Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/12/2007

LE DANGER DE L'AMIANTE : Ce n'est pas nouveau.

 

Notre camarade blogueur PATRIARCH' du blog "De l'aurore au crépuscule"

http://patriarch.free.fr/

a envoyé le 24 Octobre 2007 sur son blog, la note suivante  sur les dangers de l'amiante
 et sur l'implication de la médecine du travail dans ce drame humain .  

 Haro sur le baudet !!!!!

Voilà que les média, nous claironnent que, enfin, un médecin du travail dans une usine, est cité à comparaître devant les juges. Ce médecin a exercé 30 ans dans une usine où l’amiante était un élément entrant dans la fabrication de freins et autres pièces automobiles.

Je ne veux en aucun cas dédouaner ce toubib qui à renier son serment d’Hippocrate, en se mettant à la disposition d’un patron voulant ignorer les dommages causés par l’emploi de ce minéral. Cette matière est extraite de la terre, la plupart du temps, dans des mines à ciel ouvert. La plus grande de ces exploitations se trouvait au Canada à Asbestos, d’où le nom donné au premier stade de cette saloperie : Asbestose.

Il faudra donc en condamner des centaines et des centaines de ces médecins du travail, employés à l’année, dans ces industries sidérurgiques et autres, comme celles des bassins ouvriers, du Nord et de Lorraine. L’amiante était depuis de longues années utilisée dans toutes ces usines, soit comme isolant pour les fours, soit comme vêtements permettant aux ouvriers de travailler directement à portée des fours, ou de l’acier et fonte en fusion. Il faudra peut-être même en exhumer ( !)

En plus de l’amiante en vrac ou en toile, il y avait aussi de l’amiante que nous portions à même le corps : des gants en amiante, des tabliers en amiante et même des « costumes » : vestes et pantalons en amiante. Des cagoules aussi, qui vous descendaient jusqu’en dessous du cou. Je vous assure, que lorsque vous alliez faire l’attrempage d’un four à verre, et que vous alliez luter les joints de dilatations, le four en marche, ainsi accoutré, vous en absorbiez en assez grande quantité puisque vous portiez cette fichue cagoule. Les poussières d’amiante sont impalpables.

Pendant des années, le patronat, celui la même qui a fermé sa gueule tout ce temps là, a freiné au maximum la création d’un Fond d’indemnisation pour les victimes de l’amiante. (FIVA). Le MEDEF ayant même quitté les instances paritaires de la SS : branches accidents de travail et maladies professionnelles. Deux ans après sa création par la loi, le Fonds n’avait toujours pas indemnisé une seul victime, son fonctionnement paralysé par des discutions interminables et par les manœuvres gouvernementales, en l’occurrence Mr François Fillion, pour faire revenir le MEDEF à la table, celui-ci obtenant sa désignation par arrêté gouvernemental pour le moins opportun, au moment même où les discussions au sein de la FIVA, sur l’indemnisation des victimes de l’amiante étaient sur le point d’aboutir. Comment ne pas y voir, une complicité entre le gouvernement et le patronat pour diminuer les niveaux d’indemnisation en cours de fixation.

En 2004, devant les lenteurs et les réticences gouvernementales et patronales qui retardaient l’indemnisation des victimes, il fallait donc s’attendre à ce que les victimes choisissent de saisir les tribunaux pour obtenir réparation, plutôt que d’aller au FIVA.

Alors que le patronat, fait des pieds et des mains, pour avoir le moins possible à débourser pour ces indemnisations, alors que le gouvernement lui fait des cadeaux faramineux sur les charges sociales, nous apprenons que l’UIMM, la branche patronale la plus impliquée dans ces assassinats programmés, a non seulement 17 à 20 millions d’euros qui se baladent dans la nature, mais a de plus une cagnotte de 600 millions d’Euros. (J’ai envie de gerber !!!!)

Ce ne sont pas, que les docteurs qu’il faut juger, mais aussi tous les patrons et ex chefs du personnel (DHR de nos jours), car tous savaient ce que l’amiante allait provoquer. Il faut même les juger pour crime, avec en prime, l’intention de la donner, donc pas de circonstances atténuantes. Comme j’ai entendu dire ces jours ci, qu’il fallait créer un service de recouvrement des indemnités allouées à la victime, voilà du grain à moudre tout trouvé. Un juge au recouvrement allant chercher au MEDEF, les maigres indemnités dû à ses victimes, ça aurait de la gueule : Non ? Il faut que j’arrête de rêver ; à qui croyez vous, que gouvernement et patronat vont présenter la facture d’ici quelques temps ? Je ne vais pas vous faire l’injure de vous le dire.

Les toubibs deviennent des baudets, et sur le bât, il y a déjà des peaux d’ amiantés.

.

medium_amiante_2.jpg
medium_amiante_1.jpg

Commentaires

1946...................................................................2007
médecine du travail, sécurité sociale....remises en cause en permanence

Écrit par : henri | 21/12/2007

Dans l'Orne aussi...il y a environ 25 ans, grâce à l'opiniatreté d'une élue locale, un scandale a été mis à jour. Tout le monde tentait de cacher une pollution des cours d'eau situés à proximité d'une usine de fabrication de je ne sais plus quoi et dont les eaux usées se déversaient dans la nature.
Tout le monde disait qu'il n'y avait rien à craindre. Si mes souvenirs sont exacts, elle a fait intervenir la presse qu'elle a convoqué, les élus dont elle faisait partie et après avoir interrogé ces mêmes élus sur les risques : "non, il n'y a rien à craindre"...elle a accompagné tout le monde là où se déversaient les eaux amiantées et des prélèvements ont été effectués....résultat : création de la première association de soutien aux travailleurs de l'amiante. Quand on est convaincu que quelque chose ne va pas, il faut le dire haut et fort....et bousculer tout le monde pour que ça bouge....
Bonne soirée Pierre

Écrit par : Anne Marie | 21/12/2007

Ce sont toujours les mêmes qui 'trinquent.

Et les plus hauts se 'rincent'.

Le monde du plus fort existe bel et bien.

Amicalement.

Écrit par : Marie | 21/12/2007

Scandale terrible ! on savait en haut lieu mais buiseness is
bizeness ...au détriment de la santé la vie de travailleurs et d'usagers C'est aussi pire sinon plus que le sang contaminé
salut pierlouim ! bonnes fètes malgré tout ça !

Écrit par : ventdamont | 22/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique