Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/03/2008

RUE DE LAPPE....

L'autre jour à Paname, prés de la Bastoche dans le 11ème, , en  allant vers le Faubourg (saint Antoine) un air de Java m'a émoustillé les gambilles. . 

medium_lappeIMG_5451.JPG

La rue de Lappe  doit son nom à un maraîcher, Gérard de Lappe, qui possédait à cet endroit des jardins.. Elle existait déjà en 1652.
Au debut du XIXème siècle, la petite rue était surtout consacrée à la ferraille. La plupart des boutiques distribuait toutes sortes de métaux, du zinc des bistrots au cuivre des tuyaux en passant par le fer des outils des menuisiers du faubourg. Mais peu à peu, ce furent les activités festives qui prirent le dessus, à deux pas de la Bastille. Les Bretons, puis les Auvergnats y installèrent des troquets "bois et charbon". La rue de Lappe fut alors le repaire des apaches , voyous et truands en tous genres. Les cabrettes auvergnates s'associèrent aux accordéons diatoniques des Italiens, autres immigrés, pour former dès 1880 les premiers bals musettes.

Dans les années 1930, 17 bals y étaient installés,  L'un d'entre eux ouvrit en 1936 sous le parrainage de Mistinguett : le Bal à Jo, du nom de son propriétaire, Jo France. Au son de l'accordéon, il fera danser la java au tout-Paris.

Francis Lemarque a donné le nom de cette rue à une de ses chansons : Rue de Lappe, reprise par Mouloudji.i.

La rue de Lappe est toujours célèbre pour sa vie nocturne et est devenue aujourd'hui le cœur du quartier branché de la Bastille.

medium_lappeIMG_5452.JPG
medium_lappeIMG_5456.JPG
medium_lappeIMG_5455.JPG

La chanson "rue de Lappe" par Francis LEMARQUE :

 en Podcast. Cliquer sur le rond gris :


podcast

et par MOULOUDJI :


Mouloudji - Rue de Lappe

Commentaires

tu en as eu des CT sur ta précédente note!!!! mille excuses, ça n'est pas de ma faute; tu effaces ce que tu veux
Lemarque, Mouloudji, des grands!
amitiés

Écrit par : henri | 15/03/2008

Un bonheur de venir ici et d' y trouver ces airs d' accordéon qui me ramène aux bals du samedi soir .....de ma jeunesse ....merci pour cet agréable retour en arrière !

Écrit par : BC | 15/03/2008

Je me souviens très bien de cette chanson !
J'aimais beaucoup Mouloudji. Merci pour les souvenirs.
Bon week-end Pierlouim.

Écrit par : joce | 15/03/2008

Merci Pierlouim pour le commentaire.
Anne Bronner est lorraine. Je ne pense pas qu'elle ait de la famille dans la région (elle m'en aurait parlé).
Bonne chasse aux oeufs avec tes petits-enfants !
Dommage, ma petite-fille est encore trop petite...

Écrit par : joce | 16/03/2008

Moi aussi j'aimais beaucoup Mouloudji !
Sympathiques souvenirs de ce coin devenu trop branché pour ma pomme !

Écrit par : gazelle | 16/03/2008

Quand j'étais parisienne cette rue là j'y passais....Un quartier qui a bien changé.

Écrit par : bonaventure | 17/03/2008

Pas mal de bars ont conservé des objets et matériaux des anciens ateliers pour leur décoration. J'ai toujours trouvé que ça leur donnait beaucoup de cachet.

Écrit par : Jack | 18/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique