Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/10/2008

LA BOITE A JULES-CENTENAIRE-3

JULES FERRY
VERSAILLES
- Trésors de l'EXPOSITION : 

.

 

 

-PHOTOS ANCIENNES .

 

- Carte postale vers 1910 :
Ecole Jules Ferry (Ex Grand séminaire).
La loi de 1905 est passée par là...
La grille Satory (dans le fond )

medium_ecole_jules_ferry_ex_séminaire_IMG_8353.jpg

 

-Pub des années 50/60.

Il y est marqué "Annexe sur la gauche".
C'est ce petit batiment superbe qui a été détruit pour cause de vétusté.

medium_affiche_avec_annexe.G_8442.jpg

 

 

-Le perron. medium_perron_IMG_8449.jpg

Lieu des réunions et des discours aux éleves.

 

.

-Les dortoirs.

En 1960, les dortoirs n'étaient plus séparés de la sorte. medium_dortoir.jpg
Vu l'affluence des internes certains dortoirs étaient bondés.
(Par exemple, le dortoir "Lavoisier" comportait des lits superposés à deux voirs trois étages pour 75 pensionnaires.)

 

.

-La cantine. 

Curieux comme les lieux dans la mémoire semblent beaucoup plus grands medium_refectoire_IMG_8448.jpgqu'ils ne sont en réalité..

Il faut dire qu'actuellement cette pièce est coupée en deux salles de cours.

Sur la photo se devine bien l'ouverture qui permettait le jeudi aprés-midi en 1960 et 61 de projetter les films anciens du ciné-club... 

 

 

 

LES CARICATURES DE 1957.

 

Pour le cinquantenaire de Jules Ferry en 1957, les élèves avaient "croqué" les personnalités du lycée..

Arrivé en 1959 j'ai connu quelques uns de ces personnage.
Je vous les présente avec des passages les concernant tirés de ma chronique '"An par An".  : 

.

1-Le Directeur : Monsieur JOUSSE. est un ancien de 14/18. Quelque jours avant le onze Novembre, je suis désigné (je ne sais medium_dessin_Jousse.IMG_8437.jpgpourquoi ni comment) avec une bonne dizaines de mes camarades pour assister à une petite cérémonie du souvenir. Nous nous réunissons dans le vestibule d’entrée en face de la loge de la concierge devant une plaque en marbre sur laquelle sont gravés les noms des professeurs et personnels de l’école « morts pour la France » Monsieur Jousse est présent, en costume gris vert, des décorations multicolores accrochées sur sa poitrine. Son visage est sombre. Il nous tient un petit discours sur la guerre, l’héroïsme, les valeurs de la république etc. Puis, lentement, presque à voix basse, il nous parle de sa propre expérience. Engagé à 18 ans, Verdun, le Chemin des Dames.  Il nous dit aussi que le 11 novembre 1918, il se trouvait dans un hôpital militaire à la suite d’une blessure.  Une certaine émotion s’empare de mes camarades et moi. Les adultes présents semblent aussi émus que nous

 

.

2-Le professeur de dessin. Mr LECOQ.

Monsieur Lecoq. professe dans un bâtiment en préfabriqué isolé du reste du collège, presque au milieumedium_dessin_lecoq.jpg du minuscule terrain réservé aux sports. Les fenêtres sont grillagées car souvent bombardées de ballons de basket ou de foot. Il ne s’agit pas vraiment d’une classe, mais d’un atelier  capharnaüm rempli de placards et de trucs en tous genres, vases, plâtres, affiches. Le maître des lieu est un petit bonhomme en blouse bleue aux taches de couleurs multiples,  aux cheveux noirs taillés en brosse, de grosses lunettes rondes en écaille et surtout, surtout, un mégot en permanence à la bouche. A l’intérieur de cet antre mystérieux, un nuage de fumée continuel. En deux heures de cours Monsieur Lecoq grille pratiquement un paquet de gauloises troupes papier maïs. Il tousse beaucoup et nous aussi d’ailleurs. Selon moi ce tabagisme effréné ne fera pas de lui un centenaire.

Pourtant c’est un dessinateur reconnu. Il assure l’illustration de nombreux livres : romans, essais, etc

 

3-Le professeur de Français. Mr BOINE.

Il fut  cinq années consécutives (1961à 1965) mon professeur de Français. En fin de quarantaine, long, maigre, raide dans un éternelmedium_dessin_boine_IMG_8440.jpg costume gris, cravaté de rouge. Un long visage émacié, un nez épaté ; une bouche au rictus permanent. Une voie éraillée et sèche. Il ressort de ce personnage, une raideur ascétique un calme sévère et maîtrisé. Une présence forte.

Je ne serais jamais témoin pendant ses cours du moindre début de chahut. Une autorité naturelle émane de lui. Il lui suffit de redresser sa tête et de regarder la classe de son noir regard perçant pour que cesse toute velléité de turbulence. Il n’est pas craint mais respecté. Ses cours ne sont pas dirigistes. Chacun de nous peut s’exprimer, mais à bon escient et dans le bon ordre. Il est apprécié de tous autant des élèves que des autres professeurs, même s’il reste un peu à l’écart, secret, un peu hautain. Il sert de référence, tenu par ses confrères comme étant un de ces vieux enseignants de gauche encore à cheval sur les principes sacrés de l’enseignement laïc. Monsieur Boiné vit avec sa femme et sa mère, dans une petite maison à deux pas du collège. Il m’est arrivé plusieurs fois d’aller chez lui pour rendre ou chercher un livre, un exposé.

Il fut et reste un de ceux qui m'ont le plus influencé à Jules Ferry. Un de mes maîtres à penser...

 

4-Le professeur de mathématiques Mr LELEU.medium_dessin_leleu_IMG_8438.2.jpg
Je n'ai pas eu ce prof en maths.
Mais c'était un personnage connu à "Jules".
Ma mémoire flanche.
Etait-ce bien lui qui parlait de "Bathématiques Bodernes"
ou était-ce celui surnommé "140 N'est-pas ? à l'heure" ?.

 

.

.medium_dessin_furgeot.4.jpg

5-Mr FURGEOT.
Je ne me souviens plus de la spécialité de ce professeur.
Mais son nom et cette caricature me disent quelque chose....

 

.

.

6-Je n'ai pas connu ce surgé au sifflet.
Mais la caricature au perron est excellente...

medium_dessin_surgé._IMG_8441.jpg

 

 

 

N'oubliez pas que sur le site COPAINS D'AVANT en tapant Lycée jules Ferry vous pouvez trouver les noms de 514 (à ce jour) anciens élèves. Vous y trouverez aussi de nombreuses photos. Même des photos du centenaire......

Mardi prochain je vous présenterai le portrait d'un grand ancien du Lycée Jules Ferry de Versailles.

 

 Les amis blogueurs qui ne connaissent pas ce vénérable bahut, seront surpris.

Commentaires

tes archives sont particulièrement riches, bravo
bonne soirée

Écrit par : henri | 09/10/2008

Bonne mémoire ! A part le supérieur: Pierre Camonin (organiste virtuose) et mon prof de lettres: Rossi Victor, je serais bien en peine de me souvenir du nom des autres. Mais j'avoue ne pas avoir la mémoire des patronymes.

Bonne journée.

Écrit par : patriarch | 10/10/2008

Je viens de retrouver, grâce à Copain d'Avant, mes amies du primaire... Un plongeon d'une cinquantaine d'années !
Nous irons bientôt ensemble faire un tour dans notre école.
Que d'émotions !
Bonne soirée Pierlouim.

Écrit par : joce | 12/10/2008

Quel bonheur, quelle tendresse ! un vrai moment touchant de te lire... bises de miche

Écrit par : miche | 15/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique