. Les Français de leur coté parlent peu de l’affreuse guerre méconnue de 1870.

 Le 8 mai 1945, contrairement au 11 Novembre est une grande date. Là il s’agit bien d’une reddition sans condition et non d’un simple armistice Les trois guerres Franco-allemandes puis mondiales sont définitivement terminées

 

medium_karfastnacht_pano_quer3.jpg

 

 

Rapprochons nous de l'ami Wikipédia pour sa définition du carnaval de Cologne.

qui précise bien la date du 11 Novembre à 11 heures et onze minutes comme ouverture du carnaval.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carnaval_de_Cologne

 

Celui de mayence, le plus célèbre en Allemagne:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carnaval_de_Mayence

ou :

http://www.connexion-francaise.com/region/article/carnava...

 

 

Je vous rappelle les  notes que j'avais consacrées l'an dernier au 11 novembre :

http://lesdurocasseriesdepierlouim.blog50.com/tag/Karneva...

.

http://lesdurocasseriesdepierlouim.blog50.com/archive/200...

.

http://lesdurocasseriesdepierlouim.blog50.com/archive/200...

  

 

06/11/2008

Leçon de GEOGRAPHIE-3-

medium_IMG_5720.4.JPG 

A FEUILLETER
PENDANT L'ABSENCE DE PIERLOUIM.

Livre  de géographie de1936.

Au temps du Front Populaire..
De la géographie, l'économie politique (Française) n'est pas loin.  

medium_geo-_troisième_partie_régions_1.jpg
medium_geo_famille_1.jpg
medium_geo_tracteur_1.jpg
medium_geo_ht_four_caen_1.jpg
medium_geo_grenoble_1.jpg
medium_geo_tgv_d_antan_1.jpg
.
Refermons ce livre de géographie à regret.
J'aurai d'autre vieux bouquins d'école à vous montrer...
à l'occasion.

05/11/2008

A DREUX-MAIS OU ? 5

 Pendant mon absence, amis Drouais, le blog des Durocasseries vous montre des images insolites que j'ai glanées en levant un peu la tête dans les rues de Dreux.

QUOI ET OU ?.....

medium_IMG_2395.JPG

D'accord, un monument officiel de 1858 avec les armes de Dreux. Oui mais lequel ?. Facile. 

Réponse à mon retour, le 12 Novembre,  si vous ne trouvez pas....

PIERLOUIM....

18:00 Publié dans -DREUX actualité. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dreux

04/11/2008

L'AIGLE ET SON MARCHE

Connaissez vous le marché de l'Aigle (Orne) ?.

Chaque mardi matin : le troisième marche de France...

medium_laigle_2.jpg
medium_laigle_3.jpg

 

medium_IMG_7462.JPG
medium_IMG_7473.JPG
medium_IMG_7474.JPG
medium_IMG_7460.JPG
.
.
-Le marché à la volaille....
medium_IMG_7560.JPG
medium_IMG_7471.JPG
medium_IMG_7472.JPG
.
.
Le nom de l'Aigle viendrait d'un nid d'aigle découvert lors de la construction
 du château par Fulbert de Beina au XI°siècle. 

Cette ville de l'Aigle est en fait le berceau de ma famille avant 1840, dont Je suis actuellement le dernier à porter le nom.
De lointaines cousines dans les années 50 y auraient été corsetières dans une usines  de corset.

medium_IMG_7483.JPG
medium_IMG_7484.JPG
medium_IMG_7485.JPG

.

Petite curiosité : les latrines du XVII°siècle se deversant directement dans la rivière Risle.
Il paraît evidemment qu'elles ne sont plus en fonctionnement.

medium_IMG_7481.2.JPG
medium_IMG_7482.2.JPG

J'aime beaucoup, surtout le mardi matin, jour du marché, me promener dans cette charmant localité à 60 Km de Dreux.

 

03/11/2008

A DREUX-MAIS OU ? 4

Pendant mon absence, amis Drouais, le blog des Durocasseries vous montre des images insolites que j'ai glanées en levant un peu la tête dans les rues de Dreux.

QUOI ET OU ?.....

medium_IMG_2392.JPG

Une petite sainte vierge. Mais son emplacement n'est pas là où l'on pourrait l'attendre.... 

Réponse à mon retour, le 12 Novembre,  si vous ne trouvez pas....

PIERLOUIM....

18:00 Publié dans -DREUX actualité. | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dreux

02/11/2008

Leçon de GEOGRAPHIE-2-

medium_IMG_5720.4.JPG 

A FEUILLETER
PENDANT L'ABSENCE DE PIERLOUIM.

Livre  de géographie de1936.

Au temps du Front Populaire..
De la géographie, l'Histoire (Française) n'est pas loin.  

medium_geo_chartres_3.jpg
medium_geo_jeanne_d_arc_1.jpg
medium_geo_rayon_france_passe_2.jpg
medium_geo_rayo_france_présent_1.jpg
medium_geo_reunion_1.jpg

Troisième et dernière leçon de géographie dans une prochaine note.

01/11/2008

A DREUX-MAIS OU ? 3

Pendant mon absence, amis Drouais, le blog des Durocasseries vous montre des images insolites que j'ai glanées en levant un peu la tête dans les rues de Dreux.

QUOI ET OU ?.....

medium_IMG_2390.JPG

Serieux ce personnage, n'est-ce pas..Il est en effet bien à sa place ainsi casqué... 

Réponse à mon retour, le 12 Novembre,  si vous ne trouvez pas....

PIERLOUIM....

18:00 Publié dans -DREUX actualité. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dreux

31/10/2008

LE GRAND CHEMIN

J'ai revu tout récemment à la télé, le film "LE GRAND CHEMIN".
Un de mes film "Culte" 
 

"Dans les années cinquante, Claire, enceinte et abandonnée par le père de ses enfants, confie son fils Louis, un petit garçon de 9 medium_grand_chemin_51TNBJ6NHVL_SL500_AA240_.2.jpgans, à son amie Marcelle qui vit à la campagne à Rouans du côté de Nantes, avec son mari Pelo. Le petit parisien va découvrir la vie à la campagne et aider Marcelle et son mari à se libérer d'un lourd secret afin de prendre un nouveau départ."

Pour moi, il s'agit d'un film culte, car il me rappelle mon enfance dans les années 50.
 Bien sur je n'ai pas connu tout à fait l'histoire racontée dans le film.

Mais j'étais un petit gars de la ville qui venait s'encanailler à la campagne. j'y venais à vélo (7kms).

J'ai connu cette petite fille délurée, ce curée débonnaire. Malheureusement aussi témoin de l'alcoolisme...
L'église. Je ne montais pas sur le toit, mais grimpais dans le clocher pour tirer les cloches.
J'ai vu aussi arracher les yeux des lapins pour conserver leur sang, comme le fait Anémone...

Etc......

.

Générique du film : 


LE GRAND CHEMIN
envoyé par flachfilm

Des images du film.
Malheureusement sans le son.
Servant de support à Garou sur une chanson de Brel. Un enfant.

  • "LE GRAND CHEMIN" fut Nommé en 1988 pour le César du meilleur film
  • César du meilleur acteur pour Richard Bohringer
  • César de la meilleure actrice pour Anémone

 

30/10/2008

A DREUX-MAIS OU ? 2

Pendant mon absence, amis Drouais, le blog des Durocasseries vous montre des images insolites que j'ai glanées en levant un peu la tête dans les rues de Dreux.

.

QUOI ET OU ?.....

medium_IMG_2403.JPG

Non il ne s'agit pas de la Poste, quoique...
Il peut aussi s'agir d'affaire de courrier d'auteurs....
..  

Réponse à mon retour, le 12 Novembre,  si vous ne trouvez pas....

PIERLOUIM....

18:00 Publié dans -DREUX actualité. | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Dreux

29/10/2008

Leçon de GEOGRAPHIE-1-

A FEUILLETER PENDANT L'ABSENCE DE PIERLOUIM.

Livre  de géographie de1936. Au temps du Front Populaire..

medium_IMG_5720.JPG
Pour les amateurs : Dessin de la page de garde par HANSI.
(Le dessinateur Alsacien qui avant 1914, produisait des albums pour enfants  "revanchards"
pour récupérer l'Alsace et la Lorraine.)
.
.
medium_IMG_5722.JPG

.

La géographie semble s'arrêter aux frontières Françaises :

medium_geo_amboise_1.jpg
medium_geo_avignon_1.jpg
medium_geo_corse_1.jpg
medium_geo_rouen_1.jpg
medium_geo_toulouse_1.jpg
medium_geo_lourdes_1.jpg

Deuxième leçon de géographie dans une prochaine note.

28/10/2008

A DREUX-MAIS OU ? 1

Pendant mon absence, amis Drouais, le blog des Durocasseries vous montre des images insolites que j'ai glanées en levant un peu la tête dans les rues de Dreux.

QUOI ET OU ?.....

medium_IMG_7044.JPG

J'avoue que pour cette première énigme je ne vous gâte pas...

Pris au zoom, oû est donc perché ce petit train..?.

Pour vous aider, pas trés loin de la gare sur un bâtiment malheureusement en inactivité depuis deux ans....  

Réponse à mon retour, le 12 novembre  si vous ne trouvez pas....

PIERLOUIM....

18:05 Publié dans -DREUX actualité. | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Dreux

LES DUROCASSERIES EN ROUE LIBRE.

 medium_IMG_8461.4.JPG

Pour cause de vacances scolaires de la Toussaint,

le blog va fonctionner en pilotage automatique.

Pendant deux semaines les notes vont être éditées régulièrement.

 Mais je ne pourrai répondre aux commentaire qu'à mon retour.

 A bientôt sur la bloguerie..

Image Hosted by ImageShack.us
 

25/10/2008

8-POINCARE A DREUX-suite.

Dans ma note d'hier je vous parlais des huit maisons "Ouvrières" construites par la Caisse d'Epargne de Dreux.medium_maisons_ouvrières.JPG

Ces maisons accolées chacune en deux logements reçevaient seize ménages et une centaines d'enfants......

Ces maisons  sont devenues individuelles et privées. Les voici rénovées et bien proprettes.

Le nombre d'enfants,dans ces maisons,  à mon avis, a énormément diminué.

Ces maisons  sont toujours là, 95 ans aprés leur construction.

medium_IMG_8272.JPG

Mais l'hôpital, inauguré le même jour, a été détruit il y a une trentaine d'année.
Seul le bâtiment d'accueil est toujours debout, hébergeant la CAdD (Communauté d'agglomération du Drouais).

Beaucoup de bâtiments de cette époque et des années trente à Dreux ont déjà été détruits sou à l'abandon...(Ecole ménagère, Collége de fille, Sanatorium...etc...)  

Ce qui me désole, encore plus, est que j'ai vu construire des bâtiments, il ya quarante ans ou moins, qui sont déjà détruits...

(Ecole Condorcet, Maison de retraite du Prieuré, sans compter les immeubles de la cité des fleurs et du lièvre d'or, etc.).

Normalement, une construction doit durer plus qu'une vie....
Cela ne parait plus être la rêgle...

24/10/2008

DROUAIS MAGAZINE-8-

medium_1-durocasseries_pierlouim.4.jpgCette semaine paraît dans le  "DROUAIS MAGAZINE"'

 une huitième Durocasserie :
«Dreux d’avant et de maintenant»

.
8-POINCARE A DREUX

Ce 26 Octobre 1913 (un dimanche comme en 2008) la ville de Dreux s’est faite belle, elle reçoit le Président de la République.

Une matinée au rythme d’enfer.

Neuf heures : Raymond Poincaré, Président de la République arrive à la gare venant de Paris. Nommé seulement depuis Janvier dernier il est accompagné par le Président de la Chambre Paul DESCHANEL député d’Eure et loir (Nogent le Rotrou) et par plusieurs ministres et sénateurs...

La délégation est accueillie par Maurice Viollette le Député et maire de Dreux.

Les fantassins du 101éme  régiment de ligne basé à la caserne de Billy rendent les honneurs et la clique joue la Marseillaise.

Après les discours d’accueil, le Président prend place avec Paul Deschanel, le maire et le Général Beaudemoulin dans la voiture découverte tirée par des chevaux.

Le temps est très maussade, la pluie est présente par intermittence.

medium_poin_salue_la_foule.jpg
medium_poinI_viollette.jpg
Maurice Viollette Maire de Dreux.

.

Neuf heures et demie : Le cortége se rend sous la pluie au nouvel hôpital rue st Denis qui remplace dorénavant l’ancien hôtel dieu de la grande Rue. L’inauguration , la visite sont effectuées au pas de course.

Un enfant de six ans regarde, les yeux écarquillés, le passage des autorités…

Mais son grand père Victor Théophile est chagrin. .
Une partie de son Jardin a été exproprié pour la construction de la morgue de l’hôpital.

Oui, cela aurait pu être la maternité, mais non, c’est bien cette antichambre du cimetière qui s’est construite au fond de la petite impasse Marteau autrefois si paisible.
Tous les convois mortuaires passeront désormais au raz des fenêtres de la petite maisonnette de Victor Théophile.
Cela sera gai, il faudra s’y faire.
Ces corbillards branque ballants traînés par des chevaux poussifs et suivis par tous ces hommes et femmes en noir, hoquetant de chagrin…
Et à cette époque on mourrait pas mal à l’hôpital

medium_Hopital_ancien_1913-1973_2.jpg
Photo aérienne de l'Hopital avant sa destruction en 1970. 
A droite des batiments on aperçoit la morgue la laverie et l'impasse Marteau. 

.Dix heures et demie : Le cortège remonte la route de Chartres pour voir un groupe de huit maisons ouvrières
bâties par la Caisse d’épargne de la ville et réservées aux familles nombreuses.
Les huit nouvelles maisons ouvrières occupées par seize ménages  abritent une centaine d’enfants (Oups!).

medium_poinI_maisons_ouvrières.jpg

.

Onze heures et demie :

Visite du concours agricole dans lequel un stand provoque la curiosité des Drouais en leur ventant les charmes de la « Fée électricité » Présentation des fonctionnaires de l’arrondissement au Président de la république dans une salle des fêtes encore neuve (inaugurée en 1910)

medium_poinI_comice_agricole.jpg

Midi : Place Mésirard, sous une tente qui menace de s’envoler à tout moment sous de fortes rafales de vent a lieu  banquet de 1200 convives.
Bien sur le repas n’a lieu qu’après de longs et nombreux discours.

medium_poin_discours.jpg

Treize heures trente : Départ du Président et sa suite à la gare pour Chartres.

.Quelle journée :

Le petit garçon de 6 ans retiendra surtout de cette journée un fait grave pour l’époque :
Une journée sans pain.

En effet, passionné par la visite de Poincaré, personne dans la famille n’a songé à aller acheter du pain.
D’ailleurs vu l’affluence dans Dreux, les boulangeries se trouvaient dévalisées.

A l’époque où l’on mangeait un kilo de pain par jour et par personne,

 Un repas sans pain était inimaginable….

.

 POST SCRIPTUM :

-Le petit garçon deviendra 33 ans plus tard mon père.

.

-Peu de bidasses du 101° régiment de ligne qui présentaient les armes au Président de la République survivront à la boucherie 14/18. (Les Rues Du Bois Sabot, des Eparges, d' Ethes Virton et  du bois des fosses gardent les noms des terribles combats qui décimèrent ce valeureux régiment).

.

-Raymond Poincaré devra, en tant que Président de la République gérer toute la période de la "grande" guerre.

.

-L’hôpital fonctionnera jusqu’en 1970 avant d’être détruit et transférer route de Nogent après la vallée Tranchot. 

.

-Paul Deschanel deviendra en 1920 un éphémère Président de la République. (Vous savez bien celui qui tombera d’un train en pyjama).

 

-Maurice Viollette sera Maire de Dreux jusqu'en 1959.

 

-Les huit maisons « Ouvrières » sont toujours là, rue Ferdinand Gâtineau, rénovées et proprettes.

A mon avis elle accueillent maintenant beaucoup moins d’une centaine d’enfants.

.

-La fée électricité a fait des miracles à Dreux. L’installation du réseau se fera progressivement dés 1913.
La maison de mon grand Pére ne sera éclairée à l'électricité  qu'en 1920.

 

 

 

medium_hopital_ancien_2.JPGSeul le bâtiment de l'accueil et des consultations 
 de l'hôpital de 1913 a été conservé.

Il abrite  actuellement la communeauté d'agglomération du Drouais. 

 

.

L'impasse Marteau

A gauche l'ancienne mison de mon arrière grand-père)medium_hopital_impasse_marterau_IMG_8181.2.JPG

a retrouvé son calme.

Elle conduit par l'arrière à la maison de repos

"Le clos du Roy" (construite en 1990)
dont l'entrée se trouve Bd L. Terrier. 

 

 

 

Dans quinze jours je vous parlerai du 11 Novembre.

22/10/2008

FRANCIS DAVID.

Le 17 Février dernier, dans ma note : FRANCIS DAVID- Le canal St Martin -Regard de peintre., je vous présentais les oeuvres d'un ami peintre.

Pour revoir cette note, cliquer sur
http://lesdurocasseriesdepierlouim.blog50.com/archive/200...

 Je profite de son exposition actuelle à la galerie du "Cheval de sable " pour vous présenter ses nouvelles oeuvres :

medium_cheval_de_sable_IMG_8597.jpg
medium_IMG_8598.JPG
medium_IMG_8581.JPG
medium_mairie_IMG_8583.jpg
medium_toit_IMG_8586.jpg
medium_IMG_8585.JPG
medium_reflets_IMG_8590.jpg
medium_Icafe_MG_8591.jpg
medium_IMG_8588.JPG
medium_IMG_8589.JPG
medium_n_y_IMG_8599.jpg

Pour voir l'exposition :
http://www.curiositel.com/chevaldesable/

21/10/2008

DREUX- EGLISE ST PIERRE -De belles paires de gargouilles

 

GARGOUILLES DROUAISES

.

En levant la tête, un promeneur autour de l’église St Pierre de Dreux  peut être surpris par la présence de  superbes gargouilles :

medium_IMG_7019.2.JPG
medium_IMG_7020.JPG
medium_IMG_7022.JPG
medium_IMG_7027.JPG
medium_IMG_7031.JPG
medium_IMG_7030.JPG
medium_IMG_7021.JPG
medium_IMG_7023.JPG
medium_IMG_7011.JPG

 

 

SUITE DES PHOTOS DANS 

"ALBUMS PHOTOS".

(en haut, à droite du blog) 

.

La suite se trouve en album car certaines gargouilles sont interdites aux moins de 16 ans…

 

Comme je ne suis pas aussi doué que beaucoup de camarades blogueurs je ne me suis pas lancé dans la confection d’un diaporama personnalisé.
J'ai donc  laissé le travail aux bons soins de blog50.et de ses albums

.

ATTENTION  je suis un peu pagailleur.

J’ai mélangé mes diverses photos de  gargouilles :

Certaines gargouilles n’appartiennent pas à l’église St Pierre.
A vous de trouver les intruses.
.

 

La solution se trouve en fin de diaporama….

18/10/2008

FRANCOISE SEIGNIER- COMEDIENNE FRANCAISE.

"C'est un chêne qu'on abat". Ainsi La Comédie française accuse le choc de la disparition de Françoise Seigner, sociétaire honoraire depuis 1998. L'actrice et metteur en scène est décédée lundi à l'âge de 80 ans.

medium_seigner_françoise.jpgNée le 7 avril 1928, elle était la fille de l'un des plus grands acteurs dans l'histoire de la troupe du Français, Louis Seigner, qui voyait d'un mauvais oeil les ambitions de sa fille. Peu influençable, Françoise était parvenue à se faire un prénom avec son autorité naturelle, sa gouaille et ses rondeurs, en se faisant engager dans la grande maison dès sa sortie du Conservatoire. Mais il n'était pas facile d'y être "la fille de Seigner": elle n'y resta que trois ans, rejoignant Jacques Fabbri dans le secteur privé puis, au Théâtre national populaire, Roger Planchon. Les rôles de soubrette chez Molière et Regnard (Nicole, qu'elle interprète en compagnie de son père, mais aussi Toinette, Frosine, Nérine, Martine, Dorine), auxquelles elle prêta sa nature généreuse et son verbe direct, vont lui coller à la peau, à l'heure de son retour au Français en 1967. Nommée sociétaire en 1968, elle restera trente ans. Elley fera rire (la duègne de "Ruy Blas") et émouvra ("Port-Royal" de Montherlant), jouera Racine et Corneille, mais aussi Carlo Goldoni, Georges Bernanos, Italo Svevo, Henry James et Nathalie Sarraute.

Françoise Seigner a fait un peu de cinéma ("L'Enfant sauvage" de François Truffaut, "Le jeune marié" de Bernard Stora) medium_seignier_photo_1223974966368-1-0.jpget de télévision (notamment dans des dramatiques de qualité), et a signé plusieurs mises en scène, dont une de "L'Etourdi" de Molière avec sa nièce Mathilde. Mais elle se sera surtout épanouie comme actrice du Français, qu'elle quittera fin 1997 avec une certaine amertume, dénonçant avec son franc parler coutumier le devenir d'une troupe "devenue banale, mise au service d'un théâtre qu'on veut comme les autres".

.

Je l'ai vu jouer bien des fois quand j'étais abonné à la Comédie Française, entre 1970 et 90.

Elle avait une présence incomparable en scène. Sa nièce Mathilde Seignier posséde le même caractère.
Je l'ai rencontrée pendant un spectacle qu'elle avait mis en scéne (Un classique Racinien, je crois. ).
Discrêtement elle est rentrée dans la loge..
Elle est restée au fond, debout  pendant une bonne partie de la pièce.
Elle observait chaque fait et geste des acteurs et mimait parfois le texte...
 Un sentiment curieux pour les quatre spectateurs de la loge.
Nous nous trouvions ainsi partagé entre le jeu d'acteurs sur la scène et l'oeil observateur et critique du metteur en scène...

Je n'ai pas trouvé de vidéos de la comédie Française.
Mais voici une vidéo sur la série télé "Maupassanent"ou l'on voit tout l'art d'actrice de Françoise Seignier. 
L'Enfant : Berthe et sa mère.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique