Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/11/2007

LE 11 NOVEMBRE. Cerémonies trés différentes des deux côtés du Rhin.

Comme beaucoup de Français, le 11 Novembre est pour moi un jour de recueillement.

-Je pense à mon grand père paternel mort à Verdun, le 25 Février 1916, le jour de son quarantième anniversaire et de la première attaque allemande sur le fort de Douaumont.

-Je pense aussi à mon grand père maternel, qui, en convalescence de sa quatrième blessure dans son jardin à Dreux, a entendu sonner le bourdon du Beffroi, ce 11 novembre 1918. Il a tout de suite compris qu'un armistice était signé et que cette boucherie se terminait. Il regrettait seulement de n'être pas auprés de ses camarades, au front, pour fêter l'évênement tant attendu de puis quatre longues et meurtrières années...

 

--------------------------------------------------------------------- 

Mais je ressens, à  chaque commémoration du 11 novembre, un indicible malaise..

Ayant vécu quelque temps en Allemagne je sais trés bien ce que nos amis d'outre Rhin font chaque 11 novembre à exactement 11Heures et 11 minutes.

-Les Français, drapeaux et médailles au vent, écharpes tricolores autour du ventre, beaux uniformes sortis de la naphtaline se recueillent devant de sévères monuments fleuris. Les enfants des écoles sont là et le clairon chante la sonnerie aux morts...et les pigeons s'envolent.... et tout se termine par la Marseillaise et un vin d'honneur.....

-Les Allemands, eux , sont chamarés de bicornes emplumés. Les femmes sont majorettes, et une fanfare flonflone de tous ses cuivres. C'est la fête. A 11 heures 11 minutes 11 secondes (le chiffre 11 apporte joie et  bonheur) est déclaré solennellement devant Roi et Reine d'opérette  l'ouverture de la saison de Carnaval. Et cela se terminera en apothéose le mercredi des cendres en Février de l'année prochaine...

 

Pendant que les Français font cela :

medium_2005_11_11.jpg

Les Allemands au même moment font ceci :

medium_IMG_4047.JPG
medium_walsum-gruen-weiss_12-jpg_t400.jpg
..
.
Il en sera encore ainsi en ce 11 Novembre 2007.
.
.

Peu de français connaissent les spécificités du carnaval allemand. Les fêtes trés munichoises dites "Oktober Fest" n'ont rien à voir avec le carnaval rhénan.

Chaque ville, village ou quartier d'importance en allemagne posséde une troupe de carnaval composée d'une fanfare, de Majorettes et d'un groupe de bonimenteurs chansonniers.

Chaque 11 novembre à 11heures 11 minutes est proclamé l'ouverture du carnaval.
Un roi et une reine des "fous" sont élus et courronnés. Ils vont présider toutes les fêtes et soirées (une à deux par semaine) animées par la troupe de carnaval. Et ceci pendant trois mois.Ces fêtes organisées souvent dans des brasseries (là ou l'on fabrique la bière) sont réputées. Les principales sont télévisées. (en particulier Mayence, Francfort, Düsseldorf.......)

Cela se termine en apothéose dans la rue pendant quatre à cinq jours avant le mercredi des cendres en Février. (le plus célèbre des défilés de chars étant celui de Cologne).

 J'ai assisté à trois de ces saisons de carnaval à Dusseldorf, Dortmund et Cologne) et j'en ai gardé des souvenirs croustillants. J'en reparlerai en temps voulu..

Bref, c'est bien un gigantesque pied de nez qu'ont infligé les plénipotenciaires  allemands aux représentants alliés en signant un armistice le 11 novembre (11) 1918 à 11 heures du matin....
Je suppose que cette date et cette heure ont été délibéremment choisies par les Allemands..Cela ne peut être en aucun cas, un hasard.

Quand il m'arrivait de parler de cela à des amis Allemands, surpris que les Français commémorent le 11 Novembre 1918, ils avaient un sourire en biais un peu géné..

C'est pour cela que le 11 Novembre 1918 me parait n'être que le début d'un interlude de vingt ans dans une guerre en trois parties : 1870, 1914/18 et 1939/1945.
Il ne s'agit que d'un "Armistice". La paix définitive ne sera conclue que le 8 Mai 1945.

Cette date du 8 Mai 1945 est beaucoup plus importante que celle du 11 Novembre car elle marque réellement la fin des guerres inter-européennes et à cette date, au huit Mai,  le carnaval est terminé depuis trois mois.

13/10/2007

Le choc entre l'actualité d'hier et l'histoire d'aujourd'hui.

  .

Les évenements du 17 Octobre 1961.

.

Quand l'actualité déformée est revue et corrigée par  l'Histoire.

Dans ma chronique An par an année 1961 je n'en parle pas. Et pour cause cet évenement est passé presque inaperçu dans la presse de l'époque (censurée?)

.

1- Voici ce qu'en rapporte l'Histoire aujourd'hui 46 ans après les événements. : (Ce n'est que deux versions prises sur la toile.  Il y en a bien d'autres, ) :

A-Le 17 octobre 1961, une date fantôme de l’histoire de France, un passé trouble qui est encore camouflé aujourd’hui. C’est justement pour mettre la lumière sur cette date occultée que l’UNADE a entrepris d’abord auprès de la RATP, puis auprès des élus locaux ce combat pour la reconnaissance du massacre de plusieurs centaines d’algériens il y a 46 ans. Une manière symbolique de faire le premier pas vers ce que la République d’hier et d’aujourd’hui refuse de reconnaître comme un fait réel et historique. Le lieu n’a pas été choisi au hasard puisque, à l’époque, de nombreux immigrés algériens vivant dans les communes d’Asnières et de Gennevilliers ont participé à la manifestation du 17 octobre 1961 contre le couvre-feu instauré par le préfet de police de Paris, Maurice Papon à l’égard de « tous les français musulmans d’Algérie », selon les termes utilisés à l’époque de la guerre d’Algérie. Hasard du calendrier, Maurice Papon a rendu l’âme la veille de cette inauguration, et pour beaucoup, la disparition de l'ancien préfet doit permettre une restauration digne et sincère du passé, pour l’avenir.

B-Souvenons-nous,  du 17 octobre 1961, le massacre du 17 octobre 1961. Qui en a déjà entendu parler ? Est-ce que ça passe aux infos ? Quel politique en a parlé ? Personne, jamais... Pourtant, les faits sont là. On est en pleine Guerre d'Algérie, pendant les Accords d'Evian, le FLN tue plus que jamais, des policiers, surtout. Alors que le gouvernement français recommande aux forces de l'ordre de ne pas réagir cruellement, des milices se forment et passent à tabac, tuent, des Algériens gratuitement (54 cadavres recensés pour la première quinzaine d'octobre).
Voulant éviter les débordements en métropoles, Maurice Papon (alors préfet de Paris !) multiplie les contrôles sur les Noirs Africains, ce qui déborde souvent sur des humiliations, des harcellements... Certains individus disparaissent même de la circulation après des rafles... Maurice Papon déclare "Pour un coup reçu, nous en porterons dix !" (il a bien retenu les leçons d'Adolf) ! La discrimination va plus loin, encore : on impose aux noirs Algériens un couvre-feude 20H30 à 5H30.
Les Algériens vont alors décider une marche pacifique (les gens seront même fouillés par le FLN pour éviter tout dérapage) pendant ce couvre-feu. Avertis, les policiers vont intercepter plus de 11 000 noirs africains dans la soirée qui seront enfermés dans de grands bâtiments, sans médecins et sans journalistes, passés à tabac et on décompte plusieurs morts...
La manifestation a lieu malgré tout, elle se heurte à la police qui charge brusquement, les corps inconscients ou morts seront jetés dans la Seine par la police ! Les agents éxécutent parfois les gens à l'arme à feu, mutilent à l'arme blanche, les témoins racontent des tas de cadavres entassés, un journaliste extérieur parlera de "Saint Barthélémy moderne"...
Des ratonnades sont lancées, un massacre est perpétré dans la cour-même de la préfecture de Nanterre. Maurice Papon surveillera en personne le suivi des opérations et se rendit même sur place pour vérifier l'efficacité de ses agents... Le lendemain, les journaux remercient la police du travail qu'elle fait et de sauver la France de la menace noire, même Libération ou l'Humanité n'iront pas au fond des choses, invoquant la censure gaulliste, on parle au début de 3 morts et 55 blessés ! Mais, peu à peu, le monde entier comprend la terrible vérité... Ce n'est qu'en 1989, lorsque Papon perd un procès, que l'affaire est réellement divulguée (les députés de l'UMP niant toujours plus ou moins) ! (au final, les morts sont certainement plusieurs centaines...)
(Copié sur le net)..

.

.

2-Voici comment en Octobre 1961 Paris Match relate l'événement (Article intégral)-
Je vous conseille d'agrandir les textes. Il n'est fait mention d'aucun mort ni blessé mais de générale de théatre comique génée par la foule.

medium_1961_17_fev_1_couverture.2.JPG
medium_1961_17_fev_2_métro.JPG
medium_1961_17_fev_3_texte.JPG
medium_1961_17_fev_4.JPG
medium_1961_17_fev_5.JPG
medium_1961_17_fev_6.JPG

No comment !!!.

.
.

  Comment seront relatées par l'Histoire dans l'avenir certaines actualités de notre présent, cachées ou falsifiées ???.

.

Pensons au pauvre Cambodge.

 Qu'en  disent les médias aujourd'hui ?.

Comment l'Histoire relatera ces événements tragiques ?.

11/10/2007

VIVEMENT SAMEDI

France Angleterre 1962.

medium_1962_rugby_france_angleterre_13_à_0_dupuis.JPG

medium_1962_rugby_2.JPG

Résutat 13 à 0 pour la France. Possible exploit pour Samedi ?. Espoir.........

04/10/2007

Le quinze de France s'amuse bien avant d'affronter les "Tout noir".

medium_1961_rugby_1.JPG


medium_1961_rugby_2.JPG


medium_IMG_3398.JPG



medium_1961_3.JPG

Domenech, Abaladéjo, les Fréres Boniface, Crauste,............... belle équipe deFrance.

Zut je me suis trompé d'époque. Il s'agit vous l'avez compris de l'équipe de France de 1961.
Escale et dépaysement à Tahiti avant de se mesurer aux terribles (dans le texte d'époque, déjà) Néo-Zélandais et aux Australiens pour un titre officieux de Champion du Monde. (La coupe du monde n'existait pas encore).

Je ne sais pas d'ailleurs quels ont été les résultats de cette tournée dans l'hémisphère sud...Si un quelqu'un les connaît....


En tous cas le mot de Cambronne pour Samedi soir dans les brumes et le froid de Cardiff.
Si les "tous noirs" pouvaient s'enrhumer....

07/09/2007

TOUR DE FRANCE 2007 : Un tour pour rien?

Le Tour de France 2007 a fait un sale tour au sport cycliste...

Et pourtant, il y a juste quarante ans, le 13 juillet 1967 :


medium_Numériser0002.jpg

Lors de de la treizième étape du Tour 1967, dans l'ascension du Mont Ventoux, tom simpson s'écroulait et mourrait de fatigue et de drogue....

La leçon de son sacrifice n'a pas eut de résultat.....


La tricherie dans le sport c'est une vieille histoire. Journal "Vaillant" de 1956.
medium_IMG_2158.JPG




Du Tour 2007 il vaut mieux en rire :

medium_simpson2_arrete_de_pedaler.jpg


medium_simpson2_triple_patte.jpg


medium_simpson2_epo.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique