Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/09/2008

DROUAIS CELEBRES -3-

 

medium_IMG_8088.3.JPGDes artistes amateurs ont été convié
à illustrer quelques uns des Drouais célèbres :

Leurs oeuvres ont été exposés la semaine dernière
à la chapelle de l'Hôtel Dieu de Dreux.

.
 

 Nous avons vu les "anciens Drouais : Métézeau, Rotrou et Philidor. puis le Comte de Paris et Patrick VIEIRA

Aujourd'hui  Une note spéciale à Maurice Viollette. 

 

 

medium_IMG_8049.JPG
De Mr VIOLLETTE à nos jours -Collage de M.Rose DUFRESNE.
.
.
medium_IMG_8055.JPG
Maurice VIOLLETTE en 1902-Peinture de Gérard BOFFA.
 
.
medium_IMG_8042.JPG
Maurice VIOLLETTE -Peinture de Mireille PEDENON.

Maurice Gabriel Viollette est un homme d'État français, né le 3 septembre 1870 à Janville (Eure-et-Loir) et mort le9 septembre 1960 à Dreux.

medium_viollette_dreux_1902.2.jpg. Avocat, chef de cabinet du ministre Alexandre Millerand dans le gouvernement de Pierre Waldeck Rousseau, il est candidat aux législatives de 1902 à Dreux, et élu député radical  et constamment réélu jusqu'en 1919. Il retrouve son siège au Palais-Bourbon en 1924 (radical puis dès 1928 républicain socialiste).
Il est sénateur de 1930 à 1939. Après la guerre, il siège aux deux Assemblées nationales constituantes comme radical puis comme UDSR.
Élu UDSR à l'Assemblée nationale en 1946, il est inscrit au groupe républicain radical et radical-socialiste de 1951 à 1955.

 Maire de Dreux de 1908 à 1959,
ministre du Ravitaillement en 1917,
gouverneur général de l'Algérie de 1925 à 1927,medium_viollette_1959Numériser0003.2.jpg
ministre d'État sous le Front populaire de 1936 à 1938.
Partisan des réformes dans l'Empire colonial,
il est l'auteur du projet Blum-Viollette qui prévoyait d'accorder la citoyenneté française et le droit de vote aux élites algériennes.
Révoqué et arrêté par Vichy, il est réélu à la Libération et reste député jusqu'en 1955
et maire de Dreux et président du Conseil général d'Eure-et-Loir jusqu'à sa mort en 1960, à 90 ans.

 

-

 

Demain, je vous ferai visiter la maison de Maurice Viollette, exceptionnelement ouverte à l'occasion des journées du patrimoine..

 

28/09/2008

VERMOT DU JOUR: Dimanche 28 septembre

.medium_vermot_58_a.6.jpg
Blague de l'Amanach 
VERMOT de 1958:

Il y a cinquante ans,
jour pour jour.
medium_28_septembre.jpg
-"J'espère que l'année prochaine, tu te décideras à acheter un canot à moteur!".
.
Il y a cinquante ans,
les mêmes problêmes de niveau de vie que maintenant.

27/09/2008

DROUAIS CELEBRES-2-

medium_IMG_8088.3.JPGDes artistes amateurs ont été convié
à illustrer quelques uns des Drouais célèbres :

Leurs oeuvres ont été exposés la semaine dernière
à la chapelle de l'Hôtel Dieu de Dreux.

.
 

 Mercredi dernier nous avons vu les "anciens Drouais : Métézeau, Rotrou et Philidor.

Aujourd'hui  deux célébrités drouaises comptemporaines.

medium_IMG_8054.JPG

Le COMTE DE PARIS-Peinture de Chantal GUESDON.

.Henri Robert Ferdinand Marie d’Orléans, « comte de Paris », est né le 5 Juillet 1908 et est décédé le 19 juin 1999.medium_comte_de_paris.jpg
De 1940 à 1999, il est le prétendant orléaniste au trône de France sous le nom d’« Henri VI ».

Le 19 juin 1999, jour du mariage civil célébré à Dreux de son petit-fils le prince Eudes avec Marie-Liesse de Rohan-Chabot, "l'ultime prétendant" meurt au domicile de sa dernière compagne, Monique Friesz à Cherisy (4 kms de Dreux).

Le 21 juin 1999, le prince Henri d'Orléans, Comte de Paris, fut inhumé dans laChapelle Royale St Louis de Dreux.

Les Drouais voyaient souvent le Comte de Paris, aussi bien lors de manifestations artistiques (par ex : concerts à la Chapelle Royale) ou lors des mariages de se nombreux enfants, baptèmes ou aussi lors d'enterrements à la chapelle Royale....

 

medium_IMG_8053.JPG 

Patrick ViEiRA-Peinture de Mireille MAURY.

.medium_Patrick-Vieira.2.jpgPatrick VIEiRA -

Footballeur champion du monde en 1998,
champion d'europe en 2000,
capitaine de l'équipe de France de football.

Il a vecu une partie de son enfance à Dreux
et a été licencié du FC (football club) Drouais.

 

Nous finirons Mardi prochain la visite de l'exposition sur les Drouais célèbres
par une note spéciale sur Maurice VIOLLETTE.

26/09/2008

DROUAIS MAGAZINE-6-

medium_1-durocasseries_pierlouim.4.jpgCette semaine paraît dans le  "DROUAIS MAGAZINE"'

 une sixième Durocasserie : 
«Dreux d’avant et de maintenant»

.

6- À LA ST DENIS, A DREUX, ON FAIT LA FOIRE.

Le silo dont je parlais dans ma dernière Durocasserie est situé dans un endroit chargé d’histoire Drouaise.

-En 1179- Robert 1er, Comte de Dreux édifie une chapelle dédiée à St Denis entre les chemins de Rieuville et de Nogent.

Il crée une foire annuelle de trois jours permettant aux Drouais, les vendanges terminées d’effectuer leurs achats pour l’hiver.

La chapelle après de nombreux déboires disparut définitivement à la révolution.
 

-Vers 1910, mon grand père maçon, construisant la maison toujours visible à cet endroit aurait trouvé des ossements et divers vestiges vites recouverts.
L’archéologie n’était pas encore à la mode à cette époque.

 

medium_st_denis_chapelle_2.jpg
dreux : Chapelle st Denis reproduite par J. Lelièvre d'aprés un dessin de Rotrou 1609.
Au début de son existence, la chapelle était accompagnée  d'un petit couvent,
détruit lors de l
a guerre de cent ans.
.
medium_st_denis.jpg
dreux : Chapelle St Denis : Dessin cadastral du 18°siécle .
.
.
medium_IMG_7903.JPG
L'emplacement de la chapelle actuellement.
(on aperçoit la silhouette du silo à gauche)

-Lors du siège de Dreux en 1421 les perfides Anglois balançaient du haut de St Denis des boulets de pierre sur le château et la ville qu’ils occupèrent après reddition pendant 17 ans.

-Lors de la bataille du 17 Novembre 1870. Les derniers combats eurent lieu au bas des Rochelles avant que les  vainqueurs Prussiens entrent dans Dreux.

 

-Après sept siècles d’existence paisible, la foire fut délogée en 1860 par le progrès technique. L’installation des voix de chemin de fer et de la gare obligea la municipalité à trouver un autre endroit pour la foire séculaire.
Ce fut la création de la place St Gilles, future place Mésirard.

 

medium_gare_st_denis.jpg
Cette carte postale de 1904 montre assez bien l'emplacement séculaire de la Foire de st Denis.
Au dessus de la ville.

medium_St_denis_celebre_chansonnier_chartrain_Morainville....jpg

Au XIX ème siécle ,
 le célèbre Chansonnier Chartrain Morainville animait les foire Saint Denis

-Dans les années 1950/60 La Saint Denis était un événement Drouais important.
Elle avait lieu les samedi dimanche et lundi proches du 9 Octobre, date officielle de la St Denis.
 Les instituteurs libéraient l’après midi du lundi pour permettre aux jeunes Drouais comme moi d’aller à la foire.
La braderie des commerçants, le bagout des camelots les différents stands des commerces non sédentaires et l’animation exceptionnelle tout autour de la grand-rue me captivaient.

Mais ce que j’aimais le plus c’était la foire foraine place Mésirard. Les manéges, mais surtout les loteries. Leur attraction me fascinait : Dépassant d’in rideau, un visage d’homme ou de femme, maquillé, un chapeau ou des nattes artificielles sur le crâne. Juste en dessous, un corps de marionnette manipulé avec des gestes brusques. La tête humaine minait les paroles de chansons à la mode crachoté par un disque 45 tours. :Les paroles faisaient hurler de rire : « La tacatique du gendarme» ou « Rosalie, elle est partie, si tu la vois, ramène la moi ! ».

A la St denis les édiles prennent des risques :

medium_st_denis_gaspard.jpg 
(Françoise Gaspard à la 800ème foire en 1979). 

 .

-Avez vous connu « Pierrot »  l’automate, attraction de nombreuses « St Denis dans les années 50 ?.

Je l'ai vu plus d'une fois. j'étais fascinné par cet automate aux gants blancs...

medium_st_denis_pierrot_1.jpg

 

.

-Au fil des ans, la foire de la St Denis a changé, malmenée par la concurrence de nombreuses manifestations commerciales : les périodes de soldes, la foire de Dreux l’installation de « plein sud » et des « Coralines » etc. Mais elle est toujours là, en partie excentrée vers le champs de foire et le parc des expositions,.

 

.

Une légende :
Beaucoup de couples se seraient rencontrés à la St Denis, prélude à de nombreux mariages.

.

Alors. Bonne chance à vous et

 Vive la 829ème St Denis.

medium_IMG_8044.JPG


Rigolo, j'ai retrouvé sur le net la chanson que je voyais interprérée par des marionnettes au visage humain, lors des spectacles de parades des loteries à la St denis :

interprétée par Anny Flore en 1961 :

Voici au moins le refrain : 
Rosalie, elle est partie
Et depuis ce jour, j'ai l'mal d'amour
Où est-elle ? Mon cœur l'appelle
Si tu la vois, ramène la moi
Car je suis sous, je suis sous, je suis sous, je suis sous son charme
Mes yeux sont mou, sont mou, sont mou, sont mouillés de larmes
Rosalie, elle est partie
Si tu la vois, ramène la moi.

Dans quinze jours je vous parlerai des cinémas Drouais.

 

A bientôt, si Dreux le veut bien. Pierlouim.

VERMOT DU JOUR: jeudi 25 et vendredi 26 Septembre

.medium_vermot_58_a.6.jpg
Blague de l'Amanach 
VERMOT de 1958:

Il y a cinquante ans,
jour pour jour.

 medium_25_sept.2.jpg

 medium_26_sept.jpg

Blague d'actualité : Le Hold-up des suprimes fait chuter les bourses....

25/09/2008

14(3)-SOUVENIRS BANCAIRES-C.I.C.

LES INTERIMAIRES  D’ETE. (3ème et dernière partie)
.
 l'APPRENTI ENARQUE. .

.

Un curieux personnage est venu m’aider et me remplacer pendant les deux mois d’été 1974 au guichet de change que je tenais à la succursale de la rue du Bac  Un étudiant d’été. Je ne me souviens pas les études qu’il avait suivis et des diplômes obtenus. Ce je que sait c’est qu’il préparait pour Septembre le concours d’entrée à l’école nationale d’administration pudiquement appelé l’ E.N.A.
L’école se trouvait encore à l’époque, Rue des St Père, non loin de la succursale de la rue du Bac et non « exilée » dans la lointaine province Alsacienne….
.

La Direction était béate d’admiration et mettait les petits plats dans les grands pour ce personnage qui, personnellement ne m’impressionnait guère. C’était un petit bonhomme grassouillet, barbu et bigleux. Des lunettes rondes et épaisses sur un visage entouré de poils hirsutes lui donnaient un air vraiment lunaire.
Mais c’était loin d’être un être rêveur. Il était bavard et un peu condescendant. Mais c’est vrai qu’il pigeait vite.
Il tint au bout de très peu de temps le guichet de change (presque) aussi bien que moi. Il s’entretenait avec la clientèle étrangère avec un Franglais assez correct. Cela m’aidait bien, moi qui à l’époque parlait assez bien l’Allemand et peu la langue internationale. Mais les amis d’outre Rhin ne représentaient qu’une partie infime de notre clientèle

Image Hosted by ImageShack.us
L’aspirant énarque devint très vite un pro de la conversion et du maniement de la « grenouille ». C’est comme cela que l’on appelait la vieille machine à calculer à manivelle qui nous servait pour transformer les francs en devises et vice versa. Les touristes, notamment américains étaient surpris et amusés de nous voir utiliser un instrument aussi archaïque.
Nous achetions des divises aux touristes étrangers, notamment ceux logés dans les hôtels voisins et clients de l’agence, et aux français revenant de lointains pays, clients ou non.
Nous vendions en sens inverse les devises aux clients de passage ou de la succursale se rendant à l’étranger.
La logique administrative exigeait que nous envoyions à la « caisse devises » du siège les devises étrangères reçues. Et que nous commandions à la même caisse les devises désirées par nos clients.
 

Ce trajet, ne nous semblait pas logique. Nous tordions le cou au règlement quelquefois, en revendant directement les devises que nous venions d’acheter. Nous court-circuitions alors le Siège. Les bénéfices de changes tombaient alors entièrement dans l’escarcelle de la succursale et  non partagés avec le  service de la caisse centrale. C’était un crime de lèse majesté. La caisse centrale ne pouvait s'en aperçevoir. Seule la compta générale aurait pu s'en douter.


Image Hosted by ImageShack.us
.

Notre direction qui fermait les yeux, nous demandait cependant d'arrêter ce système; par peur de voir débouler les Navarros de l'Inspection Générale.  Il faut dire que la compétition entre Services est rude. C’est à celui qui présente en fin d’année le meilleur compte d’exploitation. Et les meilleurs sont  récompensés.


Ce petit stratagème n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Notre super étudiant l’a adapté à son profit. C’est malin, un futur énarque Il achetait et revendait directement et discrètement les devises sans passer par la caisse de l’agence. Il empochait ainsi la différence de change. Donc des opérations hors comptabilité. Nous nous en sommes aperçu à son départ. Mais dans ce cas, il s’agissait réellement d’une fraude. La banque était lésée. Cela aurait du se terminer par une plainte auprès des autorités.
Mais la Direction a passé l’éponge, vu la faiblesse des sommes détournées. Mais surtout par crainte que l’enquête de l’inspection fasse découvrir nos petits détournements comptables.
 

 A partir de cet incident, nous avons appliqué scrupuleusement le règlement.
La Caisse centrale a pu de nouveau, par le circuit administratif, continuer à profiter indûment des bénéfices réalisés par notre guichet de change, un des plus gros du C.I.C.
à Paris à cette époque.

Notre étudiant tricheur est donc parti tranquillement préparer son concours d’entrée à l’E.N.A.

Je ne sais ce qu’il est devenu :

 -Ministre? Préfet ? Chef d’entreprise? Clochard?

-Ou bien est-il en prison ?

.

A JEUDI PROCHAIN  pour la suite des souvenirs d'en banque... 

24/09/2008

DROUAIS CELEBRES-1-

medium_IMG_8088.3.JPGDes artistes amateurs ont été convié
à illustrer quelques uns des Drouais célèbres :

Leurs oeuvres ont été exposés la semaine dernière
à la chapelle de l'Hôtel Dieu de Dreux.

 

.
.
.

1-M E T E Z EA U .

medium_IMG_8045.JPG
METEZEAU-Peinture de Serge PELLUARD

-Les METEZEAU- Une dysnatie Drouaise de maçons et  architectes (XVI et XVII° siècles)medium_metezeau.2.jpg
 auteurs de monuments Drouais (Eglise, Beffroi, Hotel Montulé ) à Paris et ailleurs .

Le plus célèbre, Clement II METEZEAU (1581-1652)
fut Architecte de Louis VIII.
Il fut entre autres l'initiateur de la la Place Royale à Paris,
d'une partie du Louvre  et surtout de la digue de la Rochelle ,
la ville rebelle qu'asiègea Richelieu.

.
.
.

2-R O T R O U

medium_IMG_8051.JPG
ROTROU- Peinture deMireille PEDENON.
.
medium_IMG_8057.JPG
HOMMAGE à JEAN ROTROU - Peinture de Gérard QUINTRIC.

Jean (de) Rotrou, Poête te dramaturge né le 21 aout 1609 à Dreux il est mort de la peste le 28 juin 1650.
Rotrou achète en 1639 le poste de lieutenant particulier au bailliage de Dreux. 

En 1645, Rotrou produit le premier de ses quatre chefs-d’œuvre, Le Véritable Saint Genest  puis , Don Bertrand de Cabrère medium_rotrou.jpg et Venceslas 1647 qui est considérée comme son chef-d'œuvre et a eu plusieurs reprises à l'époque moderne. Enfin  Cosroès (1649) considéré comme la pièce la plust originale de Rotrou.

Resté à son poste à Dreux lors de l’épidémie de peste de 1650, Rotrou la contracte et en meurt . Sa grande fécondité littéraire (il a laissé trente-cinq pièces rassemblées sans compter celles perdues ou égarées ) et sans doute  son éternelle hésitation entre les styles classique et romantique ont nui à son œuvre. Bien qu’aucune de ses pièces ne soit restée comme un véritable chef-d’œuvre, les situations qu'il y peint, souvent pathétiques et nobles, comme la brillance, la force et la simplicité de ses vers l'ont hissé, à juste titre, presque à l’égal de Corneille et de Racine.
Une rue porte son nom à Paris (Le long du théatre de l'Odéon).

J'aurai l'occasion de reparler de ce Drouais célèbre.
DREUX va fêter l'année prochaine le 400ème anniversaire de la naissance de Jean ROTROU.

.
.
2-P H I L I D O R.

medium_IMG_8040.JPG
PHILIDOR.
.
medium_IMG_8046.JPG
PHILIDOR-Peinture de Christine MOUCHEL.

François-André Danican est issu d'une dynastie de musiciens
célèbres auXVIIème et au XVIIIème siècle, qui portèrent tous medium_philidor_maison_natale.4.jpg
le surnom de Philidor.
Le plus ancien d'entre-eux,Michel, hauboïste virtuose,
avait enthousiasmé Louis XIII, lui rappelant le talent de l'Italien FILIDORI.

François-André  devient l'un des créateurs de l'opéra-comique français
 Ses nombreux Opéras-comiques montrent de l'inventivité,et le premier d'entre-eux, Blaise le Savetier, créé en 1759, est un éclatant succès.
L'opéra Ernelinde est son chef-d'œuvre et lui permet d'obtenir une pension de Louis XV 
Il composa également de la musique de chambre, dont un Te deum, qui fut exécuté lors des funérailles de Rameau. Son buste figure sur la façade Ouest de l'Opéra Garnier à Paris.

medium_philidor.jpgAujourd'hui, son nom reste davantage associé au jeu d'échecs.
Très jeune, il fréquente le café de la Régence où il rencontre Jean Jacques Rousseau.
 Il montre une grande maîtrise dans la pratique (démonstration de jeu en aveugle)
et se montre très en avance sur la théorisation du jeu. 

Il publie L'Analyse du jeu des échecs  à l'âge de 22 ans, un des premiers traités d'échecs en langue française et un classique du genre. L'ouvrage sera édité une centaine de fois et traduit rapidement dans de nombreuses langues.

Vivant des pensions du Roi et partisan d'une monarchie constitutionnelle, il s'exile en Angleterre en 1792.Il est inscrit sur la liste des suspects et un passeport pour rentrer lui est refusé après Thermidor. Il meurt à son domicile londonien et est inhumé à St. James de Picadilly.

.

Nous continuerons à visiter cette intéressante exposition

Samedi prochain (27 septembre)..

 

23/09/2008

DU RAB POUR BALBUZARD.

Balbuzard me demandait il y a peu, ce qu'était devenu le petit camion jaune des années vingt exposé devant l'entrée des transports DELISLE. rue des garennes à Dreux.

J'ai cherché mais je n'ai pas retrouvé ce joli petit camion qui faisait l'étonnement des petits et des grands...

J'ai lancé quelques limiers à ses trousses mais pour l'instant pas de réponse...

Pour consoler Balbuzard et ceux qui ont déjà la nostalgie,
j'ai trouvé cette aquarelle à l'exposition Drouaise "Drouais célèbres".

medium_Icamion_delisle.jpg

 

Malheureusement je n'ai pas pris soin de noter le nom de l'artiste.
Qu'il m'en excuse.....

Demain je vous parlerai plus longuement de cette exposition sur les Drouais célèbres.....

22/09/2008

Du TAG au TAG

Cela revient comme les feuilles mortes :
la bloguerie a contracté à nouveau un vilain virus
.

"LE TAG".

- Gazelle l'a refilé à Henri qui me l'a refilé :
-Biche38 contaminée par Gérard me l'aussi transmis :

Pour se guèrir il faut :

- citer la personne qui vous a tagué(e)
- choisir un livre, l'ouvrir à la page 123
- recopier à la 5ème ligne les cinq lignes suivantes
- indiquer le titre du livre, l'auteur, l'éditeur, l'année d'édition
- taguer 4 personnes dont vous souhaitez connaître les lectures,
les avertir par courriel ( ça leur fera plaisir)

------------------------------------------------------- 

Je voulais prendre une histoire de TINTIN.
Zut, il n'y a pas 123 pages....
Moi qui ne lit plus, à part les blogs et les périodiques....
Si, des livres d'histoire, des dictionnaires.. 
Bon il faut que je me gratte l'occiput pour trouver un bouquin:

Au hasard :

Un dictionnaire :
Le Petit Robert, alphabétique et analogique de la langue française
 (édition de juin 1986).

Bon, voyons page 123, la cinquième ligne :

-Voyez vous même :

----------------------

medium_atrabile.2.jpg
---------------------------------------------

 Cinqième ligne : "porté à la mauvaise humeur........"
 

Bien sur, je ne l'ai pas fait exprés, Je ne suis pas si atrabilaire que cela...
ou alors le tag me met d'humeur noire......
Mais la dénomination d'atrabilaire amoureux me plait bien... 

 

 Je ne suis pas ce que le hasard a désigné......
 Ceux qui m'ont tagué l'ont voulu ..... 

Bon je refile le le virus à :

-Joce : http://pirouettes.over-blog.com/

-Jack : http://dreuxexmachina.hautetfort.com/

-Patriarch : http://patriarch.free.fr/

-Balbuzard : http://balbuzard.blogspot.com/

 

 

L'INAUGURATION OUBLIEE

La municipalité Drouaise a posé un lapin à ceux qui étaient venus samedi à 11 heures, rue Rotrou  devant l'Hôtel de Montulé.

La presse locale et municipale avait annoncé que dans le cadre des journées du patrimoine serait inauguré l'hôtel de Montulé.

Ce magnifique bâtiment du XVIIème siècle aprés une longue période de déshérence a été entièrement restauré par la Mairie  pour devenir la Maison des Artistes.

medium_Hotel_monthule_1.JPG

Manifestement rien n'était prêt..même pas le buffet...

La moindre des choses aurait été d'annoncer le report de cette inauguration ce par un affichage sur les grilles du bâtiment... Personne n'est venu nous en avertir...

Pour moi ce ne fut pas trop trop grave.
 Cette attente inutile m'a permis de rencontrer un vieux Drouais que j'avais perdu de vue depuis longtemps...
Une des mémoires Drouaises....
La longue conversation qui en suivit entre nous fut pleine d'intérêt  et de promesse de rencontres futures sur notre passion commune..Dreux d'antan.

medium_hotel_de_montulé_2.jpg
medium_hotel_monthulé_4IMG_8176.jpg

Je vous raconterai l'histoire de ce bâtiment lors de la prochaine inauguration. (La vrai, cette fois là)......

21/09/2008

POUR BALBUZARD 2

C'est une obsession.

Dans Paris un restaurant corse, le Balbuzard.

Sur les Boulevards, dans le 10° arrondissement

medium_balbIMG_5193.JPG

 

Au fait, c'est quoi un balbuzard ? :

Beaucoup de réponses sur le net, Wikipédia et bien d'autres...

Mais celle que je préfere, la meilleure, c'est celle du camarade Patriarch.

Voici donc sa note sur son blog "De l'aurore au crépuscule" qu'il a bien voulu ressortir à ma demande, concernant le Balbuzard..

medium_Balbuzard_Patriarch.jpg

Le balbuzard est un cousin des aigles. Il est de taille moyenne, avec de longues ailes étroites. De tous les oiseaux de proie, il a le contraste le plus important entre son dos brun foncé et la poitrine blanche, presque immaculée. Sa tête et pâle avec un bandeau noir sur l’œil. Des pattes dénudées, équipées de doigts très puissants, eux même armés de longues griffes.

De par son alimentation spécialisée, presque exclusive, le balbuzard a élu domicile, là où se trouve son réservoir alimentaire, soit : les bords de lac, fleuves, grands étangs, rivières, mais aussi côtes maritimes. Il a une assez grande aire de répartition. Il niche en Europe, Asie, Afrique, Australie et Amérique du Nord. En hiver, il quitte les régions nordiques et migre vers les climats plus cléments. Les Européens vont hiverner en Afrique subsaharienne ; les Américains du Nord vont eux, en Amérique Centrale et du Sud ; Ceux du nord de l’Asie préfèrent le continent Indien et l’Asie du Sud-Est. Il n’existe qu’un seul continent où il est absent, c’est l’Antarctique.

Lui aussi exécute une parade nuptiale spectaculaire, lui servant à attirer une femelle. Etant monogame, cette parade est effectuée aussi bien par un jouvenceau qui cherche sa ‘’dame ‘’ de cœur, que par un couple déjà constitué, pour consolider leur attachement. Le mâle s’élève alors, en un vol rapide à plus de 300 mètres de hauteur, en tenant dans ses serres un poisson de bonne taille. Il effectue un vol stationnaire en exhibant celui-ci, avant de plonger, comme une pierre, ailes fermées. (Je ne sais pas s’il va jusqu’à l’offrir à sa belle, ensuite, mais un ‘’sauret ‘’ pour une belle, remplace bien une rose !)

Il se nourrit uniquement de poissons capturés à la surface de l’eau. Il a une technique de pêche unique pour un rapace. En survolant l’eau d’une hauteur de 10 à 20 mètres, ou en pratiquant un vol stationnaire, il repère sa proie. Il plonge alors, tête la première, ailes repliées, serres tendues et saisit sa proie avec les serres en ne mouillant même pas son ‘’ plastron ‘’, c’est à peine s’il prend un bain de pied. Ses serres incurvées et de petites aspérités entre les doigts lui permettent d’agripper sa proie même si elle est très glissante. Il transporte celle-ci jusqu’à son perchoir ou son nid, où il la dévore. Il lui faut avant, bien souvent, défendre son bien, contre des corneilles ou d’autres rapaces, qui le harcèlent tout le long du parcours.

Son nid est toujours construit sur un promontoire, un grand arbre, un pylône électrique ou un rocher escarpé. Et, en absence de prédateurs, à même le sol. Il est construit avec des branches. Comme il est souvent utilisé d’année en année, il arrive à avoir une dimension assez impressionnante. En avril- mai, la femelle y dépose 3 œufs qu’elle couvera pendant une période de 35 à 40 jours. Les jeunes prennent leur envol entre 51 et 54 jours après l’éclosion. Adulte il fera de 55 à 60 cm, pour une envergure de 1 m 45 à 1 m 70. Le poids du mâle est de 1 kg 200 à 1 kg 600, et celui de la femelle de 1 kg 600 à 2 Kilos. La longévité va de 18 à 20 ans. La maturité sexuelle est entre 3 à 4 ans.

Espèce protégée car ils sont peu nombreux en France. Une dizaine de couple sur l’île de la Plâtrière et au Val de Drôme et 25 couples en Corses.

.Je remercie mes camarades blogueurs qui m'ont permis de sortir une note sans trop me fouler :

Je vous rappelle leur adresse :

BALBUZARD : http://balbuzard.blogspot.com/

PATRIARCH : http://patriarch.free.fr/?p=1034

20/09/2008

POUR L'AMI BALBUZARD.

J'ai retrouvé des cartes postales anciennes
qui peuvent trés bien accompagner les photos
actuelles mises par Balbuzard sur son blog.

Il ne s'agit pas de Dreux mais d'une commune limitrophe :
STE GEMME-MORONVAL.

.

-La petite gare de LURAY-MEZIERES

Avant :
L
a ligne de chemin de fer Dreux-Maintenon a été fermée aprés la guerre.
Je ne l'ai jamais vu fonctionner, même si elle servait de garage à wagons.
Les rails furent enlevé en 1970 ainsi que le pont à l'entrée de Moronval...

.

(A noter que LURAY avant 1960 s'appelait  LE LUAT CLAIRET ).

medium_babuzard_2.jpg

.

Maintenant (photo de Balbuzard) :

medium_gare_luray_mezières.jpg

.
.
-La Mairie de Ste Gemme.

medium_babuzard_1.jpg

.

.

-L'église St Symphorien de Ste Gemme . 
Bécheret (photo de Balbuzard) .

medium_St_Symphorien_de_Ste_Gemme.JPG

.

-Dans les années 1950/60, Il y avait à côté de l'église une baignade sur l'Eure, dite de "Becheret".

J'y suis allé plus d'une fois..
De bons souvenirs entre copains.

De Dreux en vélo (4 km à peine) on y venait pique-niquer....

Mais des cas de poliomyélite ont fait vite fermer cette baignade.

medium_baignade_de_becheret.JPG

.

Je rappelle le blog de Balbuzard :

 http://balbuzard.blogspot.com/

Notes pour Balbuzard à suivre....

dès demain.....

19/09/2008

VERMOT DU JOUR: Vendredi 19 septembre

.medium_vermot_58_a.6.jpg

Blague de l'Amanach 
VERMOT de 1958:

Il y a cinquante ans,
jour pour jour.

 

medium_19_septembre.jpg

POUR HENRI.

Dans son commentaire sur ma note "Souvenir d'en banque-la mignonne mini-jupe", 
Henri, "Laissez Jazzer" me pose la question suivante :
 une spaekerine de la télé avait, malheureusement, été remerciée, au début de la mini jupe car elle exposait des gambettes magnifiques; je ne sais pas si ce sont des bonnes soeurs ou autre grenouilles qui n'ont pas supporté!
je ne sais plus son nom.
.
Il s'agissait  de Noelle NOBLECOURT.
.
Un commentaire sur le net : Effectivement, c'était Noëlle NOBLECOURT. L'épisode a eu lieu en 1964 pendant l'émission "Télé Dimanche", diffusée à l'époque le dimanche après-midi (à une heure de grande écoute, donc).
Je ne veux pas entrer dans les détails, mais les genoux de cette speakerine n'ont été qu'un prétexte dans cette affaire. L'attitude des autres protagonistes de l'émission n'était pas très claire. Mais c'est elle seule qui a servi de fusible
...
.
Je n'ai trouvé sur le net que cette photo.:

medium_noelle_noblecourt.jpg
Mais je dois avoir dans ma collection de télé 7 jours des photos d'actualite de 1964.
Mais il faut que je farfouille , il n'est pas sur que je trouve....

Les moeurs ont bien changées en quarante ans..
-En 1964 c'était encore le rêgne de tante Yvonne;
-Ce n'est qu'en 1965, par exemple que la femme mariée devint indépendante de son mari pour ouvrir un compte en banque...
-En 1974, (aprés 68) l'évolution était en marche, La petite étudiante en était un des fleurons. Mais il y avait encore beaucoup à faire pour les femmes.
-A cette époque en banque, il était interdit pour les femmes de porter le pantalon...
Une femme un peu trop enceinte était retirée de la vue des clients que son état pouvait indisposer.
.etc.. etc...

18/09/2008

14(2)-SOUVENIRS BANCAIRES-C.I.C.

LES INTERIMAIRES  D’ETE.(2ème partie).

J’ai côtoyé durant ma carrière beaucoup de ces intérimaires d’été (après l’avoir été moi-même) travaillant à la banque en juillet/août.

Je me souviens de plusieurs de ces étudiant(e) s, mais deux en particulier sont restés dans mon souvenir. C’était en 1972 ou 1973 à la succursale de la rue du bac à Paris.
Je vous conte aujourd'hui la première histoire :
.

-LA MIGNONNE MINI-JUPE.

.Une jolie étudiante (en Lettres, je crois) probablement fille d’un de nos collègues était affecté au guichet de la succursale pour le mois de Juillet. Son travail, entre autre, consistait à traiter les chèques remis par les clients et à les renseigner sur l’état de leur compte.
Elle était grande, brune, souriante, à peine vingt ans et portait souvent une jupe mini, très mini. Quand elle se penchait dans les bacs dans lesquels se trouvaient les fiches clients,  la jupe remontait très haut dévoilant le départ de fesses délicieusement charnues. La culotte aussi était mini, bien avant l’invention du string.
Les clients derrière le guichet pouvaient ainsi admirer la jeunesse ingénue de cette jeune fille.

Image Hosted by ImageShack.us

Je ne sais pourquoi, les messieurs perdaient la mémoire en oubliant systématiquement  leur numéro de compte. L’étudiante devait donc se retourner pour trifouiller dans les bacs, et oups, remontée de jupette assurée.
Il faut dire que certains collègues venaient aussi souvent lui demander des renseignements sis dans les bacs. (Je ne jurerais pas que je ne faisais pas partie de ces derniers, il faut bien être franc quelquefois)
L'étudiante ne devait pas être si candide que cela car elle avait un sourire un peu moqueur en revenant vers le client ébahi.
Elle n'avait cependant pas les idées aussi courtes que la longueur de ses jupes. Elle était trés intelligente et cultivée, de bonne conversation . Elle s'intéressait vraiment à son travail, contrairement à d'autres étudiants, de vrais dilettantes.un peu glandeurs..
Elle fut une de nos meilleures intérimaires d'été

 Les clientes elles, n’avaient pas les pertes de mémoire des messieurs.
Nous avions dans notre
clientèle beaucoup de religieuses. Je crois savoir que certaines d’entre elles, des jalouses certainement, se sont plaintes auprès de  Directeur de l’amnésie généralisée de la gente masculine.

Image Hosted by ImageShack.us

Le patron est donc venu un soir, après le départ de la clientèle, un peu penaud, demander à la jeune fille de le suivre dans son bureau.
Quelques minutes plus tard elle ressortait de l’antre directorial, le rouge aux joues, en tirant le plus possible sa jupe vers le bas.
Le Directeur lui n’est sorti qu’une demi-heure après. Je suppose qu’il avait comme à son habitude, lors de situations difficiles,  du écluser quelques verres de rosé seul dans son bureau.
Il buvait sec et fumait dru. Il a probalement  exagéré, car le malheureux ne survivra pas à deux ans de retraite.

Un des rares parmi mes hiérarques que j’ai beaucoup estimé.

 Le lendemain matin,  l'étudiante arborait un jean, moulant des formes qui cependant ne se découvraient plus. C’était exceptionnel car, à l’époque, il était fortement déconseillé au personnel féminin de porter le pantalon.
.

Curieusement, ce petit changement vestimentaire a fait recouvrir la mémoire à de nombreux messieurs. La jeune fille n’avait plus besoin de se déplacer pour compulser les fiches du bac en fer…
La fin de l’intérim s’est déroulée dans le calme absolu.
Les bonnes sœurs étaient satisfaites et souriaient maintenant à la jeune fille en lui remettant leurs documents…
La moralité était sauve…
.

Je ne me souviens pas très bien.
Mais il me semble que l’étudiante est devenue la petite amie et peut être l’épouse du jeune caissier de la succursale.
(Ne vous y trompez pas. Ce n’était pas moi. Je n’étais plus caissier, déjà marié et papa à l’époque)

Image Hosted by ImageShack.us

La semaine prochaine, je vous raconterai la deuxieme histoire :

- L’APPRENTI ENARQUE.

.A JEUDI PROCHAIN  pour la suite des souvenirs d'en banque... 

VERMOT DU JOUR: Jeudi 18 septembre

.medium_vermot_58_a.6.jpg

Blague de l'Amanach 
VERMOT de 1958:

Il y a cinquante ans,
jour pour jour.

 

medium_18_septembre.jpg

-Monsieur le commissaire, je reçois des lettres anonymes me menaçant des pires représailles si je ne verse pas une forte somme d'ici quinze jours.
-Anonymes, dites vous ?.
-Oui c'est seulement signé d'un pseudonyme : "Le percepteur". 

Au fait, c'est quand le prochain tiers.?.

17/09/2008

LA SAINT FIACRE A DREUX.

Comme chaque année la saint fiacre, patron des jardiniers est fêtee à l'église St Pierre de Dreux.

medium_IMG_8064.JPG

Avec un peu de retard puisque la St Fiacre se fête en fait le 30 Août.

Histoire de St Fiacre :

Fiacre est né au début du VIIe siècle dans une noble famille irlandaise. Il passe en Gaule à la suite du grand mouvement religieux qui entraîne beaucoup de ses compatriotes vers le continent. Il s'arrête à Meaux où il est accueilli par l'évêque, saint Faron, qui lui donne l'autorisation de s'établir comme ermite en forêt de Breuil. .

Beaucoup de misères affluant à son ermitage, Fiacre demande à son évêque un terrain qu'il pourrait cultiver afin de nourrir les pèlerins indigents. Selon la tradition, l'évêque lui aurait octroyé en toute propriété l'espace de terre qu'il pourrait entourer d'un fossé en une journée de travail. Fiacre, laissant traîner son bâton derrière lui, aurait vu le sol se creuser de lui-même et les arbres déracinés tomber de droite et de gauche. Ses légumes plantés, Fiacre pense même aux plantes médicinales pour les malades et aux fleurs, « ces sourires de la terre » pour orner le petit oratoire qu'il bâtit en l'honneur de Marie. Il construit aussi un hospice pour les malades de plus en plus nombreux qu'on lui amène de tous les coins du pays. Fiacre partage son temps entre la prière, le travail manuel et le soin des pauvres.

Il meurt vers 670 au Breuil où se construit un monastère autour duquel se forme un village qui portera son nom. Les pèlerins affluent sur son tombeau pour demander la guérison de toutes sortes de maux. On venait même autrefois l'invoquer contre les hémorroïdes, le « mal de saint Fiacre », la tradition affirmant qu'il suffisait de s'asseoir sur la pierre sur laquelle le saint avait l'habitude de s'asseoir pour être guéri.

Saint Fiacre est le patron des jardiniers, il est représenté armé d'une bêche.

Il a été aussi le patron des cochers de Fiacre : l'entrepreneurs des coches à cinq sols de l'heure habitait l'hôtel Saint-Fiacre, rue Saint-Antoine à Paris, et avait pour enseigne une image de saint Fiacre.

.

L'église St Pierre de Dreux est décorée par les associations "jardinières" Drouaises....

medium_IMG_8020.JPG
medium_IMG_8021.JPG

ST Fiacre et sa bêche :

medium_IMG_8028.JPG

Symbôles des jardins Drouais.

medium_IMG_8010.JPG
medium_IMG_8013.JPG
medium_IMG_8014.JPG
medium_IMG_8015.JPG
medium_IMG_8016.JPG
medium_IMG_8031.JPG
medium_IMG_8032.JPG

 

 

16/09/2008

JOURNEE DES ASSOCIATIONS DROUAISES 2008

medium_association_1.jpg

Quelques images et démonstrations
de quelques unes des 82 associations présentes :  

medium_IMG_8087.JPG
medium_IMG_8086.JPG

-"Alliance Gymnastique" :
-Et que ça saute !

medium_IMG_8090.JPG
medium_saut_1MG_8090.jpg
medium_IMG_8093.JPG
medium_IMG_8113.JPG

 

-"Boxe citoyenne" : Boxeur en herbe....

medium_IMG_8078.JPG

- "Cercle d'escrime."

medium_IMG_8137.JPG

-"D.A.C" Äikido. 

medium_IMG_8034.JPG

.

.

-LE BAN DES VENDANGES. ..

"Flora Gallica"
-Musée des vignerons et artisans Drouais.

medium_vendanges_1.jpg
medium_vendanges_2.jpg
medium_IMG_8134.JPG
medium_IMG_8135.JPG
medium_IMG_8149.JPG
Désignation des "Messiers, garde vignes".
medium_IMG_8151.JPG

 

VERMOT DU JOUR: Mardi 16 septembre

.medium_vermot_58_a.6.jpg
Blague de l'Amanach 
VERMOT de 1958:

Il y a cinquante ans,
jour pour jour.

 .

medium_16_sept.2.jpg
-"La fatalité a voulu que, sans que je le sache,
la banque de France fabrique les mêmes billets que moi!!".  

Oh la vilaine copieuse !..... 

15/09/2008

PIERLOUI(N ) or not PIERLOUI(M )?..

La municipalité a demandé aux Drouais un brin artistes de figurerles grands hommes de Dreux
en peintures, en sculpture et en photos....

medium_IMG_8085.JPG

 

Et parmis les hommages faits aux Drouais célèbres,
j'ai la surprise d'admirer la statue suivante :

medium_pierlouin.jpg

Le titre de l'oeuvre m'époustoufle.....

medium_pierlouin_1.jpg

 

PIERLOUIN OU PIERLOUIM.??..

Qui est donc ce Pierlouin ? Un Drouais célèbre ?... 

N'est-ce pas moi?. Non, car si je connais bien les Drouais, eux ne me (re)connaissent pas encore...

Et puis, moi et la bagarre.(comme la statue)....

Comme je ne peux poser la question au sculpteur...

Si quelqu'un connait la réponse ?

Jack de Clochemerle, t'es au courant ?...

 

Bon, en fin de semaine  je vous parlerai plus en détail de cette expos sur les DROUAIS CELEBRES......

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique