Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/04/2008

PETIT TOPO SUR :

JACQUES FABBRI :

Né le 4 juillet 1925 à Paris, Jacques Fabbricotti, fils de décorateur et petit-fils de sculpteur, envisage de poursuivre des études d’art décoratif ou de diriger un orchestre.
Il entreprend cependant des études de droit  avant de succomber à l’attrait des planches.
En 1947, il entre à l’école du Vieux Colombier, et débute sur cette même scène,  dans “Lucienne et le boucher” de Marcel Aymé.

medium_40045.jpgIl rejoint ensuite la compagnie Georges Vitaly  puis la compagnie Marcel Marceau, en 1952, avant de créer sa propre troupe en 1953 avec Raymond Devos et Claude Pieplu.
 Il y interprète de nombreuses pièces :les “Les Hussards” (1953), “La Famille Arlequin” (1955), “Jules” (1956), “Misère et noblesse” (1957), “Je veux voir Mioussov” (1965) et “Un Chapeau de paille d’Italie” (1970).
En outre, Jacques Fabbri diversifie ses activités théâtrales en dirigeant le Centre Dramatique du Sud-Est d’Aix-en-Provence de 1963 à 1964 ou en mettant en scène “Le Songe d’une nuit d’été” de Shakespeare à la Comédie Française 

 Après la dissolution de sa troupe, il participe à différentes pièces telles que “Pauvre France” (1971), “La Bande à Glouton” (1974), “Le Scénario” (1976), “Feu Toupinel” (1980), “Le Légataire universel” (1981), “L’Étiquette” (1983), “Le Malade imaginaire” (1990) et “La Nuit des rois” (1996).

Pour ses débuts au cinéma, il intègre la bande de copains évoluant dans le Saint-Germain-des-Prés d’après-guerre dans RENDEZ-medium_fabbri5628.jpgVOUS DE JUILLET. Dès lors, Jacques Fabbri prête sa bonhomie naturelle et son allure joviale à des personnages débonnaires, parfois forts en gueule mais serviables et fidèles en amitié.

Il s’adapte avec facilité aux professions et situations sociales les plus variées : homme d’affaires (LA BANQUIÈRE)
, commissaire (SIGNÉ FURAX), journaliste (BOBOSSE), il incarne également le frère de Jeanne d’Arc dans DESTINÉES. 
En 1981, sa prestation la plus nuancée, celle du policier ambigu et corrompu de DIVA.
Présent à la télévision dès 1952, Jacques Fabbri y interprète notamment “ “Schulmeister, espion de l’empereur” (1971) medium_fabbri_schulmeister.jpg
et “La Mort aux truffes” (1989).
Jacques Fabbri est également l’auteur, avec André Sallée, de “Clowns et farceurs”, ouvrage consacré au cirque et aux clowns (1982).
Marié à la comédienne Claudine Collas, il meurt le 24 décembre 1997 à Tourgeville (Calvados).

.
.
.
.
-Un téte à téte savoureux avec Micheline Dax dans la pièce "Interdit au public."

-Un gag trés court du fim "La Belle américaine ":

ppppppp




Commentaires

Très bel hommage. Mon professeur de théâtre, Gabriel Jabbour, nous racontait souvent des anecdotes sur la compagnie Jacques Fabbri dont il faisait partie. Bonne journée, Pierlouim.

Écrit par : Garance | 11/04/2008

Super ! quel vitalité ce Jacques ! bises à toi. miche

Écrit par : miche | 15/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique