Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/01/2009

EXPOSITION : DREUX PENDANT LA "GRANDE GUERRE".

Au Musée des Vignerons et Artisans Drouais "Flora-Gallica" se tient jusqu'au 31 janvier 2009 une fort intéressante exposition.

La vie à Dreux pendant la "grande guerre ". Vous savez bien cette guerre de 1914/18 qui devait être la "der des ders" et qui, surpassée en horreur n'est plus maintenent que la "première" guerre mondiale..

.

.

-Dreux, ville de l'arrière :
Le front, étant concentré dans le nord et l'est de la France, Dreux est en première ligne de l'arrière..

medium_IMG_9518a.jpg

.

Dreux va donc fournir le front :

.

1--En  Hommes, ce sera une ville de garnison  A la caserne de Billy partiront de nombreux soldats qui pour beaucoup ne reviendront pas de la boucherie (comme mon grand-père). Notamment ceux du 101ème de ligne.

medium_caserne-de-Billy-1.jpg

.

2-En soins : ce sera une base de santé où seront rapatriés de nombreux blessés. Outre l'hôpital inaugurée en 1913, de nombreux bâtiments de Dreux vont reçevoir blessés et convalescents. Le cimetières contient les nombreuses dépouilles des soldats morts à Dreux des suites de leurs blessures. (Ma grand-mère, veuve de guerre a travaillé à la laverie de l'hôpital qui se trouvait à deux pas de chez elle , Impasse Marteau)

medium_IMG_9497a.jpg
medium_IMG_9524a.jpg

.

3-En bois pour les tranchées. La forêt domaniale de Dreux sera en grande partie déboisée.  Un détachement de soldats canadiens (des spécialistes en matière de forêt) était l'organisateur de ce terrible deboisage, avec l'aide de prisonniers allemands. Une ligne de chemin de fer avait été spécialement installée dans le coeur de la foret. Et le bois partait directement au front par la ligne de Bueil.Ce bois servait pour l'étayage des tranchées. 

.
4-En nourriture. La région Drouaise va aussi servir  de garde manger aux troupes se battant au front.Le Maire de Dreux, Maurice Viollette, fut Ministre du ravitaillement et des transports maritimes de mars à septembre1917. La tâche ne fut pas facile. Des cartes de rationnement étaient distribuées (comme en 1940/45). Ma mère enfant à lépoque se souvient d'une nourriture chiche, notamment des harengs saurs .....

medium_viollette_ravitaillement.jpg
medium_IMG_9523a.jpg

.

Les rues de Dreux se rappellent de la guerre de 1914/18 : Place de Verdun, avenue du Gal Sarail, les batailles du 101ème régiment d'infanterie : Orfeuil, Les Eparges , le Bois Sabot, Le Bois des Fosses, Ethe-Virton... etc...

medium_IMG_9509.JPG

.

-Ordre de mobilisation et médailles:

medium_IMG_9517a.jpg
medium_IMG_9528.JPG

.

-Armement , obus sculptés :

medium_IMG_9508.JPG

-Emprunts :

medium_emprunt.jpg
medium_IMG_9515a.jpg

.

J'ai personnellement pas mal de documents familliaux sur la "grande guerre", je vous les montrerai un jours...
.

L'expo dans les murs du musée des vignerons et artisans Drouais.

medium_IMG_9494.JPG
medium_IMG_9512.JPG

.

Notre dame de la grappe veille .

medium_IMG_9506.JPG

.

Un jour je vous raconterai l'histoire de cette statue et vous ferai visiter ce trés chaleureux musée...

Chaque bonne chose en son temps.

Commentaires

Bonjour

Intéressante note sur une face de la guerre de 14, où les populations étaient, comme tu dis, tout au contact des blessés et devaient fournir vivres et soutien aux armées.

Dans le midi, les réquisitions de chevaux et mulets étaient bien moins comprises des paysans.

Amitiés du grillon

Écrit par : christian | 15/01/2009

Suivre un guide de pilotage pour éviter la destruction de l'hôpital..... Les gardes devront assurer aux urgences... Vix.

Écrit par : Vix | 15/01/2009

Peut être que le "midi" se sentait moins concerné et sodaire que le "nord" et l'"est" ravagés par les tranchées....

Écrit par : pierlouim | 15/01/2009

Quand les humains prendront t-ils des leçons des guerres et des massacres passés. N'oublions pas en effet, tous ces ânes, chevaux, mûles, chiens, pigeons et autres de nos amis animaux qui ont payés de leur vie pour la folie des hommes...
Mon grand-père maternel a vu son cheval tué sous lui et le chien de la compagnie agonir sous leurs yeux, ils pleuraient tous... Hé oui même pendant les combats on peut avoir de vrais sentiments humains, cela veut bien dire que l'on y va pas par gaîeté de coeur. Alors réfléchissons bien avant de franchir l'irréversible.
Bonne journée
Amitié.
Danièle.

Écrit par : Danièle | 16/01/2009

Et aujourd'hui encore..., aucune scrupule à cibler
"l'espace vital"! Livrez-nous donc, les noms de
"ces marchands" qui ont fait abattre l'hôpital ! Vix.

Écrit par : Vix | 16/01/2009

Vix!
je ne comprend pas cette question.
Pierlouim

Écrit par : pierlouim | 16/01/2009

Percer : le long des boyaux....Vix.

Écrit par : Vix | 18/01/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique