Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/06/2008

DREUX- MA VILLE -4-

Les "durocasseries de Pierlouim" se tiennent pour l’instant un peu en retrait de l’actualité Drouaise…
Je ne suis pas souvent à Dreux en ce moment.

L’actualité de cette bonne ville est pourtant actuellement fertile en évênements festifs. (Fêtes des quartiers, des voisins, courses hypiques, aménagements nouveaux, etc )
En attendant, quelques photos pour remplir la note du mardi, normalement  consacrée à Dreux:

 

.
DREUX BUCCOLIQUE :

 

-Au centre ville.

medium_beffroi_et_blaise.IMG_1983.JPG
medium_jardIMG_2325.JPG

.

.

-Moutons à Rieuville prés de l'Hopital.

Ferme Gabenot.-J'ai vu ces moutons dans mon enfance, mes filles puis mes fillous...Mais cette présence ovine  devrait bientôt disparaître.

medium_moutons_2.JPG
medium_moutons_3.JPG

.
.

-Abreuvoir tari...J'y ai vu des vaches venir se désaltérer dans cette mare à l'époque remplie d'eau et de grenouilles.

medium_rieuville_1.JPG

 

.

-Bovins, aux Bléras, Bd Pasteur...En attente d'abattoirs ?....

medium_IMG_2380.JPG
.
-Ecluse sur la Blaise.
medium_IMG_2388.JPG

.
-Jardins ouvriers au guet aux ânes...
 

medium_IMG_2985.JPG
medium_IMG_2989.JPG

10/06/2008

DREUX A L'HEURE PORTUGAISE.

L'association portugaise de Dreux a fêté samedi dernier ses trente ans d'existence.

Neuf groupes folkloriques ont défilé et dansé dans le centre ville de Dreux.

medium_IMG_6674.JPG
medium_IMG_6675.JPG
medium_IMG_6677.JPG
medium_IMG_6676.JPG
medium_IMG_6678.JPG
medium_IMG_6681.JPG
medium_IMG_6695.JPG
medium_IMG_6701.JPG
medium_IMG_6714.JPG
medium_IMG_6704.JPG
medium_IMG_6707.JPG
medium_IMG_6709.JPG
medium_IMG_6710.JPG
medium_IMG_6715.JPG
medium_IMG_6692.JPG

 

03/06/2008

DREUX- MA VILLE -3-

Les "durocasseries de Pierlouim" se tiennent pour l’instant un peu en retrait de l’actualité Drouaise…
Je ne suis pas souvent à Dreux en ce moment.

L’actualité de cette bonne ville est pourtant actuellement fertile en évênements festifs. (Fêtes des quartiers, des voisins, courses hypiques, aménagements nouveaux, etc )
En attendant, quelques photos pour remplir la note du mardi, normalement  consacrée à Dreux:

 

.
DREUX D'AVANT HIER, D'HIER ET D'AUJOURD'HUI:

 

PLACE MESIRARD..

Cette place n’était qu’une prairie, entre deux bras de la Blaise.

En 1859, le trajet de la construction de la ligne de chemin de fer de Versailles à Surdon (Qui deviendra Paris Granville) est adopté. La gare et la voie ferrée vont absorber les Champs St Gilles où depuis le XIIème siècle s’installent les foires
 La ville achète alors les terrains qui vont de la ruelle aux cochons à la ruelle des embûches pour recevoir les foires agricoles et les foires traditionnelles de la Saint Denis. Cette nouvelle place est inaugurée en 1862 pour la foire de la pentecôte. Elle se borde peut à peu de bâtiments.

 

1-Place St Gilles :

1902- Le nouvel Arsenal des Pompiers vient d'être  construit. (la cabane en bois provisoire qui le reçevait depuis l'éviction de l'ancien arsenal de la place Métézeau pour la construction de la Caisse d'épargne et de la Mairie est encore visible.).

medium_météseau_st_gilles_2.jpg

 

.

1905- La cabane a disparu .

medium_mésirard_st_gilles_2.jpg

 

.

2-Place Mésirard.

En 1906. Le Conseil Municipal décide de changer le nom de la place Saint-Gilles pour lui donner le nom de Mésirard, le maire de Dreux qui a fait aménager cette place.

 

1907-Le créateur de la carte postale se trompe sur l’orthographe de cette place nouvellement créée.

medium_Ellie_place_mésirard_ancienne..2.jpg
.

1942-Photo de sinistre mémoire pour les Drouais.

medium_ww_II_allemands_28100_dreux_june_1942_place_77_65.jpg

.

2008-Photo actuelle.

L’emplacement des foires a de nouveaux été déplacée, depuis les années 60. (J'ai connu à cet emplacement la foire de la St denis, les feux d'artifices du 14 juillet, les foires foraines et les cirques....)

 La place Mésirard accueille maintenant le Marché couvert, La médiathèque, l’Odyssée et le grand parking central.

medium_mésirard_1.JPG

 

-Cartes postales collection Pierlouim. Photo allemande sur internet.  

 

27/05/2008

SOUS L'CALOQUIER.

Poème en patois Drouais de charles Maillier.

medium_sous_l_cal_1a.jpg

Toute une vie drouaise est racontée sous le caloquier.

medium_sl_cal_1.jpg
medium_sl_cal_2.2.jpg
medium_sl_cal_3.3.jpg
medium_sl_cal_4.jpg
medium_sl_cal_5.jpg
medium_sl_cal_6.2.jpg
medium_sl_cal_7.jpg
medium_sl_cal_8.2.jpg
medium_sl_cal_9.4.jpg

medium_sl_cal_10.3.jpg

 

 

medium_sl_cal_11.4.jpg

20/05/2008

ESCALE A DREUX

Exposition intéressante actuellement au musée Marcel Dessal de Dreux.

medium_Escale_à_Dreux_action_8_mai_08.jpg
medium_img_5972_escale_1.jpg
medium_img_5972escale_2.jpg

 

_Hôtel Dieu avant.( ancien hopital avant 1913)

medium_IMG_5984.JPG

-Hôtel Dieu Maintenant.

medium_IMG_4650.2.JPG

-Programme 19 Octobre 1913 du comice agricole.  Le Président de la République, Raymond Poincaré vint à Dreux  pour  inaugurer le nouvel hopital rue Dt Denis. (Détruit en 1970)

medium_IMG_5977.JPG

 

-Le "Suisse" de l'église (Vers 1950)

medium_IMG_5982.2.JPG

-Tresors du musée Marcel dessal :

medium_IMG_5995.JPG
medium_IMG_5994.JPG
medium_IMG_5996.JPG
medium_IMG_5993.JPG

Un tableau de Claude Monet

medium_IMG_5992.JPG

13/05/2008

POST-ART A DREUX-Fabienne RUAUT-LICHET.

Le courrier reçu peut se révéler art.


Une Drouaise, Fabienne RUAUT-LICHET,
 a eu l'idée géniale de demander à des artistes connus de lui envoyer par la postes des enveloppes décorées à leur fantaisie.

Un théme différent est choisi à chaque saison d'envoi.

medium_img6009_postart.jpg
medium_img6009_artpostal2.jpg
medium_img_6009artpostal_4.jpg


Ces enveloppes ont fait l'objet d'une superbe exposition.

medium_IMG_6049.JPG

Voici quelques échantillons par thèmes exposés : 

-Printemps : A toi de voir.....

medium_IMG_6010.JPG
medium_IMG_6015.JPG
medium_IMG_6016.JPG
medium_IMG_6025.JPG
medium_IMG_6027.JPG
medium_IMG_6035.JPG

-Ete : Envie de....

medium_IMG_6009.JPG
medium_IMG_6011.JPG
medium_IMG_6012.JPG
medium_IMG_6037.JPG
medium_IMG_6036.JPG
 
medium_IMG_6045.JPG
medium_IMG_6046.JPG
medium_IMG_6047.JPG
medium_IMG_6048.JPG
medium_IMG_6044.JPG

-Automne : Greffe et metamorphose....

medium_IMG_6018.JPG
medium_IMG_6019.JPG
medium_IMG_6024.JPG

-Hiver : Do not disturb...

medium_IMG_6022.JPG
.
.

A UNE PROCHAINE EXPO POUR D'AUTRES AVENTURES POSTALES........

MERCI A FABIENNE RUAUT-LICHET ET A TOUS SES CORRESPONDANTS TALENTUEUX....

SI VOUS DESIREZ PLUS AMPLES INFORMATIONS SUR L'ART POSTAL VOUS POUVEZ VISITER LES SITES SUIVANTS : 

Lettres d'ailleurs : http://mailartpostal.canalblog.com/archives/2008/04/23/89...

Complétement timbrées : http://www.completement-timbrees.com/actualite/2007_decem...

Insomnies et art postal : http://insomniesetartpostal.blogspot.com/2008/04/recu-de-...

06/05/2008

A DREUX LES JEUX FURENT ROIS..

-Comme chaque année Dreux a été envahi pendant un week end par le démon du jeu.

medium_jeu_d_esprit.jpg
medium_IMG_6005.JPG
medium_IMG_6075.JPG
medium_IMG_6076.JPG
medium_IMG_6007.JPG
medium_IMG_6008.JPG

.

-N'oublions pas qu'un des plus grands joueurs d'échec et le premier à écrire des livres sur ce jeu fut un Drouais. François André Danican "Philidor". (1726-1795).
- La médiatèque "l'Odyssée"' a exposé pour l'occasion, les originaux de ces traités sur le jeu d'échec.

medium_IMG_6059.JPG
medium_IMG_6057.JPG
medium_IMG_6054.JPG
medium_IMG_6056.JPG

-Entre autres manifestation une partie "simultanée" de 20 joueurs (contre un) fut organisée..

medium_IMG_6074.JPG
medium_IMG_6073.JPG
medium_IMG_6069.JPG
medium_IMG_6063.JPG

 

29/04/2008

LA OU PAISSAIENT LES VACHES...

Je parlais mardi dernier du chemin de ronde du château de Dreux.
Le voici vu d'assez loin.

1-Vers 1910: Une  vache broute  paisiblement dans un pré.

medium_dreux_place_evesham.jpg

.
.

2-Aujourd'hui, au méme endroit.


A la place du pré le long de la rivière Blaise :
Le rond point de la place d'Evesham (Ville Anglaise jumelée avec Dreux).,
le commissariat de Police, Mac do, l'académie de billard et la maison inter génération Godeau .
La vache n'y reconnaitrait plus ses brins d'herbes....

medium_IMG_5903.JPG

 

22/04/2008

LE CHEMIN DE RONDE DU CHATEAU DE DREUX.

Voici ce que jécrivais dans ma note du 23 Mars 2007:

medium_medium_chemin_de_ronde_1.2.jpgVoici des photos anciennes  du chemin de ronde.medium_medium_chemin_de_ronde_2.4.jpg
Ce chemin était à l'origine le haut des murailles du chateau féodal détruit par Henri IV avant de se faire baptiser roi à Paris.
En effet, les Drouais supportaient le Duc de Guise,  autre  prétendant au trône de France. .
La révolution a continué le travail de destruction et l'érosion fait en ce moment le reste...
Ce chemin qui dans mon enfance était la promenade préférée des Drouais est malheureusement fermé au public.
Sa réhabilitation et sa réouverture seraient les bien venues.

.
.
Exceptionnellement, pour deux  jours ce chemin de ronde a été réouvert au public à l'occasion des Naturalies (Voir ma note de mardi dernier, 15 Avril). 
Ce chemin de ronde qui surplombe la ville est d'habitude interdit au "public" car certains énergumènes lancent pierres et autres objets divers dans les jardins, cours et sur les toits des maisons en contre bas....

.
.
-LE CHEMIN DE RONDE AUJOURD'HUI :

-l'Entrée, au bas du "Château".

medium_IMG_5815.JPG
medium_IMG_5816.JPG

.

.

-L'échauguette, qui m'impressionnait quand j'étais gamin. J'y grimpai pour y voir la ville mais aussi pour y lancer des flêches imaganaires sur un ennemi encore plus invisible.

medium_IMG_5818.2.JPG

-Maison "dite de l'évêque", qui reçoit la famille d'Orléans lors de cérémonies familliales (mariages princiers, enterrements, baptèmes... etc...)

medium_IMG_5821.2.JPG
medium_IMG_5824.2.JPG
medium_IMG_5825.JPG
medium_IMG_5826.JPG
medium_IMG_5888.JPG

.

;
- Chemin de ronde :

medium_IMG_5885.2.JPG
medium_IMG_5882.JPG
medium_IMG_5827.JPG

-Vues sur la ville.

medium_IMG_5834.JPG
medium_IMG_5835.JPG

-Arrivée sur la chapelle royale (Qui, entre autres, contient les sépultures du Roi Louis Philippe, de sa femme, et du Comte de Paris, mort il ya peu...) 

medium_IMG_5840.JPG
medium_IMG_5847.2.JPG
medium_IMG_5848.JPG

 

15/04/2008

LES TROISIEMES NATURALIES A LA CHAPELLE ROYALE DE DREUX.

Pour la troisième année consécutive, la ville de Dreux  organise  une exposition florale étonnante baptisée les Naturalies, qui s'est tenue les 12 et 13 avril à la Chapelle Royale de Dreux.

medium_IMG_5896.JPGL'occasion unique pour les visiteurs de revivre un moment d'histoire et de découvrir, grâce à cette manifestation champêtre, un parc romantique, ordinairement fermé au public, qui fut commandé par Louis-Philippe au moment de la construction de la nécropole royale.

Cette manifestation célébrant le début du printemps, sur le site de la chapelle royale qui domine la ville et ses alentours, réunit une quarantaine de professionnels du milieu horticole, rural et para-agricole, pour les amoureux de jardins
 
Au menu de ces deux journées, découvertes de fleurs et plantes singulières, d'essences rares, de produits biologiques et du terroir, de mobiliers de jardin, d'œuvres d'art,  sans oublier les astucieux conseils d'entretien et idées déco prodigués par les professionnels. Les Naturalies sont l'opportunité d'échanger avec de vrais connaisseurs et de repartir avec les mains vertes ! En bref, l'indispensable point de rencontre eurélien pour tous les amoureux des jardins.
.
.
.
- La chapelle Royale. 
medium_IMG_5851.JPG
medium_IMG_5858.JPG
medium_IMG_5852.JPG
medium_IMG_5853.JPG
 
-Les peintres amateurs du DAL (Dreux arts loisirs).
medium_IMG_5857.JPG
medium_IMG_5856.JPG
medium_IMG_5860.JPG
.
.
-Les plantes.
medium_IMG_5859.JPG
medium_IMG_5862.JPG
medium_IMG_5864.JPG
medium_IMG_5865.JPG
medium_IMG_5866.2.JPG
medium_IMG_5868.JPG
-Visite de la municipalité.
medium_IMG_5870.JPG
medium_IMG_5873.JPG
.
.
medium_IMG_5847.JPG
-Exceptionnellement, le chemin de ronde fermé depuis prés de vingt cinq ans,
était ouvert medium_IMG_5885.JPGpour permettre d'accéder , venant de la ville,
 directement à la chapelle Royale par ce chemin pittoresque...
.
Je vous montrerai cela mardi prochain....
dans ma chronique Drouaise....
 

08/04/2008

BIENVENUE cheu nou... à Dreux..

A Dreux aussi, autrefois, il y eut un patois, un accent particulier.
Dans mon enfance, dans les années soixante, quelques vieux Drouais parlaient encore un français d'Ile de France....
Mon parain, par exemple prononçait Dreux un peu comme Dreuille.

Charles Maillier (1886-1970) fut l'historien et le conservateur de l'ancien Dreux dans la première partie du siècle passé.... 

Charles Mailler, outre de nombreux ouvrages sur l'histoire locale et des pièces de théatre écrivit quelques recueils de poèmes et contes en patois drouais...

Je vous propose un poème de son recueil "sous l"caloquier".. (Sous le noyer)

medium_sous_l_cal_1.jpg

Je pense que vous pourrez le lire sans difficulté.

.
.
Juste quelques précisions avant de lire cette histoire de salades sur le marché de Dreux.

La semaine dernière, je vous parlais du marché de dreux peint par Frank Will.
Il s'agissait du marché aux textiles, place Métézeau.
Le marché aux produits alimentaires se trouvait place Rotrou.

medium_dreux-marché_rotrou.jpg

Dans les rues autour de  cette place avait lieu le marché aux "petits paniers".
Des personnes modestes venaient vendre le produits de leur jardin (fruits et légumes de saison, oeufs, poulets, lapins etc).
Ces marchandises étaient présentées dans des paniers en osiers posés à Même le sol sur les trottoirs.(comme on le voit sur cette carte 1900)

medium_Dreux-marché_rotrou_2.jpg

Dans les années.cinquante, une des  tantes de ma mère habitant le petit village de Serville (12 kilométres de Dreux ) se rendait chaque lundi matin au marché de Dreux, par le train, pour vendre la modeste récolte de son jardin.
Elle été agée de plus de sointe-dix ans à lépoque.
Elle arrivait  Place Rotrou avec deux gros paniers à chaque bras remplis de salades, pommes, oeufs etc...
Le midi, ayant vendu le contenu de ses paniers elle venait chez mes parents pour déjeuner.
Moi je l'aimais bien la Tante Berthe, car elle me ramenait toujours quelques bonbons d'en ville.
Elle parlait avec un patois Drouais complêtement disparu maintenant.
Puis elle repartait chez elle par le train, toujours avec ses deux paniers qui, cette fois, contenaient de menus achats faits sur le marché.

Voici donc le texte de Charles Mailler. (J'ai l'impression d'entendre  la tante Berthe raconter son marché du matin) :

medium_sous_l_cal_2.jpg
medium_sous_l_cal_3.jpg
medium_sous_l_cal_4.jpg
medium_sous_l_cal_5.jpg

medium_sous_l_cal_6.jpg

La semaine prochaine je vous proposerai un autre poème "patoisant".....

01/04/2008

DREUX EN PEINTURE : JOUR DE MARCHE.

Je remercie BALBUZARD d'avoir exposé sur son blog la très belle gouache de Frank WILL.

DREUX jour de Marché.

medium_DSC_0002.jpg

-J'ai retrouvé sur le net, toujours sur le même thème (Jour de marché à DREUX -Frank WILL) mais cette fois ci en aquarelle.

medium_frak_will_dreux_marché.jpg

-Curieux j'ai dans l'oeil de ma mémoire un tableau (huile) toujours sur le même thème et du même peintre..
Mais oû.?. je n'en ais pas souvenir.

Peut-être au musée Marcel DESSAL ? Il faudra que je vérifie.....

 

.

Frank WILL (1900-1950)

Fils cadet du peintre Frank Myers Boggs, Frank-Will fut une figure familière de la Butte Montmartre. Il reste le témoin, parfois l'acteur d'une bohème aujourd'hui moribonde. Ce rôle de "viveur", de rapin qu'il tiendra jusqu'à la fin, a peut-être nui, en définitive à sa réputation : le peintre vaut mieux que sa légende et le grouillement coloré de ses rues parisiennes trahit un coloriste d'une sensibilité beaucoup plus fine que celle qui apparaît sous la rude écorce du personnage.
Ce paresseux est un travailleur acharné, cet anarchiste brûle de s'exprimer, de s'attacher à son métier de peintre. Une originalité indéniable se dégage de son naturalisme.

 

.

Pourquoi Frank WILL est-il venu peindre à Dreux, lui le Montmartrois Franco-Américain ?.
Etait-il ami avec Montézin ou Bellanger les peintres de Dreux de l'époque ?

.

.

Bon, en attendant une réponse peu probable, voici un autre tableau plus ancien présentant la même scène.

medium_IMG_5715.2.JPG
  

-Des cartes postales (1920)du même endroit. mais sans marché. A la place, un mariage). 

medium_beffroi_3.2.jpg

 

medium_IMG_3849.JPG

-Photos de la Place actuelle. Le marché n’a plus lieu à cet endroit (Place Métézeau ) depuis longtemps ... 

medium_IMG_2841.JPG

25/03/2008

DREUX- USINE DES AUTOMOBILES FACEL-VEGA

La semaine dernière je vous présentais le rétro mobile club de Dreux.

Je vous y parlais des voitures de luxes fabriquées à Dreux entre 1950 et 1954.

Voici donc la saga des voitures « FACEL VEGA ».

.

.

1 Présentation de plusieurs modèles devant les locaux du rétro Mobile club Drouais.
(
journées du patrimoine 2005)

medium_patrimoine1dl3.jpg
medium_patrimoine10xm7.jpg

.
.
.
2- Histoire des voitures Facel –Vega

medium_LogoFacel.jpgC’est en 1939 que fut créée FACEL S.A., sous le nom de « Forges et Ateliers de Construction d’Eure et Loir ».
Son fondateur, Jean DANINOS (1906-2001)avait débuté en 1928 chez Citroën medium_j-daninos1.jpg
où il avait participé à la conception des coupés et cabriolets de la fameuse « Traction ».
L’activité de FACEL à ses débuts en 1939 était essentiellement destinée à satisfaire aux besoins des industries aéronautique et automobile. Aprés la guerre, dans son usine de Dreux enmedium_facel_ruersdsc00625pb8.jpg 1945, FACEL orientât ses activités vers l’industrie automobile en produisant soit des carrosseries en blanc, embouties et assemblées pour des constructeurs, soit des voitures de luxe ou utilitaires complètement terminées. Après la disparition de Talbot, Delahaye, Bugatti,... FACEL devint en 1955 le seul constructeur français d’automobiles de luxe en produisant la FACEL-VEGA.

.

.

 .

 3-Anecdotes.

PIERRE DANINOS.

Après avoir fabriqué des voitures de luxe pour les autres, Jean Daninos décida de construire une voiture de prestige pour son compte. Il se mit à la recherche d'un nom pour sa nouvelle marque. Il se tourna vers son frère, l'écrivain Pierre Daninos, qui eut l'idée des noms d'étoiles parmi lesquels Comète et bien sûr Vega.
En 1954, apparaissait une nouvelle étoile dans le ciel des automobiles de prestige, la Facel-Vega. Cette aventure allait durer jusqu'en 1964. Dix années durant lesquelles furent produites, les plus belles voitures de France de l'après guerre ...

medium_Daninos.jpgJe reparlerai plus tard de Pierre Daninos. Un de mes auteurs favoris des années 60. Malheureusement un peu tombé dans l’oubli.
Pierre Daninos (né le 26 mai 1913 à Paris décédé le 7 Janvier 2005 est un écrivain français qui connu un succès planétaire en 1954avec Les carnets du Major THompson, Puis Mr BLOT, Le JACASSIN, Tout SONIA, etc.

.

.

ALBERT CAMUS

medium_1960_camus_match_1IMG_2423.2.JPGÀ la suite de l'accident qui tua en 1960 ALBERT CAMUS et son ami Michel GALIMARD, le neveu de l'éditeur Gaston Gallimard, au volant d'une Facel Vega FV3B de 253 ch, fut  mis en cause la sécurité de cette voiture.
Mais les Facel Vega étaient considérées à l'époque par les spécialistes comme des autos à la tenue de route très sûre, mais la puissance des motorisations (jusqu'à 390 ch avec le moteur typhoon ) et les performances hors du commun (240 km/h tout à fait exceptionnel à l'époque), pouvaient naturellement mener à des surestimations des capacités du conducteur comme avec n'importe quelle voiture de sport même moderne...

.

.

A l’époque, notre professeur de Français nous disait qu’après une nuit de route, le conducteur était fatigué.
La route nationale était bordée d’arbre. Michel Gallimard a été ébloui par le soleil naissant qui par la vitesse à travers la longue ligne des  arbres  éclairait par alternance. Un peu comme des flashs clignotant à forte fréquence
.
Donc : vitesse, plus fatigue, plus éblouissement, plus réseau routier mal adapté egal : l'Accident... La responsabilité de cette voiture super-puissante était pratiquement nulle

Mais la réputation des voitures Facel-Véga en fut altérée.

medium_1960_camus_2.2.JPG

.

.
4- Photos de l’usine FACEL à DREUX en 1960

Je m'en souviens trés bien, j'avais 14 ans à l'époque

medium_facel_usine.jpg
medium_facel_usineruepastrecd6.jpg

.

5- Photo actuelle de cet emplacement. Les petits immeubles de la résidence « Saint Louis » ont remplacé l’usine FACEL.

medium_doguereau_quartier_st_louis.JPG

.
.

6- Quelques jolis modèles FACEL VEGA.

Une Facel-Vega FV3 semblable à celle que conduisait Michel Gallimard et dans laquelle mourut Camus.

medium_Facel-Vega_FV3_HD.jpg

Facel

medium_FACEL.jpg
medium_facelHK_20500_20vert_20metal.jpg
medium_Facel_20Excellence.jpg
medium_patrimoine14is0.jpg

Photo d'époque

medium_8786on.jpg

FV6

medium_fv6mr5.jpg

Intérieur.

medium_Interieur_20Facel_20III_20.jpg

 

.
.
.

Vu au cinéma : Dans 0SS 117, Jean Dujardin conduit une Facellia

medium_oss117_nid_d_espion.jpg
medium_OSS0117_2011.jpg

 

 

 

 

Une ballade en Facel-Véga :

 

 

De nombreuses associations rétro mobiles

(Françaises, allemandes, américaines.....voir facel-véga sur you tube)
 bichonnent les Facel-Vega parfaitement conservées.
A elles seule, l’Association Française en dénombrerait quelques 600 modèles.
Environ 3000 voitures seulement ont été construites en dix ans.

Voici quelques sites sur les voitures  FACEL VEGA.

http://www.facel-vega.com/hifrog2.htm

 http://www.facel-vega.asso.fr/welcome.htm

http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception...

18/03/2008

RETRO-MOBILE-DROUAIS

Si vous venez à Dreux un premier dimanche du mois, ne manquez surtout pas de vous rendre dans les bâtiments des anciens abattoirs.

Ce sympathique musée de l'automobile, crée en 1975 par Joanny DUTERTRE  est ouvert un aprés midi par mois.
La visite est gratuite..

.

-Les anciens abattoirs :

medium_IMG_5595.JPG
medium_IMG_5593.JPG
medium_IMG_5594.JPG
medium_IMG_5577.JPG

-L'intérieur

medium_IMG_5578.JPG
medium_IMG_5586.JPG

-Les grandes ancêtres.

medium_IMG_5587.JPG
medium_IMG_5589.JPG
medium_IMG_5590.JPG

-L'enfant et les jouets.

medium_IMG_5580.JPG

 

.

ANECDOTES :

-1-Une voiture drouaise , la "FACEL-VEGA".

FACEL : "Forges et ateliers de Construction d'Eure et Loir"
VEGA comme l'étoile la plus brillante de la constellation de la Lyre.
Les dernières voitures de grand luxe Françaises furent fabriquées de 1954 à 1964 en grande partie à Dreux.
Seulement trois mille véhicules furent fabriqués en dix ans (une par jour).
Je me souviens d'avoir aperçu plus d'une fois un lourd camion portant deux ou trois "Facel-Vega" sortant de l'usine située alors en centre ville de Dreux..(démolie en 1972). 

medium_IMG_5585.JPG

.

-2-Voitures de pompiers.

medium_IMG_5583.JPG

Je me souviens trés bien avoir vu circuler dans Dreux vers 1955, cette voiture de pompiers.

medium_IMG_5584.JPG

.

-3-L'ambulance .

On dit à Dreux que cette Ambulance servit de "couverture" pour le retour dans sa bonne ville du maire Drouais Maurice Viollette.
En effet le Maire (84 ans à l'époque) destitué autoritairement par le gouvernement de Vichy, était "exilé" à Chartres.
Le 15 Aout 1944, Maurice Viollette voulut arriver à Dreux en même temps que les libérateurs américains .

Simulant une grave maladie et transporté sous un faux nom dans cette ambulance, il put ainsi passer les barrages allemands pour joindre Dreux avant l'arrivée des alliés.

medium_IMG_5579.JPG

 

-Si vous voulez visionner tous les véhicules du musée voir ce site :

http://picasaweb.google.com/guy.dujard1/AutoRetromobileCl...

medium_retromobile_1.jpg

-Si vous voulez voir d'autres superbes FACEL-VEGA voici deux sites (entres autres) à visiter :

http://www.forum-auto.com/automobiles-mythiques-exception...

http://www.facel-vega.asso.fr/welcome.htm

12/03/2008

FINALE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE BILLARD FEMININ A DREUX

Début mars, l'Académie Drouaise de Billard a organisé (pour la première fois) la finale du championnat féminin de billard à partie Libre.

medium_billard_3.jpg
medium_IMG_5575.JPG
medium_IMG_5625.JPG

 

 

 

 

"Et de quatre pour Martin.

medium_Martin_julie_2008.2.jpgJulie Martin conserve son titre de Championne de France à la partie libre. Cette victoire porte au nombre de quatre ses titres sur les six dernières années, confirmant ainsi sa domination sur le billard féminin actuel.
Avec 7 victoires en 7 matchs, 10.91 de moyenne générale, 40.00 de particulière et une medium_Dreux2008_joueuses.3.jpgsérie de 109, Martin réalise un très beau championnat, loin devant ses rivales. Avec un tel degré de forme, on ne peut que regretter que l'Europe ne soit pas au rendez-vous cette année pour la Championne de France.
Marlène Cucurou, confirmant son aisance dans tous les modes de jeu, prend la deuxième place devant Véronique Alès. Déception pour Céline Jacques qui termine au pied du podium après avoir dominé le circuit de tournois."

 

 

 

-Quelques photos prises sur le vif :

 

-Vue de la salle :

medium_IMG_5597.JPG
medium_IMG_5599.JPG

-Mon Zouzou est "scochté" par le jeu (Il aura droit à une dédicace et une bise de Julie Martin).

medium_IMG_5598.JPG

-La joueuse régionale : Brigitte GAULTIER (de Coulombs, 20 Kms de Dreux):

medium_IMG_5604.JPG
medium_IMG_5601.JPG

-La solitude de la joueuse qui voit avec angoisse son adversaire prendre le large. 
 De nombreux points qu'il faudra rattraper.

medium_IMG_5567.JPG
medium_IMG_5570.JPG

-Julie MARTIN (Dijon), la Championne de France de billard féminin à l'oeuvre.

medium_IMG_5602.JPG
medium_IMG_5569.JPG
medium_IMG_5572.JPG
medium_IMG_5603.JPG
En réponse au commentaire de monique :
Je me suis aperçu que le milieu du billard est un peu macho.
Parlant avec plusieurs personnes, dont des juges, je me suis aperçu de l'existence
d'une certaine condéscendance envers les femmes voire un certain machisme. dans le milieu du billard.
J'ai appris que les champions hommes disputent les championnats sur des billards
plus grands que ceux des femmes..
 Et les parties sont plus longues (parcours de
400 points au lieu de 120 pour les feminines..)
Cette année, le championnat européen féminin est compromis, car ce genre de championnat
n'atire que peu de spectateurs et encore moins de Sponsors...
Ce qui est désolant pour notre championne Julie MARTIN qui y aurait eu largement
ses chances pour devenir championne d'Europe féminine de billard.

11/03/2008

DREUX VIENT DE PERDRE LA MEMOIRE.

Dreux en deuil de sa mémoire vivante…

 

Il y a 15 jours, le lundi, lors d’une conversation avec une personne du Musée Marcel Dessal de Dreux, je demandais des nouvelles de monsieur Jean Lelièvre, l’ancien conservateur.
Il m’a été répondu « C'est un vieux monsieur maintenant, 87 ans, vivant dans une maison de retraite ».

.

Le jeudi d’après, à la bibliothèque municipale «L'Odyssée» mon regard fut accroché par un article de journal local punaisé sur le mur.

 En m’approchant je découvris avec grande émotion  que Monsieur Lelièvre était décédé presque au moment ou je parlais de lui et que, pendant que je lisais la feuille fichée au mur, son enterrement avait lieu à l’église St Pierre de Dreux.

Au dessous de cette annonce, dans une vitrine, la bibliothèque avait réuni à la hâte quelques documents retraçant l’œuvre de cette mémoire Drouaise qui venait de s’éteindre….

.

 

medium_Lelièvre_article_echo.JPG

Né à Dreux, Monsieur jean Lelièvre fut de longues années instituteur à Marville moutier brûlé (4 Kms de Dreux). Ce village fut au coeur de la bataille dite « de Dreux « entre Catholiques et Protestants le 12 décembre 1562.

 

Passionné d’histoire locale, Monsieur Lelièvre  fut le collaborateur de Marcel Dessal, historien, fondateur et animateur du musée de Dreux qui deviendra dans les années 90 le Musée Marcel Dessal.

Monsieur Lelièvre devint le conservateur de ce musée.
Il publia de nombreux fascicules d’histoires locales sur Dreux et l’Eure et Loir, ainsi que de nombreux articles dans la presse locale.

.

Sorti de ma bibliothèque, un échantillon des écrits de Monsieur jean Lelièvre : 

medium_lelièvre_publications.JPG

 

 

 

Mon père, le connaissait bien.
Employé municipal, menuisier ébéniste, il a été de nombreuses fois sollicité pour des travaux d’installation et de réparation au musée. Il aimait travailler pour Mr Lelièvre, homme affable et discret..

Je me souviens, quant à moi, de cette silhouette que l’on était presque certain de rencontrer en se promenant dans le centre ville. Un petit homme maigre aux lunettes d’écaille, le béret enfoncé sur un crâne dégarni, un éternel imperméable gris, portant souvent à la main  une sorte de grand cabas remplis de trésors historiques. Ses gestes étaient nerveux et il  traversait en grandes enjambées la grande rue Maurice Viollette.

 

Je regrette profondément qu'un journal local n’ait pas cru bon de rendre hommage à ce grand Drouais qui vient de disparaître..

Mais, la campagne électorale pour la Mairie de Dreux occupait plus l’esprit des journalistes que ce grand vide laissé dans la mémoire drouaise…

.
Post-scriptum
 :

-Un square »Jean Lelièvre » a été inauguré fin Janvier 2008 à Chartres.

-L’école communale de Marville Moutier Brûlé porte désormais le nom de son ancien instituteur.

-Une idée de célébration pour le Maire de Dreux à venir….

10/03/2008

MES MODELES.

Aprés ce que viens d'écrire dans ma précédente note sur la première année du blog des durocasseries ,il me vient l'envie de réediter une de mes premières notes peu lue à l'époque et n'ayant généré aucun commentaire.

Mais cette note traduit bien l'esprit que je voulait donner à mon blog avant de me laisser phagocyter par des notes  moins régionalistes. :

--------------------------------------------------------------

 Avant de commencer ce blog, pour raconter mes anecdotes, mes curiosités, j’ai beaucoup « surfé » dans les différents blogs, en particulier ceux de blog50.
Et puis, conforté par ce que je voyais sur le net, je me suis lancé dans une aventure blogueuse, pour satisfaire mes envies d’écrire, de partager souvenirs, anecdotes, images…..
Mais il y a longtemps que l’idée m’en taraudait…..
Plusieurs chroniqueurs de la presse écrite drouaise m’ont inspiré, je vous les présente :

1 SIMPLET
Autour des années 1960, dans le journal local « l’Action Républicaine » Un chroniqueur, de sa fenêtre, avec une longue vue, contait les petites misères d’un Drouais au quotidien.
Il signait son billet du doux nom de Simplet. Il interpellait souvent, quand une solution à un problème devait être trouvée, un certain ami Quidedroit. Je n’ais jamais su si l’ami Quidedroit (on a reconnu bien sûr les édiles Drouais de l’époque) répondait favorablement aux suppliques de Simplet.

J’aimais bien lire Simplet, car les semaines où il se trouvait à court d’idées, il racontait des blagues et des mots d’enfants.

Le citoyen Simplet est parti de l’autre coté de sa lorgnette il y a plusieures années.
J’avais conservé l’article concernant sa disparition, mais je l’ai égaré….Il me semble, mais ma mémoire me joue souvent de mauvais tours, que derrière Simplet se cachait un enseignant.
Information à vérifier.

medium_simplet.jpg

DREUX-Simplet - Action républicaine du 19 février 1958-


2-AUDREUXFOIS-
Il y a peu, de 2002 ou 3 à 2006, paraissait régulièrement dans le gratuit : « Le Drouais magazine » une chronique intitulée : Audreuxfois, images du passé.
Cette chronique, à partir d’une carte postale ancienne relatait l’historique d’un lieu, d’une personne ou d’une tradition drouaise…
Je dois avouer que je me suis fortement inspiré de cette formule pour mes chroniques drouaises. J’essaye de mon coté de confronter une image ancienne à une image actuelle en y relatant, bien sûr l’histoire mais en y accolant surtout des anecdotes, souvenirs et réflexions personnels…
Je crois savoir à qui appartient ces initiales G.C., en raison de la superbe collection de cartes postales utilisée et le caractère très architectural des commentaires….
En tous cas, je serai très heureux que ces chroniques réapparaissent un jour dans le Drouais magazine. Je crois que G.C a suffisamment de cartes postales et de documentations pour continuer l’aventure.
Et pourquoi pas un livre ?....
medium_AUDREUXFOIS.jpg

DREUX-Le Drouais Magasine.7/10/2003.


3 -MAMIE
Depuis, quelques mois dans l’ »Action Républicaine » paraît en avant-dernière page une rubrique très personnelle d’une mamie exceptionnelles. Elle raconte des souvenirs qui me semblent plus anciens que les miens et les confronte elle aussi à la réalité d’aujourd’hui…
Chaque Jeudi, en reçevant le journal, j’ouvre tout de suite à l’avant-dernière page pour savourer la rubrique de Mamie…Il me semble que nous avons tous deux un certain nombre de lieux en commun :.les Rochelles, l’ex école J.Ferry…etc..
medium_Mamie2.jpg


DREUX-Action Républicaine du 8/14 mars 2007.
Dans cette rubrique sur la journée de la femme, Mamie cite entre autres, Mme Madeleine Roussel-Martin. J'aurai probablement l'occasion de raconter en anecdote, par exemple dans "An par An" comment cette dame admirable m'a fait découvrir ainsi qu'à d'autre enfants l'horrible réalité des camps de la mort.....

LES DUROCASSERIES ENTAMENT LEUR SECONDE ANNEE

Les Durocasseries de Pierlouim ont soufflé leur première bougie sans moi.

J’étais loin de mon ordinateur…Eh oui, un an déjà, :

Depuis longtemps je voulais écrire....Mais le papier souvent froissé,, les mots griffonnés, raturés, avant de trouver le "mot juste", les interrogations devant la conjugaisons les accords et l'orthographe des noms me décourageaient....L'ordinateur est venu à mon secours. Je ne pourrai plus m'en passer, il rature sans traces, recopie, efface, remplace, et corrige avec mon accord...

J'ai ouvert mon blog en premier lieu pour m'obliger chaque semaine à écrire un chapitre de ma chronique "An par An-Chronique d'une vie Drouaise" que j'ai terminé à Noël 2007.

Ce travail d'écriture m'a pour l'instant épuisé...


Mais je me suis pris au jeu du blog et essaye de sortir  chaque jour une note.
Je deviens de plus en plus addict à l'écrit mais aussi à l’image et l’audiovisuel sur le blog ...

 En un an, le blog a généré 445 notes, reçu 64 000 « visiteurs » dont actuellement 300 par jour.
Mais ces nombreuses visites n’ont généré que 1229 commentaires  (soit guère plus de 2 commentaires par note, avec un record à 12 commentaires ) Dans d'autres blogs je vois jusqu’à plusieurs dizaines de commentaires par note, cela me laisse pantois.

Mais est-ce la vraie raison de l’existence de ce blog que d’avoir beaucoup de commentaires ?

Les commentaires que je reçoit s’ils sont souvent le fait d’amis de blog50 en réponse à mes propres commentaires sur leurs blogs, peuvent aussi me procurer d’agréables surprises…
Des personnes célèbres ou nom, citées dans mes notes m’ont contactées (ou leurs familiers) sur le blog ou directement par mail….

Le blog des Durocasseries se trouve donc à la croisée des chemins.
Je dois réfléchir à son avenir :

Dans quelques mois, je serai à demeure à Dreux. Ferai-je alors  plus de notes sur Dreux ?
Je pourrais aussi scinder en deux blogs. Un uniquement Drouais, l’autre plus « généraliste. » ? Pourquoi pas?

 Je continuerai l’écriture de chroniques. J’ai beaucoup d’idées la dessus…Mais je n’ai encore rien décidé. Je laisse le temps décanter tout cela….Bref,  les transformations se feront  au jour le jour  selon mon humeur, mes disponibilités et vos commentaires.….

 LONGUE VIE AUX DUROCASSERIES...

04/03/2008

MA PREMIERE NOTE. LE 04 MARS 2007.

 La première note du blog des Durocasseries de Pierlouim, il y a un an :

.
.
DREUX. LA PLUS BELLE DES VITRINES.

 Cette jolie vitrine, à l’inventaire des monuments historique depuis 1997, représente pour moi la plus attachante des curiosités drouaises. En voici pour moi l’histoire :

medium_DREUX_vitrine.6.jpg

Cette devanture en bois de teck sculpté a été réalisée en 1902 sur les plans de l’architecte FAVARD par deux artisans Drouais et leurs compagnons ouvriers.

-Pour le compte de la menuiserie BIZIAU travaillait un certain Joseph.. Celui-ci était un « accouru » venu vingt ans plus tôt de sa lointaine Bretagne.
Vous avez compris que ce terme »accouru » désignait à Dreux à cette époque ceux venus d’ailleurs.
-Avec le sculpteur CADIO travaillait Victor, natif de Dreux, mais dont le père était accouru de l’Aigle dans l’Orne en 1840. La distance entre l’Aigle et Dreux peut paraître de nos jours minime mais avant la construction de la ligne de chemin de fer Paris Granville, parcourir 65 kilomètre n’était pas une mince affaire. Le grand père de Victor mettait deux bonnes journées à pieds pour venir voir son fils à Dreux et usait, parait il, lors de cette expédition une paire de sabots en bois. La grand-mère quant à elle mettait une longue journée dans sa carriole tirée par son petit cheval blanc..

L’accouru bretonnant avait une fille prénommée Aimée. Le Drouais de première génération issu d’accouru normand avait un fils prénommé Louis. Les deux jeunes gens se sont vus, plus et mariés. Et en 1906 naissait mon Papa….

Louis comme son père Victor a travaillé aussi chez le Sculpteur CADIO et mon Papa y a accompli son apprentissage. Mais moi j’ai rompu la longue lignée menuisière en devenant, comme le disait Papa avec une pointe de dérision, un scribouillard, un bureaucrate. Mais aurais-je été capable de réaliser une telle œuvre ?.

Cette Vitrine a longtemps été celle d’une imprimerie où était entre autre édité et vendu la plupart des cartes postales sur la ville de Dreux. Ce fut aussi une boutique d’instrument de musique. Je me souviens au début des années soixante d’y avoir acheté une flûte et quelques partitions. Cette vitrine est en fait double et sert pour deux magasins. Si la partie droite abrite depuis longtemps un café, la partie gauche a connu de nombreux commerces divers et variés. Récemment une épicerie restauration rapide italienne a remplacé une boutique de produits cosmétiques.

medium_vitrine_1.JPG

Le premier commentaire reçu quelques minutes aprés la parrution de cette première note..
 (Cette rapidité m'a étonné, car je ne connaissais pas encore l'utilité de la rubrique  "Derniers webblogs mis à jour") :

tu tombes à pic!cette note et l'histoire qu'elle conte sont tout à fait dans le ton, et sont formidables! nous avons entamé et presque clos! une collecte de boutiques anciennes si tu veux voir chez moi et t'y joindre ce serait un beau cadeau pour nous tous, Bonne soirée, Framboisine -Ecrit par : framboisine | 04.03.2007

 

17:55 Publié dans -Vie du Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dreux, vitrine, cadio

26/02/2008

DREUX- MA VILLE -2-

Les "durocasseries de Pierlouim" se tiennent pour l’instant un peu en retrait de l’actualité Drouaise…


Je ne suis pas souvent à Dreux en ce moment.

 

L’actualité de cette bonne ville est, actuellement comme partout en France, essentiellement axée sur les élections municipales.

Je reprendrai ,petit à petit, en Mars mes écrits sur Dreux, son passé et son présent.

J’y resterai à demeure probablement à partir des grandes vacances prochaines…

.
En attendant quelques photos pour remplir la note du mardi, normalement  consacrée à Dreux.…..

 

 

 -DREUX : D'AVANT-HIER, D'HIER ET D'AUJOURD'HUI. :

 

.
.

-1- ANCIEN CHÂTEAU  DE DREUX.

 

Ce qui reste d'un château du 12/13 ème siécle. Henry IV et la révotion sont passés par là.

J'en reparlerai. 

 

medium_Chateau_18°siècle....jpg
medium_Dreux_ruines_du_chateau_1779_Philippe_PARIZEAU_1740-1801_..jpg
medium_dreux_ancien_château.jpg
medium_dreux-_maison_éveque.jpg
medium_chateau_2.JPG
medium_chapelle_évéché_vu_médiatheque..JPG
medium_chemin_de_ronde5.JPG
medium_chateau_3.JPG
medium_chateau_4.JPG

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique