Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/01/2008

L'OBJET DE LA SEMAINE -17-a-

FEVES DE  GALETTE  DES ROIS. 

Pendant une dizaine d'années (environ de 1980 à 1990) j'ai collectionné les féves de galettes des rois.
Mais seulement les féves des années 20 à 1970 que l'on trouvait encore dans les boites à coutures des grand-mères, il y a une vingtaine d'années.
Des féves en céramique, un temps bousculées par les féves en plastiques et remplacées depuis une quinzaine  d'années par des féves faisant parties de séries  à thèmes sponsorisées par les boulangeries, les fabricants de farine et certaines grandes surfaces.
(Le jeu étant de pousser à la consommation de galettes pour avoir la série complête)
Ces fèves sont réalisées maintenant pour la plupart du temps en Chine..(Elle est partout cette foutue Chine) et de  moins en moins à Limoges.....

J'ai arrété de collectionner les fêves il y a une dizaine d'années.
Celles que je collectionnais (féves d'avant 1970) sont devenues rares et hors de prix.

Celles de maintenant ne m'intéressent que peu car trop diverses et trop commerciales.

En 1980 il n'y avait qu'environ 150 collectionneurs de fêves, sans association.
A l'époque aucun nom n'était défini pour nommer les collectionneurs de galettes des Rois.

Avec le "boom " des annés 90, les collectionneurs sont passés à plusieurs dizaines (ou centaine) de milliers en France.
Des dizaines d'associations de "FABOPHILIE" (c'est maintenant le terme officiel) ont été crées.
(Regardez donc par curiosité "fabophilie" chez l'ami Google). La collection de fèves est devenue un "commerce".

 Un grand effet de mode qui a complétement étouffé la première petite communeauté des amateurs de féves dont je faisais partie.

Même si je ne les collectionne plus, les féves que j'ai réunies (environ 300 pièces différentes d'avant 1990)
 je les garde jalousement et je les ressort au moment de l'épiphanie. 

  

Un petit historique :

Les fèves de nos galettes des rois
Autrefois des graines de fèves (légumes) étaient mises dans les galettes, 
Peu à peu, les fèves ont pris l'aspect de sortes de petits santons représentant des personnages ou des objets. Divers matériaux ont été utilisés pour leur fabrication : porcelaine, biscuit de porcelaine, pâte de verre, métaux, etc…

Petite histoire de la fève moderne et des fabricants
En Allemagne
1877 : Premiers baigneurs expédiés en France pour les gâteaux de rois
1888 : diversification des modèles
Avant 1914, les fèves étaient fabriquées en Saxe.
En France
1915 : (guerre de 14/18)Martial Ducongé commence la production de fèves à Limoges.
Après son décès son épouse reprend la fabrication. Elle se remarie, la maison devient Ranque-Ducongé et dépose le modèle de poupée baigneur en chemise le 20 novembre 1923 .
Laplagne à Limoges est un autre fabricant de fèves des rois. Toutes ses fèves sont en porcelaine ou biscuit de porcelaine.
1950 : fabrication de fèves en matière plastique principalement fabriquées par Limoges-Castel.
1950 : premiers santons au départ d'Aubagne (MAURIN)
 1980 : santons dans les galettes parisiennes.
1980/1981 : premières fèves artisanales (Pagis, Marlène, Fèves de Clamecy)
 1985 : premières fèves dorées (en zamac, alliage de métaux) par la société Alcara (mais également France Décor, Matfer, Matinox, Wietzel, Arguydal).
Le boum des années 90
 
Prime, Arguydal, Alcara et Nordia, semi-industriels, font fabriquer leurs millions de fèves au Viet-Nam, en Chine,… alors que les artisans fabricants les font faire uniquement en France. Leurs fèves sont en porcelaine, biscuit de porcelaine ou Faîence, elles sont tirées en 150 exemplaires au minimum, 500 exemplaires au maximum par sujet de leur catalogue ou personnalisé à la demande du client, souvent un artisan boulanger-pâtissier.

Fabrication de la fève de porcelaine
 Première cuisson 960° à 1000° - On obtient le dégourdi. Emaillage de la couverte incolore. Deuxième cuisson 1250° Décor. Troisième cuisson 1400°- 12 heures de refroidissement dans le four entre chaque cuisson.
La porcelaine :
Découverte du kaolin, argile réfractaire blanche et friable en 1732 à Saint Yriex la Perche près de Limoges.
C'est l'élément plastique. Le feldspath est du phosphate de calcium.
C'est l'élément fondant. Cuisson : 1250° - 1400°
La faïence : Pâte poreuse recouverte d'une glaçure.Cuisson : 750° à 950°

medium_IMG_0553.JPG
Soldat (circa 1950) le fin du fin, il doit rester un peu de gâteau d'origine.
coll pers pierlouim

.
.
.
VOICI QUELQUES SPECIMENS DE MA COLLECTION
-:
Que je vais vous présenter en quatre notes et réunies plus tard en album:

1-LES POUPONS EMMAILLOTES-

medium_IMG_0556.3.JPG
Poupon emailloté (Limoges vers 1920)
..
.
medium_IMG_0544.JPG
Enfant Jésus dans un sabot (rare).
.
.
medium_IMG_0546.JPG
Les deux derniers poupons datent du début du XX°siècle , soit avant 1914, donc "saxons"....
Le premier de Limoges, plus récent, vers 1920......
.
.
.
Les "bébés" ou poupées en chemises.
Les modèles les plus prisés dans les années vingt.
medium_IMG_0545.JPG
(anecdote : cette fève, je l'ai trouvé en bêchant le jardin de ma nouvelle maison en 1981.)
.
.
medium_IMG_0551.JPG
medium_IMG_0558.JPG
.
.
A SUIVRE..6 notes consacrées à ma collection de fèves anciennes
 A partir de demain, je vous parlerai des fèves personnages , des fèves porte-bonheur., des fèves symboles, des fèves animaux, des fèves objets et enfin de la petite exposition que j'aviais réalisé en 1989. 
 

Commentaires

Très instructive cette note !

Beaucoup trop "marchandisée" cette tradition de la galette des rois...

Elles sont jolies le "vraies fèves" de collection, un peu comme les "vrais santons"

A bentôt...

Écrit par : Crabillou | 06/01/2008

fabophile...je découvre
je ne suis guère collectionneur et le regrette parfois
cordialement

Écrit par : henri | 06/01/2008

bonsoir
j'ai eu longtemps plein de fèves puis mes petits efants ont commencer la collection alors j'ai tout partager entre eux !!!
merci pour tous ces détails
bonne soirée
bernadette

Écrit par : bernadette | 06/01/2008

très intéressante ta note sur les fèves de l'épiphanie; et oui c'est regrettable de constater que beaucoup de nos produits traditionnels sont fabriqués en Chine (jouets, décors Noël, alors fèves etc..) je ne connaissais pas les fèves emmaillotées ! seulement les fèves blanches en porcelaine : le roi, la reine, le trèfle à quatre feuilles..
Amicalement.Renée

Écrit par : Renée | 06/01/2008

Je suis d'accord avec toi. J'ai arrêté de faire collection des timbres un peu pour la même raison. Avec un autre raison en plus: j'ai arrêté mon abonnement à la poste, le jour où le R de RF a été supprimé. Je tenais à ce mot de république. De plus, ils en sortent de plus en plus et à un nombre élevé. Pourtant j'ai en albums, toutes les années complètes de timbres non oblitérés depuis 1937.

Ce sera pour un de mes enfants.

Écrit par : patriarch | 07/01/2008

Superbe ta note sur les fèves. Mon épouse chérie fait aussi collection, mais c'est vrai que maintenant toutes les fèves qu'ils sortent n'ont plus grand chose à voir avec les fèves d'antan, et sont très souvent d'un goût douteux, et pas très belles.
Très mignons, ces petits bébés emmaillotés.
Amitiés
Jean-Louis

Écrit par : Jean-Louis | 07/01/2008

C'est très documenté cet article sur les fèves. Tu as arrêté de collectionner au moment où je commençais ma petite collection sans ambition. J'ai une trentaine de pièces assez jolies mais sûrement sans valeur.

Maintenant que, comme tout le reste, c'est fait en Chine, cela doit être plein de produits polluants, notamment la peinture qui les recouvre. Si tu savais comme cela m'inquiète de n'être plus approvisionnés que par ce pays dans peu de temps, et ce sera pour tout. Toutes les avancées que nous avions réussies pour avoir des produits sains, seront fichues en l'air.

Nous n'aurons plus aucune entreprise en France. Nous ne serons plus qu'un pays de Banques et d'assurances.

C'est affreux à penser tout ça, d'autant plus que les quotas n'existent plus et que nous allons être inondés de tout, du moins bon surtout.

Finalement, même mon nuage sera peut-être chinois. Quel dommage !

Bises d'Aliette

Écrit par : Aliette | 07/01/2008

Magnifique collection, tu as été bien inspiré de t'y intéresser tôt. Nous en avions des quantités dans une boîte à la maison, qui a disparu au cours des déménagements. Mais les tiens sont très originaux.

Merci de nous les faire voir.

Amitiés du grillon.

Écrit par : christian | 07/01/2008

bonjour,

Merci pour vos informations

Je ne suis pas collectionneur de fèves j'en ai quelques unes pour le plaisir car elles me plaisent par contre j'en ai une très ancienne d'un bébé emmailloté en biscuit je sais qu'elle est ancienne car le biscuit est jaunit voir marron elle vient de mon grand père donc j'y tiens particulièrement. Je suis allé sur divers site mais n'ai pas trouvé la même pourriez vous me suggérer des sites sérieux
Merci.

Écrit par : laurence | 04/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique