Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/09/2008

14(1)-SOUVENIRS BANCAIRES-C.I.C.

LES INTERIMAIRES  D’ETE.(1ère partie).

.

Vers le mois de février, chaque année, une effervescence nerveuse s’empare des divers services la banque. :  
Les employés doivent déposer leurs dates de vacances. Plus exactement proposer à leur hiérarchie leurs vœux de congés annuels. Beaucoup veulent partir à la même époque, par exemple au mois d’Août.
Il n’est pas question de fermer la banque tout un mois comme le font Renault et d’autres établissements.
Comme un nombre minimum de personnes est exigé pour que fonctionne (presque) normalement chaque service, les responsables doivent dresser des listes de présents pour chaque période de l’année. Si le nombre est insuffisant, les hiérarques peuvent demander voire exiger que certains décalent leurs dates de vacances.
.

Des listes de priorité sont établies, selon la situation familiale, le poste tenu, l’âge, le grade etc. Dans les «grands » services dans lesquels le personnel souvent féminin est nombreux, il est même attribué à chacun(e) une lettre (a, b, c etc.) Ces lettres tournent chaque année, et désignent ainsi les personnes « prioritaires » pour partir en vacances à leur convenance.

Image Hosted by ImageShack.us


Ces arbitrages automatiques ou autoritairement imposés par la hiérarchie font naître des frustrations, des colères et des crises de larmes. Des collègues se font ainsi la tête pendant des mois, voire des années.
Personnellement je n’ais jamais eu de vrais problèmes pour déposer mes dates de vacances. Parti avant la généralisation des R.T.T. je ne sais pas comment se règle aujourd’hui ce délicat problème des remplacements.

Pour palier ces absences de personnels des intérimaires d’été sont recrutés et répartis selon les besoins des services.
Ces étudiants, souvent progéniture d’employés de la banque (comme plus tard l’une de mes filles) doivent donc relayer au pied levé des employés déjà bien expérimentés. C’est pour cela qu’on ne leur réserve souvent que des tâches simples répétitives et rébarbatives.
La présence d’étudiants d’été permet d’effectuer tous les classements et vérifications délaissés pendant le reste de l’année. En cas de problème, l’étudiant d’été, comme l’informatique qui est censé tomber toujours en panne, sert à point nommé de parapluie.

-« Oui, Monsieur le client, une erreur dans votre compte ?

-Vous savez,C’est certainement notre étudiant, il n’était pas au courant!
-Excusez le !» .

Image Hosted by ImageShack.us

.

J’ai côtoyé durant ma carrière beaucoup de ces intérimaires d’été (après l’avoir été moi-même).


Je me souviens de plusieurs de ces étudiant(e) s, mais deux en particulier sont restés dans mon souvenir. C’était en 1972 ou 1973 à la succursale de la rue du bac à Paris.

-LA MIGNONNE MINI-JUPE
et


- L’APPRENTI ENARQUE.


Je vous le raconte dans les  notes  à suivre :
.

A Jeudi PROCHAIN  pour la suite des souvenirs d'en banque... 

Commentaires

Ce sera sûrement savoureux, comme d'habitude !
Bises du soir.

Écrit par : gazelle | 12/09/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique