Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/02/2009

BOULE ET BILL -Ecolos et forts en thème.

Mon Zouzou de 9 ans apprend la grammaire et l'orthographe avec la méthode Boule et Bil (Editions Atlas).

En voici au hasard quelques fiches.

medium_boulbi_1.jpg
medium_boulbil_2.jpg
medium_boulbil_3.jpg
medium_boulbil_4.jpg
medium_boulbil_5.jpg

Un diaporama où l'on voit Boule et Bill confrontés à la pollution des rivières.

26/02/2009

A DREUX COULE LA BLAISE.2.

Nous continuons notre promenade sur la petite rivière la Blaise par un deuxième diaporama. 

Nous allons suivre le cours des anciennes forfitifications de la ville, anciens fossés alimentés par la Blaise détournée.

Du syndicat d'Initiative à l'ancien port qui permettait d'approvisionner Dreux par barges sur un canal reliant l'Eure à 4 kilomètres.

Vous me pardonnerez d'avoir un peu mélanger les saisons. Vous verrez ainsi la Blaise sous ses plus beaux atours de printemps d'été d'automne et d'hiver.

Je n'ai malheureusement pas pu prendre de photos la Blaise sous son manteau de neige..Ce sera pour l'hiver prochain.

Dans un prochain diaporama nous verrons la blaise originelle circuler dans les anciens faubourgs

23/02/2009

BOULE ET BILL. 5Oans

 medium_boule_et_bil_50_ans.jpg

 Boule et Bill sont quinquagénaires, mais toujours verts - voire carrément gamins. Inventés par Jean Roba en 1959, ils déboulent dans le numéro de Noël de Spirou.
Pour créer Boule, le petit garçon, l’auteur s’inspire de son fils Philippe.
Un cocker recueilli un soir d’orage inspirera Bill, le comparse de l’enfant.
Le duo comique fait se gondoler la jeunesse, évoluant dans un monde quasi parfait où les parents font de la figuration. Trois ans avant sa mort en 2006, Jean Roba a confié sa série à Laurent Verron, qui la dessine depuis sur des scénarios collectifs. 

Boule et Bill ont commencé leurs aventures dans le journal SPIROU

Une aventure d'actualité:

medium_boule_et_bil_manif_1.jpg
medium_boule_et_bil_manif_2.jpg

Une autre aventure de Boule et Bill, en diapos.

AVENTURES A SUIVRE.

20/02/2009

DROUAIS MAGAZINE-16-

 medium_1-durocasseries_pierlouim.4.jpgCette semaine paraît dans le  "DROUAIS MAGAZINE"'
une seizième Durocasserie : 

 

 

.

SI LES RUES DROUAISES NOUS ETAIENT CONTEES :
2-ILLUSTRES DROUAIS .

 

 

 

Certains drouais se sont illustrés dans les domaines les plus divers et se sont fait un nom qui maintenant orne une  rue, une place, une avenue drouaise.

.

-ROTROU le chouchou .

Un cumulard ce poète dramaturges né et mort à Dreux,  (1609-150) A Dreux son nom est partout : une place au milieu de laquelle trône sa statue en pieds  , une rue, avec son buste au fonds d’une cour privée, une sente prés de la Blaise et le lycée principal de la ville,de nombreuses statues au Musée Dessal, au théâtre, à la mairie

A Paris, la comédie Française possède un buste de Rotrou et joue parfois une de ses œuvres.medium_rotrou.2.jpg
Le théâtre de l’odéon est entouré de deux rues aux  noms des deux amis Corneille et Rotrou.  

.
Pouvez-vous nommer chers lecteur une pièce de Rotrou et quelques unes de ses rimes ?.....

Non ? Cela prouve  bien que l’amour de Dreux pour Rotrou vient d’ailleurs.

.

Rotrou pour mettre un peu de beurre dans les épinards, après sa fonction de théâtreux auprès de Richelieu avait acquis la charge de Lieutenant particulier au baillage de Dreux.. .

Lors d’une grave épidémie  pestilentielle, Rotrou refusant de quitter la ville reste  à Dreux pour aider ses administrés. Bien mal lui en pris, car il périt en quelques jours, encore jeune à 41 ans. S’il avait vécu plus longtemps peut-être que son nom serait plus connu dans les lettres françaises. C’est donc surtout le courage et l’abnégation d’un des leurs que les Drouais honorent  en Rotrou.

 

Dans un mois le 400ème anniversaire de Rotrou :

Vous saurez bientôt tout sur Rotrou, car au mois d’Avril sera célébré dans notre bonne ville le quatre centième anniversaire de sa naissance…

Petit scoop : Pour cette célébration, les élus de quartier font réaménager la place Rotrou, en dégageant les arbres qui font de l'ombre à la statue du grand poète .

medium_rotrou_travaux_place.JPG

   

 

----------------------------------------------------------------.

-PHILIDOR le délaissé :

medium_philidor_1.jpgLes Drouais  n’ont donné à ce grand bonhomme fondateur de l’opéra comique français, grand joueur et théoriciens des échecs qu’un petit bout de rue. En fait un escalier.
Il méritait beaucoup mieux.
Pas d' établissement scolaire ni la médiathèque (qui pourtant possède ses écrits et publications) ni l’école de musique ne portent son nom. Seul le cercle d’échecs Philidor l’honore.

medium_philidor_livre_analyse.jpg

A Paris, Philidor figure en buste sur la façade de l’opéra Garnier et possèdemedium_Philidor_Opera_Paris_1.jpg une rue au fin fond du 20° arrondissement.

Les Drouais ne lui sont pas trop reconnaissants, car  né à Dreux comme ses ancêtres musiciens du roi depuis Louis XIII, il a surtout vécu à Paris et mort en exil à Londres considéré comme « ci-devant » par les révolutionnaires guillotineurs…..

.

medium_philidor.JPG

 

------------------------------------------------------------------

 

-Autres « Importants  » Drouais.

-La famille des Métézeau grands architectes ont donné leur nom à la plus belle place de Dreux.

-Maurice VIOLLETTE après 52 ans de mairie et de nombreuses années comme député, gouverneur ou ministre a vu son nom rajouté à celui de la grande Rue. Mais cinquante après les Drouais disent plus volontiers je vais faire les soldes en Grande rue plutôt que je vais faire des folies rue Maurice VIOLLETTE. Un monument au square de la République. Un lycée technique porte son nom ainsi qu’une rue à Chartres. Sa maison pourrait devenir un petit musée.

-Antoine Godeau Homme de lettre puis évêque de Vence. Une rue une école quelque temps la bibliothèque  transféré en maison inter génération.

- et bien d’autres dont je ne peux citer que quelques uns : Les militaires, de Sénarmont, Billy, Doguereau, les savants Loiseleur Deslongchamps le docteur Guersant, Jumelle, les Historiens Donnant Leménestrel, Maillier. Etc…

 

------------------------------------------------

.

-Les oubliés.

Faire la liste des oubliés serait trop longue et trop subjective. Mais quelques noms cependant . Pratiquement tous les anciens maires de Dreux ont leur rue. Sénateur et maire  Jean Cauchon a été affublé d’un petit bout de pont sur la blaise. Mais Jean Rastel maire de 1959 à 1965?

Les peintres Drouais n’ont pas la côte. Ni René Bellanger, ni Antonio Garcia Lamolla, ni Tigrane Polat n’ont de rue. Et pourtant leurs œuvres sont accrochées aux cimaises du musée et de la mairie.

Enfin, passons…..

Dans quinze jours nous verrons les nouvelles rues et quelques curiosités. Vous pouvez retrouver les «Durocasseries» sur mon blog 

18/02/2009

Blog rebranché mais encore en roue libre...

Bon SFR a été plus rapide que je ne le pensais. mon ordi a retrouvé internet....

Mais je suis encore dans les cartons pour plusieurs jours...

je laisse pour l'instant le pilotage automatique à Blog 50.

Je répondrai dés que possible à vos sympathiques commentaires et reprendrai les commandes des Durocasseries...

A bientôt,  au plus tard lundi 2 mars....

Pierlouim...

ANCIENNE NOTE RAFRAÎCHIE -6.

Voici la note du 24 mai 2007, restée sans commentaire : 

---------------------------------------------------------- 

VICTOR HUGO
A DREUX ET CHERISY.

Sur une façade de maison, au 16 de la rue GODEAU à  Dreux , une plaque :

medium_Victor_hugo-plaque_2.jpg


Mai 1821 : "alors que Napoléon meurt...
Victor HUGO vit son premier Amour et trouve l'inspiration en traversant Chérizy. en allant à Dreux. Il y écrit "Ode au Vallon de Chérizy".
(Chérizy est un charmant village à trois kilomêtres avant Dreux, venant de Paris, Sur les bords de l'Eure.)


medium_hugo_2.jpg

Victor HUGO et Adèle FOUCHER sont amoureux l'un de l'autre; Madame Hugo et les parents Foucher ne sont pas d'accord et leur ont défendu de se voir. Ils s'écrivent cependant en secret.
Madame Hugo meurt au mois de juin 1821.
 Victor a revu Adèle et les Foucher sont venus faire une visite de condoléances chez les Hugo. Les fiançailles ne sont toujours pas décidées et les Foucher cherchent un séjour d'été assez éloigné de Paris afin que Victor , qui n'a pas d'argent, ne puisse pas venir les rejoindre.
Ils choisissent le bourg de Dreux.
medium_Hugo.jpgVictor désemparé, décide de partir à Dreux à pied.
Le 16 juillet, sur le chemin qui le mènera à Dreux, il écrit à Alfred de VIGNY :
-"J'ai fait tout le voyage à pieds par un soleil ardent... Je dois beaucoup à ce voyage.".
Durant ce long voyage, Victor fera deux haltes : il s'arrête à Versailles chez G. de PONS et dans le Vallon de Chérizy où il écrit une élégie. Malgré sa tristesse, sa jeunesse l'emporte et il jouit de la beauté des paysages de ce petit bourg installé dans la vallée de l'Eure.
Le 19 juillet il est à Dreux dont il parcourt les rues, espérant rencontrer monsieur Foucher, ce qui arriva.
Victor lui écrit une lettre charmante qui finit par l'attendrir et il est donc reçu chez la famille Foucher et leur renouvelle son intention d'épouser Adèle...

Ainsi Chérizy eut une influence favorable sur le premier et sincère amour de Victor pour Adèle.

.

ODE TROISIÈME AU VALLON DE CHERIZY
Factus sum peregrinus... et quoesivi qui simul contrista retur, et non fuit - Ps. LXVIII.
Perfice gressusmeos semitis tuis - Ps. XVI.


Je suis devenu voyageur... et j'ai recherché qui s'affligerait avec moi, et nul n'est venu.
Permets à mes pas de suivre ta trace.

Le voyageur s'assied sous votre ombre immobile,
Beau vallon; triste et seul, il contemple en rêvant
L'oiseau qui fuit l'oiseau, l'eau que souille un reptile,
Et le jonc qu'agite le vent !

Hélas ! l'homme fuit l'homme; et souvent avant l'âge
Dans un coeur noble et pur se glisse le malheur;

Heureux l'humble roseau qu'alors un prompt orage
en passant brise dans sa fleur !

Cet orage, ô vallon, le voyageur l'implore.
Déjà las de sa course, il est bien loin encore
Du terme où ses maux vont finir;
Il voit devant ses pas, seul pour se soutenir,
Aux rayons nébuleux de sa funèbre aurore,
Le grand désert de l'avenir !

De dégoûts en dégoûts il va traîner sa vie.
Que lui font ces faux biens qu'un faux orgueil envie ?
Il cherche un coeur fidèle, ami de ses douleurs;
Mais en vain; nul secours n'aplaniront sa voie,
Nul parmi les mortels ne rira de sa joie,
Nul ne pleurera de ses pleurs !

Son sort est l'abandon; et sa vie isolée
ressemble au noir cyprès qui croît dans la vallée.
Loin de lui, le lys vierge ouvre au jours son bouton;
Et jamais, égayant son ombre malheureuse,
une jeune vigne amoureuse
A ses sombres rameaux n'enlace un vert feston.

Avant de gravir la montagne,
Un moment au vallon le voyageur à fui.
Le silence du moins répond à son ennui.
Il est seul dans la foule; ici, douce compagne,
la solitude est avec lui !

Isolés comme lui, mais plus que lui tranquilles,
Arbres, gazons, riants asiles,
Sauvez ce malheureux du regard des humains !
Ruisseaux, livrez vos bords, ouvrez vos flots dociles

A ses pieds qu'a souillés la fange de leurs villes,
Et la poudre de leurs chemins !

Ah ! laissez-lui chanter, consolé sous vos ombres,
Ce long songe idéal de nos jours les plus sombres,
La vierge au front si pur, au sourire si beau !
Si pour l'hymen d'un jour c'est en vain qu'il l'appelle
Laissez du moins rêver à son âme immortelle
L'éternel hymen du tombeau !

La terre ne tient point sa pensée asservie:
Le bel espoir l'enlève au triste souvenir;
Deux ombres désormais dominent sur sa vie;
L'une est dans le passé, l'autre dans l'avenir !

Oh ! dis, quand viendras-tu ? Quel Dieu va te conduire,
Être charmant et doux, vers celui que tu plains ?
Astre ami, quand viendras-tu luire ?
Comme un soleil nouveau, sur ses jours orphelins ?

Il ne t'obtiendra point, chère et noble conquête,
Au prix de ces vertus qu'il ne peut oublier;
Il laisse au gré du vent le jonc courber sa tête;
Il sera le grand chêne, et devant la tempête
Il sera rompre et non plier.

Elle approche, il la voit; mais il la voit sans crainte
Adieu flots purs, berceaux épais,
Beau vallon ou l'on trouve un écho pour sa plainte,
Bois heureux où l'on souffre en paix !

Heureux qui peut, au sein du vallon solitaire,
Naître, vivre et mourir dans le champ paternel !
Il ne connaît rien de la terre,
Et ne voit jamais que le ciel !

juillet 1821
Victor HUGO, lors d'une halte au Vallon de Chérizy

16/02/2009

DREUX 2: En peinture, en carte postale 1900 et en photo actuelle.

Un petit diaporama sur Dreux (N°2).

Comparons des aspects  de Dreux  représentés de trois manières différentes par : 

1-Une carte postale du début du XXème siècle.

2-Une peinture du même siècle ou actuelle.

3-Une photo prise en 2008.

...........................................

Aujourd'hui,  Quatre lieux :

1-L'abreuvoir du quai aux arbres (Rue Esmery Caron. La Blaise et le Beffroi).

2-La Grande rue, la nuit.

3-La rue Rotrou et l'église St Pierre.

4-La rue de Sénarmont et l'église st Pierre.

A SUIVRE... Car je posséde d'autre cartes postales images et photos actuelles... 

14/02/2009

SAINT VALENTIN

Messieurs, n'oubliez pas aujourd'hui......

Image Hosted by ImageShack.us
.
.
La St Valentin. Jour béni des amoureux....
et des fleuristes.

medium_st_val_1.jpg
medium_st_val_2.jpg
medium_cartes_cueillies_pour_vous.jpg
Coll perso pierlouim

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 févrierr, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

À l’origine fête de l’Eglise catholique, le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen âge. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.

À l’envoi de billets au XIXe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. On estime qu’environ un milliard de ces cartes sont expédiées chaque année à l’occasion de la Saint Valentin, chiffre battu seulement par le nombre de cartes échangées lors des fêtes de Noël On estime aussi que 85 % de ces cartes sont achetées par des femmes.

Il n'est pas de note sur la SAINT VALENTIN sans un dessin de PEYNET :

medium_peynet_pantin.JPG
-Samedi 28, je donne un récital à la salle des fêtes de Pantin, Voulez-vous un billet de faveur ?...
Bon d'accord je ne me suis pas foulé, j'ai ressorti telle quelle  ma note de l'an dernier pour la St Valentin.  
Mais comme en ce moment je déménage, vous me pardonnerez cette facilité.

11/02/2009

BLOG EN CONGE DE DEMENAGEMENT

Ma ligne Web parisienne va être coupée....

Si SFR ex NEUf ex AOL ex CEGETEL le veut bien la ligne sera transmise sur Dreux en quatre jours ou...3 semaines...

Donc blackout sur le blog pendant une période presque indéterminée....

Mais j'ai donné mission à Blog50 d'émettre quelques notes pour vous faire patienter le temps nécessaire..

Je vous ferrai signe dés le retour de la ligne, pour fêter avec vous les deux ans du blog des Durocasseries de Pierlouim.. 

medium_smqwv9nd.gif

09/02/2009

ANCIENNE NOTE RAFRAÎCHIE -5.

Je suis un peu à court d'idées par manque de temps en ce moment.
J'ai trouvé un truc simple et pratique .
Je ressors en les actualisant des notes anciennes .
Je choisis de préférence celles qui à l'époque n'ont obtenu aucun commentaire.
Comme je reçois actuellement plus de visites qu'avant, notamment de Drouais, ces notes"oubliées"  peuvent certainement trouver leur public.

Voici la note du 24 AVRIL 2007, restée sans commentaire : 

---------------------------------------------------------- 

1 9 0 7 - 2 0 0 7.


Mon père aurait eu cent ans cette année (en 2007-il aurait 102 ans  ce 9 février 2009) .
Il est parti un 11 septembre (en 1994) suite aussi à une canicule.


J’ai cherché dans mon grenier des objets datant de 1907, des objets centenaires :

-1-Une pièce de monnaie de 1905 :

medium_1907-pièces_de_1905.jpg


.

-2-Un coupe papier publicitaire :

medium_1907-coupe_papier_1.jpg

medium_1907-coupe_papier_2.jpg


.

-3-Un Almanach Drouais. Mes grands parents apparaissent dans l’annuaire.:

medium_1907-annuaire_rotrou.jpg


.

-4-Humour glané dans cet Annuaire "LE ROTROU":

medium_1907-humour_1.jpg

medium_1907-humour_2_6_crayons.jpg
Le Maître -Elève Chalumeaus, combien, avec 0fr65, pouvez-vous acheter de crayons à 0fr10 ?.
L'Elève : -M'sieu, 6 crayons... et un sou de billes!



.

Heureux Hasard :
Le musée rétromobile de Dreux vient de recevoir une voiture de 1907 : Une superbe De Dion Bouton, un vrai bolide mono-cylindre qui atteignait les 45km/h.. Cette voiture a participé en Mai/juin 1907 à la course Pekin/ Paris remporté par le Prince Borghèse.:

medium_1907-de_dion_2.jpg

Action Républicaine 01 Avril 2007–Johanny Duterte (fondateur RMCD) et Maurice Glais (donateur), au volant de la De Dion Bouton de 1907.

06/02/2009

DROUAIS MAGAZINE-15-

 medium_1-durocasseries_pierlouim.4.jpgCette semaine paraît dans le  "DROUAIS MAGAZINE"'
une quinzième Durocasserie : 

 

.

 SI LES RUES DROUAISES NOUS ETAIENT CONTEES.

 

1-LES RENOMMEES.

-La nécessité de donner un nom spécifique à chaque rue date du moyen âge. (Ce qui n’est toujours pas le cas à Tokyo). Les premiers noms furent ceux de saints ou d’une utilité économique, ainsi les Rues St Pierre, St Martin, St Jean, Rues aux tanneurs, du grenier à sel, ou de lieu: la petite et grande falaise  Rieuville, Muzy, Moronval etc..

Vers 1793 certaines rues portèrent peu de temps des noms révolutionnaires: Saint Thibault devint Sans culottes, Saint Denis devint Bonnet rouge  etc.

.

medium_dreux_plan_ancien.2.jpg

-Puis au dix-neuvième siècle Par Arrêtés municipaux les Maires commençèrent à donner aux rues le nom de Drouais célèbres. En 1836 la rue au lait (là où on amenait les vaches laitières pour les traire et vendre aussitôt le lait) abandonna son nom pour celui de Jean Rotrou. En 1832, La rue Du Puy de la Chaîne, après s’être appelé Rue Voltaire pendant la révolution devint la Rue Godeau. Etc.

.

-Au vingtième siècle :

Mon père, vers 1950 employait encore d’anciens noms de rues : La Rue d’Orisson (où son père était né) le Val gelé, rue de la gare, etc.  

Ces rues après la grande guerre prirent le nom de sanglantes batailles dans lesquelles participa le 101ème régiment d’infanterie basé à la Caserne de Billy : Orfeuil, pour d’Orisson, Bois sabot pour le Val Gelé. Les Eparges et Bois des Fosses pour la rue de la gare, Ethe Virton pour la rue des Fontaines. Les rues du Val Gelé et des Fontaines ont été en partie conservées.

Une plaque encore visible rue d’Orfeuil, sur le mur de l’ancienne Gendarmerie rappelle le souvenir du 101ème..

medium_rue_101_eme_3.jpg

Pourquoi n’a-t-on pas donné le nom du valeureux régiment à une rue drouaise ? Cela serait plus méritoire pour la mémoire de ces braves soldats que les noms d’effroyables boucheries d’équivoques victoires. Pourquoi  la rue des granges ne deviendrait-elle pas «rue du 101ème régiment d’infanterie » ?
Ou plutôt le Bd Henri IX. Ce monarque à la poule au pot mérite-t-il d’avoir rue à Dreux ? .Il fit deux fois le siège de la ville en 1590 et 1593 et vainqueur fit pendre quelques notables drouais, raser moult maisons et démolir le superbe château fort du XIII° siècle. Souvenir douloureux pour Dreux.

.

--------------------------------------------------

Rue Bordelet. Ce nom très évocateur indiquait qu’un établissement pour débauchés Drouais  moyenâgeux «L’hôtellerie de l’Ecu» se tenait  dans cette rue.
En 1906, le prude conseil municipal débaptisa cette rue au nom trop évocateur, pour lui en donner un plus neutre, celui de Lamésange, maire de Dreux (1852-1855).

 

medium_maisons.3.JPG

Photo actuelle de la rue Lamésange. Cette belle maison n'est problement pas celle de l'hostellerie de l'écu. Le lieu de débauche devait se trouver au fond sur le mur d'enceinte. Le tout ayant disparu depuis belle lurette.....

---------------------------------------------------

-Le père, puis le fils :
 Il y a 10 ans une rue a été inaugurée pour rendre hommage à Francis Dablin, courageux résistant Drouais en présence de son fils Maurice.

medium_dablin_2.jpg

medium_dablin_4.jpg
Quelques années après, cette rue est devenue «Francis et Maurice Dablin».
Le fils a rejoint le père dans la mémoire drouaise

.

-------------------------------------------

Mon père parlait aussi d’une rue du «Curé de Moineville»
Je n’arrive plus à la situer, si cela vous dit quelque chose
.

-------------------------------------------

.

Si vous désirez avoir de plus amples informations historiques sur le sujet,medium_rues_de_dreux_maillier.4.jpg ici : 
je vous conseille fortement l’excellent livre de Charles Maillier.


«LES RUES DE DREUX».

.

Dans quinze jours nous visiterons les rues de Drouais célèbres.
A bientôt, si Dreux le veut bien. Pierlouim
.

 

P.S. En commentaire, l'ami Durocasse a répondu à ma question au sujet du Curé de Moineville et je l'en remercie :

"D'abord boulevard des Rochelles, la Rue du Curé de Moineville avait été ainsi baptisée en 1916 pour rendre hommage à la prétendue première victime de la guerre de 1914-1918, un prêtre du village de Moineville (Meurthe et Moselle) qui aurait été exécuté par les allemands selon une fausse nouvelle véhiculée par lapresse en 1914. Après la 2ème guerre mondiale la rue devint l'avenue Jean Moulin."

05/02/2009

ANCIENNE NOTE RAFRAÎCHIE -4

Je suis un peu à court d'idées par manque de temps en ce moment.
J'ai trouvé un truc simple et pratique .
Je ressors en les actualisant des notes anciennes .
Je choisis de préférence celles qui à l'époque n'ont obtenu aucun commentaire.
Comme je reçois actuellement plus de visites qu'avant, notamment de Drouais, ces notes"oubliées"  peuvent certainement trouver leur public.
------------------------------

Voici la note du 24 mars 2007, restée sans commentaire : 
------------------------------------- 
C'EST JUSTE, MAIS TOUT JUSTE. .
medium_banque_tout_juste.jpg
-Eh bien ! Qu'attendez vous? Vous n'avez pas votre compte?
-Si!.. Mais tout juste!..

Vers 1970, j’ai connu pareille aventure….
Jeune caissier dans une agence bancaire parisienne entourée d’hôtels de tourisme je tenais aussi un guichet de change….
Un jour un vieux Suisse vient changer à mon guichet des francs suisses en francs français. Il s’agissait de plusieurs coupures de 200 ou 500 Francs Suisses., Ces énormes billets multicolores (valant une fortune en Francs Français de l'époque) que je devais regarder sous toutes les coutures pour m’assurer de leur authenticité. Je n’ais jamais, heureusement, rencontrés de faux billets en Francs Suisse.
Par contre les faux billets de 100 $ j’en ai rencontré souvent…..
Bref, j’effectue les opérations réglementaires de change et j’étale les billets français qui lui reviennent au vieux Suisse. Il les compte, les regarde, recalcule la fiche de change
A nouveau, il recompte et palpe les billets en les froissant....
Un doute me remplit. J’avance timidement un :
-« Monsieur, ce n’est pas juste ? »
En prenant enfin les billets et en les mettant lentement dans son portefeuille,
il me répond en traînant un fort accent helvétique :
-« Oui, jeune homme, cela est juste, mais tout juste!»

Ce vieux monsieur suisse connaissait-il cette blague de l’almanach Vermot ?....
Je ne le crois pas, car il était si naturel dans sa démarche.
D’ailleurs, à l’époque, avec mes collègues, quand nous ajustions la caisse et les comptes journaliers de l’agence, ne disions nous pas ?:
-« C’est ajusté, l’erreur est juste !»…..

03/02/2009

A DREUX COULE LA BLAISE.

Aujourd'hui 3 Février nous fêtons la st Blaise. 

Bon d'accord, cela n'a rien à voir, mais la rivière qui traverse Dreux s'appelle la Blaise.

Comme en ce moment je n'ai ni l'occasion de faire de longues notes ni de m'attacher à l'actualité Drouaise, pardonnez moi de meubler un peu.

Rassurer vous, normalement tout devrait se stabiliser dans un mois.

Donc voici un diaporama sur la blaise à Dreux.

.

 

.

Nous avons suivi la Blaise à son entrée dans Dreux au niveau du Stade, continué par le bras des teinturiers, en fait bras dévié au 16ème siécle pour alimenter les fossés de fortification de la ville.
Nous nous arrêtons au niveau de la porte Chartraine.

A SUIVRE ...

Nous continuerons prochainement ce cours de la Blaise sur au moins deux autres diaporamas....

02/02/2009

FAITES SAUTER LES CREPES : AUJOURD'HUI C'EST LA CHANDELEUR.

Fêtée chaque année le 2 févrierr, 40e jour après Noël, la Chandeleur ou plutôt « chandelle » tire son origine du latin Festa Candelarum ou fête des chandelles d'après une coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification. En 1372  cette fête sera officiellement associée à la purification  de la Vierge.Aujourd'hui, on connaît surtout la Chandeleur car c'est le jour des crépes. On  raconte que c'est ce même pape Gélass 1er  qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome.
On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l'hiver sombre et froid.
Il existe encore de nos jours toute une symbolique liée à la confection des crêpes. Il est ainsi recommandé de faire sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l'année. On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu'ainsi les prochaines récoltes seront abondantes.

Dans Vaillant 1954 : La chandeleur à la manière de Pif le chien, Le vilain chat Arthur et Tonton.

medium_chandeleur.jpg

Bonnes crèpes....

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique