Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/12/2008

L'EMMERDEUR-LE REMAKE.

Je suis pas le seul à ressortir mes vieilles notes par manque d'idée.

Cette semaine sort le film "l'EMMERDEUR" écrit et réalisé par Francis Veber.

Ce réalisateur, probablement à cour d'idée, effectue le "remake" d'un film dont il avait écrit le sénario, mais réalisé par un autre, l'excellent Edouard Molinaro. Avec les vieux pots ont fait les bonnes soupes....


L'emmerdeur - Bande annonce
envoyé par TFMDistribution

Mais pourquoi refaire un film qui a déjà été fait il y a trente cinq ans ??.

Et avec quels acteurs.... Brel, Ventura....

Un film écrit par  Francis Veber (déjà) mais réalisé par Edouard Molinaro en 1973


L'emmerdeur - neurologue de mes fesses !
envoyé par scupa

La bande annonce de 1973.

 

.

Patrick Timsit et Richard Berry  sont-certainement  à la hauteur..
mais ils ne me ferront certainement pas oublier Brel et Ventura....

Je ne saisi pas l'utilité de cette nouvelle mouture....

06/12/2008

TEMPS POURRI

Image de Bilal en première page du n°41

 du mensuel PILOTE  de 1977.

medium_temps_pourri.jpg

 Image toujours d'actualité n'est-ce pas ?.... 

05/12/2008

DROUAIS MAGAZINE-11-

medium_1-durocasseries_pierlouim.4.jpgCette semaine paraît dans le  "DROUAIS MAGAZINE"'
une onzième Durocasserie : 

 

L'ECOLE BLANCHE.

- 1920- la population de Dreux qui n’atteint pas encore 11 000 habitants,connaît une grave crise du logement. La municipalité, sous l’impulsion du maire Maurice Viollette décide de créer un nouveau quartier sur le plateau sud: : »les Rochelles« (il sera fait de même au plateau nord)  

- Après achat des terrains, création d’un office de H.LM et construction des premières maisons,en 1930 furent construites  une école maternelle qui pris le nom de Jules FERRY .et en 1934 une école primaire qui prit le nom de Ferdinand BUISSON. Collaborateur de jules Ferry, il fut l’un des fondateurs de la ligue des droits de l’homme et prix Nobel de la paix en 1927 et mort en 1932.

 

-L’école « blanche ». Les gens des Rochelles l’appellent ainsi car elle est  recouverte en crépi blanc et non comme les autres établissements scolaires construite en  en pierre ou en brique rouge. Elle n’a pas d’étage. Elle est curieuse, elle a la forme d’un T. Dans la branche de gauche, quatre classes, celles des garçons, dans celle de droite les quatre classes des filles. Dans la barre du milieu qui, elle comporte un étage, la cantine, le bureau du directeur, les douches et en haut, quatre petits appartements pour les instituteurs. Oui, il y a des douches qui permettent aux enfants qui n’ont pas chez eux de vraies commodités de se laver entièrement une fois par semaine.

medium_ferdinand_buisson_d_avant.jpg

Devant l’école se trouve un square qui a pris le nom d’Alexandre 1er  roi de Yougoslavie, assassiné en octobre 1934 lors d’un voyage officiel à Marseille avec Ministre dees affaires étrangères français Louis Barthou(qui a donné son nom à la rue qui longe l’école blanche.

 

-L’école «noire» Pendant la période noire de l’occupation, les allemands l’ont réquisitionnée et pour se dissimuler aux regards des avions alliés, l’ont badigeonnée à la peinture noire. .Les instituteurs et institutrices de l'école ont du se répartir avec leurs élèves dans différents endroits aux alentours : hangars, ateliers ou granges aménagés de façon sommaire en salle de classe

Le square Alexandre 1er de Yougoslavie comporte en son milieu un bassin d’environ quinze mètres de diamètre et d’une profondeur d’à peine un mètre. Les jeunes soldats allemands s’y baignaient souvent. Mais tout nus. Les mamans d’alentour horrifiées récupéraient leur progéniture jouant dans ce square.

 

 

medium_ferdinandIMG_8679.JPG- Mon école des années cinquante- Si je devais raconter mes souvenirs de jeunemedium_ferdinand_IMG_8681.jpg écolier à l’école blanche, il me faudrait écrire moult chroniques…Enumérons seulement quelques noms, Louis FAUVEL, Emile CARON,(les directeurs) :.Jean SAVIN, Mme GUENARD, Mr et Mme CHAUVET, Mr et Mme AUBRETON (les instits)

medium_Iferdinand_MG_8684.jpg
medium_Iferdinand_MG_8685.jpg

 

-L’école condorcet. Quand je suis parti de Dreux en 1960, une école destinée aux filles était en construction le long du square. L’école « Blanche »fut consacrée entièrement aux garçons. .La «mixitude» n’arriva sur les deux établissements scolaires qu’en1969.

medium_ferdind_IMG_8688.jpg

- Le Ferdinand Buisson nouveau :
Revenant après quarante cinq d’absence loin de Dreux, j’assiste à la destruction de l’école Condorcet à la rénovation de Ferdinand Buisson.(En moins d’une vie, on peut ainsi voir construire et détruire des bâtiments réputés solides et construits pour longtemps)

Complètement transformé, après deux ans de fermeture, l’école blanche a été rouverte à la dernière rentrée scolaire.. La façade blanche a été fermée…

medium_ferdinand_Buisson_reste_l_école_blanche..JPG

L'entrée de l'école se fait dorénavant par l'arrière, rue Louis Barthou.

medium_ferdinand_buisson_2008.JPG

Longue vie à la nouvelle école Ferdinand Buisson...... 

 

 

Lire mes souvenirs de l'école Ferdinand Buisson dans ma chronique AN PAR AN :

 

http://lesdurocasseriesdepierlouim.blog50.com/archives/ca...

 

 

Tout particulièrement Les années 1952 à 1959

  

 

 

Dans quinze jours je vous parlerai de Dreux, la bataille…

A bientôt, si Dreux le veut bien. Pierlouim

04/12/2008

DUR DUR LE LUNDI (ET LES AUTRES JOURS).

Je remercie tous les amis blogueurs et blogueuses qui ont réagi à ma note sur le blog à court d'idée....

En fait ce n'est pas les idés qui me manquent... mais le temps et l'envie...
Mon emploi du temps hors blog est chargé et stressant...

Je suis un peu trop loin de Dreux actuellement pour réagir à son actualité immédiate.

Je serais trés trés trés probablement à demeure Drouaise avant Mars prochain.
Je serai alors, je l'espère, aprés un déménagement à la clef, beaucoup plus disponible auprés de mon blog.

Mais je continuerai à produire d'ici là, au moins quatre à cinq notes par semaine.....

Je suis le conseil de Crabillou en ressortant une vieille note de l'an dernier qui correspond bien à mon état actuel, ce qui n'est pas nouveau.....

-------------------------------------------------

-10/09/2007.  
C'est dur le Lundi
medium_gaston_comme_un_lundi.jpg

medium_gaston_semaine_3_dimanches_et_non_les4_jeudis.jpg

Et la semaine des quatre jeudi ? (comme on disait il n'y a pas si longtemps)

En fait, je vais ressortir mes vieilles notes qui ont récolté zéro commentaire.
Peut'être qu'avec une seconde sortie, elles auront plus de chance...

03/12/2008

OU EST LE PROBLÊME ?.

Bon j'ai toujours pas d'idée, je me sers du boulot des autres.medium_divaret.3.jpg

Voici un article paru dansl'hebdomadaire drouais  "l'Action Républicaine"
de la semaine derniére.

C'est un voisin ami qui en a envoyé le sujet au rédacteur en chef.

D'abord  cette photo.

medium_divaret_3.2.jpg

Puis ce commentaire :  

medium_divaret_1.jpg
medium_divaret_2.jpg

 

Patrice m'a dit qu'il avait d'autres photos sous le coude.

A suivre dans l'Action Républicaine.....

02/12/2008

BLOG EN PANNE D'IDEE.

L'angoisse du blogueur devant son clavier et son écran blanc de ses nuits noires. 

En panne d'inspiration le Pierlouim..

En ce moment j'ai la tête ailleurs.

Si vous la retrouver, ramenez la moi...
pour que je puisse continuer à nourrir
les durocasseries de notes fraîches...

Image Hosted by ImageShack.us

Bon un petit coup de spleen, cela ne devrait pas durer..

A demain peut être.....

29/11/2008

VERMOT DU JOUR: samedi 29 NOVEMBRE

.medium_vermot_58_a.6.jpg
Blague de l'Amanach 
VERMOT de 1958:

Il y a cinquante ans,
jour pour jour.

 

medium_29_nov_2.jpg
-"Docteur, voici la patiente ..
si je peux ainsi m'exprimer !"

28/11/2008

DREUX : La fresque du tunnel de St Denis fête ses 20ans

En 1988 plusieurs gamins de CM2 des école Anne Frank et St Martin de Dreux ont participé à un concours de dessin.

Les meilleures oeuvres ont été choisies pour figurer en fresque murale à l'entrée du tunnel sous la voise ferré en haut de la rue St Denis...

medium_IMG_8843.JPG

Je me souvient alors avoir vu le peintre James Mercurin réaliser cette fresque d'aprés les cartons des gamins....

Il y 20 ans....

medium_IMG_8844.JPG
medium_IMG_8846.JPG
medium_IMG_8845.JPG
medium_IMG_8847.JPG
medium_IMG_8848.JPG

Les gamins ont grandis. Ils ont peut être à leur tour des enfants qui pouraient prendre la relève pour créer une nouvelle fresque....

Car l'usure du temps commence à se faire sentir, la peinture s'écaille. Apparemmant cette fresque n'a jamais été taguées, seulement cachées de temps en temps par les panneaus électoraux..

Et puis de nouveaux motifs seraient les bienvenus  

L'Ecole Anne Frank a disparue et curieusement certains voudraient en donner le nom à l'école St Martin....

medium_IMG_8842.JPG

Le peintre James Mercurin, peintre et scupteur dont les majestueuses statues accueillent à l'entrée de Dreux les automobilistes venant de Paris par la N 12 expose actuellement au chateau de Nogent le Roi...

medium_mercurin2-picture1.gif
medium_mercurin_3.jpg

27/11/2008

COMBATS DE POUSSINS OU COMBATS DE PETITS COQS ?.

Je n'ai pas pour habitude dans ce blog de parler de ma famille...

Mais deux "Zouzous" champions de Judo cela se montre.

4ème Tournoi du Judo club Pantin.

-Combat de François catégorie "Poussin" (9ans.)


Judo- poussin (9ans)-pantin 08
envoyé par Eurelien A perdu la médaille d'or (sur 12). Il a dominé, mais la "blessure " de l'adversaire  l'a destabilisé et s'est laissé prendre par surprise aprés intervention de la croix Rouge.., je ne montre pas cette 'Infammie"...
Malgré les pleurs, l'argent c'est pas mal.aussi ..
Mamie insiste lourdement : s'il pouvait aussi être un champion en dictée, cela serait formidable...

-Combat d'Antoine dans la curieuse catégorie de "Pré-poussin" (7 ans.)

 
medium_Antoine_le_joie_du_premier_IMG_8930.jpgJudo- pré poussins Pantin 23 11 08
envoyé par Eurelien

La joie du premier.

medium_Antoine_sur_le_poduim.JPG

L'Or et l'argent.

(Tiens il y a une valse de F.Léhar, qui s'appelle ainsi je l'ai chantée à l'école, il ya, pouf!, cinquante ans?....) 

medium_Antoine_et_françois_or_et_argent....jpg

De vrais combats de coqs ces combats de gentils poussins.

ENCORE BRAVO, LES ZOUZOUS....

26/11/2008

ENSEIGNANT : QUEL METIER.

Ma fille enseignant la langue de Molière chez nos voisins insulaires grands Bretons, m'a signalé une petite vidéo révélatrice sur les profs.. (En France comme en Angleterre la situation de l'enseignement est préoccupante).

Les Fatals Picards  ont représenté la France pour le Concours Eurovisions de la chanson 2007 avec la chanson L'amour à la française. Ils ont fini 22e sur 24 participants (égalité avec leRoyaume Uni).
Bon d'accord, ils sont trés franchouillards....

Mais sur cette chanson sur les profs, on ne peut guère changer une ligne :

Ma fille, prof de SVT en France : 400 copies à corriger par mois, cela fait exploser les 35 heures... et tout cela pour 1600€ mois .....
-----------------------------------------------------
Anne Roumanoff : conseils à suivre.....

  

25/11/2008

Dreux en Plaques

Il faut regarder en l'air....on y voit plein de choses..
c'est vrai.
Mais, si pour une fois, on regardait à terre, ses pieds ne serait -ce que pour ne pas tomber...
Mon Zouzou de 7 ans adore contempler les plaques multiples et variées sur lesquelles on marche sans les voir....

Les travaux dans ma rue pour l'installation du tout à l'égout (voir ma note de jeudi dernier) m'ont fait regarder de plus prés ces plaques en fonte qui cachent des choses étranges : conduites de gaz d'eau, de télephone, des eaux usées.

-La plaque devant ma maison qui me servira à relier le réseau d'assinissement drouais..

medium_IMG_8853.JPG

-L'arrivée d'eau.

medium_IMG_8854.JPG

-Le gaz.

medium_IMG_8851.JPG

-le téléphone..

medium_IMG_8852.JPG

Un site curieux (dans tous les sens du terme) :

Il recense plein de choses anciennes dont les plaques en fontes.

http://cfpphr.free.fr/dreux.htm

-Celle de Dreux :

medium_bta28dreux.jpg

                                                                     Image Hosted by ImageShack.us

 

22/11/2008

SIMONE VEIL : UNE GRANDE DAME DEVENUE IMMORTELLE.

L'élection à l'Académie Française, à 81 ans de Madame Simon VEIL me donne l'envie de vous remontrer ma note écrite il y a pile un an, le 29 Novembre 2007.  
--------------------------------------------  
Madame Simone VEIL dans ma mèmoire.
medium_Simone_Veil.3.jpg

Cette photo est scannée d’un article de  « l’express » de cette semaine relatant le livre de mémoires que  Mme Simone VEIL vient d'écrire.

Ce cliché évoque pour moi un moment furtif d’émotion.

Vers 1990, je me trouvais en début d’après midi dans la nef du grand palais à Paris

C’était avant qu’un boulon ne  tombe du haut de la verrière et démontre la vétusté du bâtiment.. C’était  avant 1993, avant que l’édifice centenaire soit fermé pour 12 ans avant rénovation complète.

Je visitais une exposition de peinture, peut être le salon des indépendants, peut être le salon d’automne. C’était en tout cas un jour froid d’octobre ou novembre. Mais le soleil de midi passait de tout son éclat à travers la verrière, éblouissant de lumière l’intérieur du Grand palais. Je me trouvais dans une galerie à l’étage, surplombant la grande nef. Les petites salles d’exposition étaient pratiquement désertes. Je regardais de façon un peu rapide ces tableaux pas toujours géniaux, des paysages, des natures mortes, de l’abstrait.

Alors que je m’attardais devant une toile un peu différente des autres, je senti une présence feutrée prés de moi. Une dame élégante, en manteau de fourrure, un petit sac à main en bandoulière, était entrée sans bruit dans la petite salle Je ne fis pas tout de suite attention à elle. J’avançais le long du mur d’exposition; en regardant un à un  les tableaux. La dame en faisait autant. Au bout d’un certain temps, nous étant rapproché l’un de l’autre, je me mis à l’observer avec plus d’attention. Son visage me dit tout de suite quelque chose. Un homme jeune, habillé de sombre se tenait à distance derrière elle et m’observait fixement. Je regarde à nouveau la dame absorbée dans l’observation d’un paysage. Je reconnu sans hésitation Mme Veil. Et l’homme qui l’accompagne etait certainement un garde du corps.

Finalement  mon regard croise celui de Mme Veil. De beaux yeux gris verts presque félins.; Elle esquisse un sourire auquel je réponds, nous regardons le même tableau, nous échangeons à mi voix quelques banalités sur la qualité des œuvres exposés. L’homme en noir, certainement rassuré de ma personne, s’est éloigné et surveille maintenant le couloir. La visite continue ainsi quelques minutes, presque sans paroles, sur trois ou quatre salles, sous l’aile protectrice et discrète de l’homme sécuritaire. Je suis impressionné par la présence toute proche de cette Dame exceptionnelle, qui a tant souffert, qui s’est tant battue pour la dignité des femmes, pour l’unité européenne et le souvenir des victimes de la barbarie. J’ai tout prés de moi en toute simplicité, une des femmes Françaises qui ont les plus compté dans ce vingtième siècle qui se termine.

 Nous nous frôlons presque en regardant le même .tableau. Il émane de cette femme d’une soixantaine d’année à la beauté sereine, un tel calme, une telle concentration morale que je ressent comme un apaisement, comme un rayonnement du silence qui nous entoure.

Je ne sais qui a accéléré le pas, en tout cas nous nous sommes séparés en un sourire et un « Au revoir » esquissé du bout des lèvres. J’ai failli dire « au revoir Mme Veil ». Mais son nom est resté au bout de mes lèvres, ne voulant pas lui montrer que je l’avais reconnue et peut être respecter ainsi son incognito. Le garde du corps s’est écarté pour me laisser sortir de la salle.….

Mme Veil, à cette époque, n’avait plus de fonctions officielles. Elle n’était plus ministre de la santé et de la famille de Giscard, elle n’était plus Présidente du parlement Européen et pas encore Ministre de la Santé de Chirac. Je l’ai ainsi vue dans une période « de repos » où elle pouvait sans cérémoniel visiter seule une exposition de peintures dans les Galeries du Grand Palais à Paris.

Quand je la vois maintenant, dans les cérémonies officielles à la télévision je pense toujours à ce petit instant de presque complicité qui, bien sur ne lui a laissé aucun souvenir, mais qui pour moi reste comme une petite pépite dans ma mémoire.

Cette photo de l’Express représente exactement Mme Veil telle que je l’ai rencontrée il y a une quinzaine d'années. Sauf  qu’elle regardait non pas ces horribles photos de la shoha, mais des tableaux beaucoup plus bucoliques.

Longue vie à vous, Madame VEIL.... 

 

-------------------------------------------------------

Petite Vidéo surprenante :

Quand une grande Dame devenue immortelle snobe la "Première" Dame de France..

"Nous n'avons pas les mêmes valeurs."

.

 

Je suis ravi que certains de mes plus anciens et fidèles camarades blogueurs se souviennent de ma note déjà diffusée il y a un an...c'est pour eux que j'y ai rajouté la petite vidéo,même si elle a pas mal circulé sur la toile.et connue de beaucoup.

VERMOT DU JOUR: samedi 22 NOVEMBRE

.medium_vermot_58_a.6.jpg
Blague de l'Amanach 
VERMOT de 1958:

Il y a cinquante ans,
jour pour jour.

medium_vermot_21-22_novembre_1958.2.jpg

La ruse est un bon système.

21/11/2008

DROUAIS MAGAZINE-10-

medium_1-durocasseries_pierlouim.4.jpgCette semaine paraît dans le  "DROUAIS MAGAZINE"'
une dixième Durocasserie : 

 

LES PETITS PANIERS DE LA TANTE BERTHE.

 

 

-Les marchés d’antan à Dreux ;medium_marché_DSC_0002.jpg

Dreux a toujours été un centre important de marchés. Les «campagnes» déboulaient dans Dreux, chaque Lundi, à pied, à cheval, en voiture, et surtout par le train ou le tramway (de nombreuses lignes ont disparu depuis l’entre deux guerres : Chartres- Maintenon, Bueil, Brézolles. Seule reste la ligne Paris Granville.

.

-Les Maraîchers.

Moult «jardiniers» cultivaient fruits et légumes dans les terres arrosées par la Blaise, aux Marchebeaux (actuel Champs de Foire) ou aux Bléras (Rue des Fontaines, gué aux Anes), et aussi dans la vallée de l’Avre. Mes parents se souvenaient d’une marchande de cresson très connue pour son bagout vers 1930 sur le marché de Dreux. Elle venait à pied de St gorges Motel avec sa brouette pleine de bottes de cresson ou prenait le train de la ligne de Bueil. Ces voyages lui furent fatals. Une locomotive l’a écrasée au passage à niveau de St Georges avec tout son cresson.

medium_marche_grande_rue.jpg

 

-Les « Petits paniers »

Jusque dans les années 50/60, le marché général (vêtements et autres) était réparti place Métézeau et en Grande rue, la place Rotrou étant réservée à l’alimentation. Rue Rotrou, se tenait le marché aux "petits paniers". Des personnes modestes venaient vendre les produits de leur jardin (Fruits et légumes de saison, oeufs, poulets, lapins etc.).Des produits « bio » avant l’heure présentés dans des paniers en osier posés à même le sol.

.

medium_marche_rotrou.jpg

 

.

-La tante Berthe, une des tantes de ma mère habitait le village de Serville. Veuve,  soixante dix ans, percevant une chiche retraite, se rendait chaque lundi matin au marché de Dreux pour vendre la modeste récolte de son jardin

D’abord à pied jusqu’à la gare de Marchezais-Broué, puis par le train jusqu’à Dreux.
Elle arrivait place Rotrou avec deux gros paniers remplis de salades, pommes, œufs,  etc.
Elle s’accompagnait d’un énorme parapluie pour protéger son étal des intempéries. Le midi, ayant vendu sa petite production, elle venait déjeuner chez mes parents.
Je l'aimais bien la Tante Berthe, car elle me ramenait toujours quelques bonbons d' «en ville». Elle parlait un patois Drouais disparu maintenant, mais resté dans mes oreilles. Puis elle repartait par le train, toujours avec ses deux paniers qui, vidés de leurs légumes, contenaient de menus produits manufacturés, achetés sur le marché.

.

medium_marché_IMG_7284.jpg

.

Après 1970, les marchés furent peu à peu regroupés place Mésirard. L’ancien arsenal des pompiers fut transformé en Marché couvert. Fermé depuis 2001 il servira bientôt de salle d’exposition.

.

-Le nouveau marché couvert, ouvert cinq jours par semaine est entouré le lundi et le vendredi de commerçants non sédentaires. Deux autres marchés ont lieu, place de Verdun le lundi matin et rue Haricot le mercredi matin.

medium_marché_2008.JPG

.

-Petite remarque:
Si l’on  n’a pas pris ses précautions sur le marché le matin, une envie pressente de poisson frais ne peut pas être satisfaite en fin d’après-midi, car il n’y a plus de poissonnerie en centre ville.

Dans quinze jours je vous parlerai de l'école blanche.

20/11/2008

LA SAINT GLIN-GLIN C'EST MAINTENANT

J'ai retrouvé par hasard un courrier envoyé en 1981 par la mairie de Dreux à mes parents. La municipalité de l'époquemedium_lettre_Numériser0001.jpg se disait prête àt à procéder à la pose d'un réseau d'eaux usés dans l'emprise de la rue de mes parents (termes relevés sur la lettre) Il était ainsi demandé à mon pére d'établir un plan pour désigner  l'emplacement souhaitédu branchement.
Mon père a fait scrupuleusement ce qui lui a été demandé...
Mais l'opération a été reportée à......la saint glinglin comme aurait dit ma mère....

Hé bien !, 
la Saint Glinglin, c'est maintenant....

Aprés 27 ans de report ça y est, ma maison est raccordée au tout à l'égout, enfin j'ai deux ans pour le faire.
Les travaux se sont terminé il y a un mois...
des trous partout ,de grosses machines... La Lyonaise des eaux en a profité pour retirer toutes les parties de tuyauterie restées en plomb...
Moi j'aurai bien voulu qu'on saisisse l'occasion pour  enterrer l'électricté et le téléphone et pourquoi pas installer le câble....
Cela sera pour
une autre fois...... 

En tout cas, les autorités sont venues constater l'achêvement des travaux et battre la semelle dans le gravier.

medium_hamel_travaux_tt_à_l_égout.2.jpg
Photo "Action Républicaine".

Pour la petite histoire : La taxe de raccordement en 1981 était facturée 1 500 F et en 2008 :  700 €.

19/11/2008

STATIONNEMENT INTERDIT

Rencontre surprenante d'un heurodateur pour emplacement payant et d' une interdiction de stationner.

medium_Payant_interdit.IMG_8829.jpg

Pour la petite histoire, l'interdiction de stationner se trouve sur l'entrée de la police municipale Drouaise.

Encore plus curieux, la rue en face s'appelle  la rue des soupirs.

medium_payant_IMG_8831.jpg

Ne vous méprenez pas ces "soupirs" ne sont pas d'origine amoureuse.
Comme pour le pont des soupirs à Venise, il s'agit de soupirs de suppliciés.
A cet en droit,  à Dreux, s'élevait le gibet.
Le "Montfaucon" Drouais en quelque sorte.
C'est donc des derniers soupirs des pendus qu'il s'agit...

 Maintenant cette rue reçoit les soupirs de ceux qui vont payer à la Police municipale leurs P.V de stationnement...

L'histoire n'est qu'un éternel recommencement...

18/11/2008

AFFAIRE A SAISIR...

medium_bdf_IMG_8803.jpgBelle propriété à vendre dans le centre ville de Dreux.

Protégée par de belle grilles et un systeme de vidéo surveillance sophistiqué .

Bâtiment fin XIXème siècle en belles briques.

Caves spacieuses loin du réseau des égouts, ne permettant pas l'intrusion inopinée de disciples de l'égoutier Albert SPAGGIARI,celui du "casse du siècle" (le XXème siècle). L'ancien propriètaire a peut être, par chance pour l'acheteur , oublié dans les vastes coffres quelques exemplaires de sa production : billets, lingots etc.....

medium_IMG_8805.JPG

Bien sûr vous avez compris :
Les bâtiments qui reçevaient il n'y a pas si longtemps les locaux de la "Banque de France " à Dreux sont à vendre.
Prix à débattre.

medium_IMG_8807.JPG

Encore un morceau du vieux Dreux qui s'effrite ..

 Finies  les transactions, la salle de compensation dans laquelle chaque jour les banques drouaises s'échangeaient (avant l'ordinateur) chèques et virements.....

D'ailleurs c'est l'informatique et l'intrusion de l'Euro qui ont transformé cette ancienne place forte en coquille vide....

J'ai connu vers 1970, un ami de mon père, veuf à la retraite qui habitait dans ce bâtiment .
Il avait l'obligation d'y dormir et d'avoir le sommeil "léger " puisqu'il en était en quelque sorte le gardien de nuit....  Maintenant les systemes de surveillance à distances sont devenus plus performants.... quoi que....

Enfin ,si l'affaire vous en dit, dépêcher-vous
cette superbe occasion ne se représentera pas de sitôt......

15/11/2008

ELECTION PRESIDENTIELLE AUX U.S.A

Paris-Match vient de sortir un numéro sur les élections américaines d'il y a dix jours...

medium_elec_am_Numériser0005.jpg

Les photos.:

Le futur vainqueur démocrate.

medium_IMG_8780.JPG
medium_elect_am_Numériser0003.jpg

Lui et sa famille.....

medium_IMG_8774.JPG

A chaque fin de discours il lance dans la foule un chapeau texan. (Il en utilisera ainsi le contenu de plusieurs caisses.

medium_elect_am_IMG_8782.jpg

Il dit "Aidez-moi et je ferai respecter les droits des noirs".

Ses électeurs :

medium_elect_am_Numériser0002.jpg
medium_elect_amNumériser0004.jpg

.

Son concurrent Républicain.

medium_IMG_8775.JPG

Le théme de son discours: "Je n'ai jamais perdu une élection."

medium_IMG_8776.JPG

Il critique la France : "La sécurité sociale la mène à la faillite"...

medium_IMG_8779.JPG

Ses électeurs :

Rigolo :

medium_IMG_8777.JPG

Moins rigolo : Brrr!

medium_IMG_8778.JPG

====================================== 

Bon, je me suis trompé d'élection....

Il s'agit de novembre 1964...... 

L'élection du 36ème président des U.S.A et non celle du 44ème...

Lyndon JOHNSON investi président aprés l"assassinat de Kennedy en 1963.

Elu Président en 1964 avec le meilleur score des Usa , 61% des suffrages contre le républicain Barry Goldwater..

(OBAMA triomphe en 2008 avec 52,6% des voix) 

On voit qu'en 44 ans les thèmes n'ont guère changé .

Petite biographie de Lyndon Baine JOHNSON : 

medium_200px-Lbj2.jpg Lyndon Baines Johnson (1908-1973), coincé entre deux géants, John F. Kennedy et Richard Nixon, reste le président des États-Unis que les Français associent à la débâcle de la guerre du Viêt-Nam.
Pourtant, son œuvre sociale au service des plus démunis est immense. Mis en chantier au lendemain de son élection, en 1964, son ambitieux projet de " Grande Société ",  met rapidement en place des réformes décisives : lutte contre la pauvreté, création de l'assurance-maladie, fin de la ségrégation raciale et droit de vote pour les Noirs, suppression des quotas d'entrée des immigrants, lois en faveur de l'éducation.
Sous son impulsion, la NASA se lance dans un vaste programme spatial avec les premières missions Apollo autour de la lune. Mais l'Amérique prospère des années soixante vit aussi une situation de paradoxe. L'engagement toujours plus massif au Viêt-Nam, avec son cortège grandissant de morts. Dépassé par la contestation violente des opposants à la guerre et du mouvement noir, confronté aux assassinats de Martin Luther King, Malcom X et Bobby Kennedy, il renonce à se présenter aux élections de 1968, avant de se retirer dans le ranch familial de son Texas natal
.

14/11/2008

LES DIMANCHES MUSICAUX DE SAINT PIERRE.

Depuis quelques années, un concert a lieu  chaque dimanche aprés-midi du mois d'Octobre à l'Eglise ST PIERRE DE DREUX.
Cette année les concerts furent donnés les 12, 19 et 26 Octobre.

medium_dimanches_musicaux_1IMG_8801.jpg

N'ayant pu assister aux deux premiers concerts, jai quand même pu apprécier le dernier dimanche "musical", celui du 26 Octobre.

Il s'agissait d'un concert orgue et violon Alto.

medium_IMG_8612.JPG
medium_IMG_8617.JPG
medium_IMG_8622.JPG

Des oeuvres de Bach, Britten, Corelli et Fauré...

Ces oeuvres étaient pour la plupart des transcriptions.

Pour Bach par exemple, à l'origine il s'agit d'une cantate écrite pour  viole de gambe et clavecin, transcrite pour l'occasion pour orgue et violon..

Je ne sais s'il existe beaucoup de pièces spécialement écrites pour orgues et violon alto.....

En tout cas , Françoise DORNIER à l'orgue et Sophie Cerf à l'Alto, voici deux extraits de la pièce de Bach.

.1

.2

Le concert fut magnifique et fut l'occasion d'entendre "sonner" l'orgue de St Pierre, superbe instrument classé...

A l'année prochaine, pour d'autres dimanches musicaux....  

13/11/2008

DESOLATION DU DELTA-NAISSANCE DU CINE-CENTRE.

LE cinéma DELTA est mort, vive le CINE-CENTRE.

Le vieux ciné est maintenant vidé de ses films et de ses spectateurs.
Il fonctionnait depuis 1949.
D'abord sous le nom EDEN (Grande salle unique).
Puis aprés 1990 sous le nom de DELTA. (Quatre salles).

medium_cine_delta_IMG_8671.2.JPG
Son avenir est incertain.

.

Mercredi 29 octobre, le cinéma drouais reprenait vie par  la naissance au champ de foire du complexe de 9 salle :
CINE CENTRE.

medium_cine_centre_Numériser0001.jpg

Mes Zouzous ont inauguré le ciné centre avec de drôles de lunettes sur le nez pour suivre en 3D le film : "Fly me to the moon." 

L'inauguration devrait avoir lieu officiellement fin Novembre avec peut-être la présence de Luc Besson le parrain.du nouveau ciné.

medium_cine_centre_IMG_8787.JPG

Des Drouais grincheux pourraient contester le nom du nouveau ciné car il n'est pas si au centre que cela le ciné-centre. Plutôt excentré du centre de Dreux derrière le stade...

Moi j'attends la création d'un passage le long du stade pour un accés direct de l'avenue de Melsungen. Car je pourrais alors presque venir en chaussons de chez moi....

medium_IMG_8763.JPG

Mais cela pose un problème écolo : car il faudrait enjamber à deux reprises les bras de la Blaise et détruire de beaux vieux arbres... Cornélien, à moins de ne faire qu'un passage piéton avec passerelles.....

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique