Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/05/2008

PARIS - PRES DE LA GARE MONTPARNASSE.

Le quartier de la gare Montparnasse est probablement  celui que je connais depuis le plus longtemps à Paris…(car c'est par cette gare que le train m'améne de Dreux à Paris et vice-versa)

J’ai ainsi très bien connu l’ancienne gare détruite en 1968. Cette gare se trouvait à l’emplacement de la place de Rennes devenue place du 18 juin 1940.

La  nouvelle gare a été construite plus en amont des voies à l’emplacement de l’ancienne gare dite « du Maine ». A l’emplacement de la gare primitive se trouve maintenant la tour « Montparnasse ». (La SNCF a du à l’époque faire une belle plus value sur les terrains cédés à prix d’or  aux promoteurs de la tour)…

.
-Tour Montparnasse.

(A l’emplacement de l’ancienne gare, et actuellement en plein "désamiantage")

medium_IMG_5795.JPG

.
-Rue de Rennes. :

 Ancien magasins Felix Potain (Bel exemple « art nouveau » 1900).

A cet endroit le 17 septembre 1986 eut lieu un attentat terroriste faisant 7 morts et 60 blessés,
devant le magasin « Tati » qui s’y trouvait à l’époque…

medium_IMG_5800.JPG
medium_IMG_5798.JPG
medium_1plaqmit.jpg

.

 

-Gare Montparnasse ancienne :

medium_Gare_Montparnasse_avant.jpg

.
-Accident célèbre du train Granville –Paris (Donc venant de Dreux) –la locomotive tombant de la verrière. (22 octobre 1895.)

medium_Gare-Montparnasse-Print-C10073189.jpg

.

-La « dalle couvrant les quais de la gare Montparnasse

medium_IMG_5968.JPG
medium_IMG_5971.JPG

.

-Cet intérieur d’immeuble prés de la tour Montparnasse est devenu complètement anonyme.

medium_IMG_5909.JPG
medium_IMG_5911.JPG

-Mais cet endroit me rappelle des souvenirs.
A cet emplacement se trouvait le passage d’Odessa… Avant leur destruction plusieurs ateliers expropriés abandonnés  furent « squattés » pendant deux ou trois ans (de 1968 à 1970/71) par de joyeux lurons « soixante-huitards ». Entre autres établissements s'y trouvaientt  le « café de la gare » et le théâtre « le Lucernaire » (repris plus tard par Laurent Terzieff. rue N D des Champs.)

Voici le "Café de la gare"tel que je l’ai connu à l’époque :

LE CAFE DE LA GARE (Premier emplacement)
.

En 1969 dans une ancienne fabrique de ventilateurs passage d’Odessa,, le Café de la Gare  est créé par Romain Bouteille et Coluche  et par une bande de copains de Mai 68 Patrick Deware, Miou Miou pour ne citer que les plus connus.
medium_cafe_de_la_gare_5.jpgLe Café de la Gare de Paris était un café-théâtre bien qu'on n'y bût jamais de café !
Dans la salle, il n'y avait d'ailleurs ni table ni chaise, juste des gradins et une scène au milieu. Le concept voulait que les acteurs fassent tourner à la place des spectateurs une roue de loterie dont la récompense était une pièce d'un franc et le gage, le paiement d'une place de cinéma. Les plus chanceux pouvaient s'asseoir dans les gradins sur un coussin jeté en pleine figure par les acteurs, et siroter une boisson servie, elle aussi, par les acteurs.

Ensuite, le spectacle pouvait commencer : chansons, numéros, sketchs entrecoupés par des interventions comiques. 
Les soirées se terminaient tard dans la nuit, voire tôt le matin. Forte d'un succès fulgurant, avec medium_cafedelagare_2.jpgtoujours plus de spectateurs, le théâtre fut bientôt trop exigu, aussi, on dut déménager la troupe jusqu'au « Trou » des Halles. (Ou il s'y trouve toujours)
Le concept de pièces et de one-man shows fit rapidement des petits  : à la fin des années 70, plus de 140 cafés-théâtres avaient ouvert leurs portes dans la capitale. Essuyant une nouvelle réglementation, accablé par les charges sociales, le Café de la Gare de Paris dut se résoudre à proposer deux spectacles par nuit, la loterie fut abandonnée, l'entr'acte aussi, les spectacles raccourcis, les prix augmentés...
Le bon temps était révolu !

.

Voici une des rares vidéos qui rendent assez compte de l’ambiance du  "Café de la gare"  de 1969/1970.

 
Dewaere-cafe-de-la-gare
envoyé par charly49

Commentaires

le choc des photos, l'émotion des lieux, on arrivait rue de Rennes en coupant par Cherche-Midi et les Rues Ferrandi et Littré
pendant des années, je descendais du trottoir pour ne pas marcher là où le sang avait coulé, il y a une plaque commémorant l'attentat,
souvenir atroce de cette poubelle tueuse,
Tati aussi, après Félix Potin a disparu, la Fnac attire bc de monde, le quartier est si vivant,
plus haut, le Bar de la Marine, sur le boulevard
tant de choses que j'ai vécues là bas,

La gare, connue par coeur et dont nous avons suivi les travaux, il fallait enjamber des trucs et des machins pour aller voir jusqu'à Pasteur,
que de souvenirs! et les cerises dans des poches papier dévorées au soleil , sur la dalle,
et l'ombre d e romain Bouteille qui plane sur le quartier, Merci Pierlouim poutr tout ça,
je t'embrasse
Fanfan

Écrit par : framboisine | 18/05/2008

Merci de ces explications. je ne connais de paris que les gares, effectivement qu'il me fallait aller de l'une à l'autre, pour prendre mes correspondance. Et les trajets de l'une à l'autre en taxi.

Écrit par : patriarch | 18/05/2008

Ce dimanche, j'ai fait un petit tour dans le Paris ancien et le Paris moderne. Je te remercie pour la balade. Flo.

Écrit par : pimprenelle | 18/05/2008

Paris me manque finalement. Nous y avons vécu avec mon mari des années de bonheur de jeunes mariés. fauchés mais heureux. Nous avons parcouru des kilomètres à pied dans Paris. J'attendais mon fils et mon mari me disait, une bonne promenade fera descendre de bébé qui n'était pas pressé de quitter le cocon de maman.
Mes belles années, sont précieusement rangées et parfois je leur rend un peu de liberté, comme ce soir.
Merci Pierlouim

Écrit par : Charline | 18/05/2008

Bonjour Pierlouim,

Je ne mets pas toujours des commentaires lorsque je passe mais c'est toujours avec grand plaisir que je parcoure les notes parisiennes racontant les petites histoires de Paris. On a l'impression très nette de visiter la capitale avec un guide virtuel. Et puis on en apprend des choses... C'est très passionnant.
A très bientôt.

Bonne journée.
Amitiés.
Danièle.

Écrit par : PourMarie | 19/05/2008

mes visites à Paris furent fréquentes; réunions, réunions...trains, métro...
j'ai découvert les spectacles et le café-théâtre ( j'aime, entre autres) à la retraite
je ne connaissais pas Dewaere dans ce registre
amitiés

Écrit par : henri | 19/05/2008

Que de beaux souvenirs tu me rappelles, lorsque je sillonnais Paris en tous sens, à pies surtout pour mieux voir les choses et les gens. C'est une ville merveilleuse, pour la comparer ce n'est pas facile.


Bises
hélène

Écrit par : hélène | 19/05/2008

Je n'ai pas connu l'ancienne gare ni son quartier quant à moi, car je ne suis devenue parisienne qu'en 1978.

Horreur de l'attentat rue de Rennes en 1986, oui.

Patinage (ce n'étaient pas encore les rollers) avec les enfants ados le dimanche matin sur la dalle de la tour, soirées au Lucernaire pour voir le rayonnant Terzieff, cours de dessin dans un grenier d'artistes rue Notre-Dame des Champs, créperies de la rue Delambre, restaurant libanais boulevard du Montparnasse (dans lequel 14 blogueurs amis ont fait connaissance le 1er juillet 2006), cinémas, amis, amours...

Merci pour cette très riche évocation et les souvenirs qu'elle a fait jaillir. Bises.

Écrit par : gazelle | 19/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique