Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/11/2007

Mieux vaut tard que jamais.

 

1- LE  BEFFROI  EBRANLE.

.

Dans son numéro daté du premier Avril de 1988 ou de 89, le journal local drouais « l’action Républicaine » annonçait une nouvelle que j’ai réellement prise à l’époque comme étant un « poisson d’Avril " :
-«  Un parking souterrain de trois étages sera bientôt construit sous la place Métézeau. »
 -« Impossible, » fut ma première réaction,
-« Il vont faire écrouler notre bon vieux beffroi ».

.

Eh bien non !, ce n’était pas un poisson d’Avril.
.

Un parking a bien été construit en sous–sol, place Métézeau, au pied du Beffroi cinq fois centenaire.  

Mais ce fut un véritable feuilleton.

-D’abord, en creusant dans le centre historique d’une des plus vieille cité française, on ne peut que tomber sur des vestiges historiques. Des archéologues ont débarqué avec leurs truelles et leur matériel de fouille en retardant, bien sûr, le chantier de plusieurs mois. De nombreuses sépultures datant du moyen âge ont donc ainsi été découvertes.


 - En creusant, la nappe phréatique a été touchée et les pluies aidant, l’énorme cratère s’est rempli d’eau. Une barque, fut même utile pour continuer les travaux.


-Le site se trouve être l’ancien lit de la rivière, donc très sableux, difficile pour couler le béton.


-Bref, devant ces difficultés, décision fut prise de ne plus faire que deux étages de parking au lieu des trois prévus.


-Le Chantier fut plus long que prévu en durant plus de trois ans (de 1989 à 1993)
-Il y a probablement eu des dépassements de budget.


-
Mais, cerise sur le gâteau, ce que j’avais prédit (Je n’étais pas le seul, loin de là, à le faire) s’est réalisé : Par les vibrations des machines, par les infiltrations d’eau, par les glissements du  terrain sablonneux,  notre bon vieux beffroi datant du début du XVI éme siècle, s’est fissuré gravement .

Une bataille juridique s’est entamée entre la Ville de Dreux et les entreprises concernées.
Le Beffroi fut fermé au public et des travaux de consolidations d’urgence ont été réalisés.
La ville ayant gagné son procès les travaux auraient du démarrer en 2002 pour ouvrir le bâtiment en 2003-2004. 
Mais les lenteurs administratives, vous savez ce que c’est….

 .
.

Enfin c’est parti, en cette fin de 2007. 
 Les travaux de consolidations ont vraiment débuté.
Ils devraient coûter autour d’un  million d’Euros.
Moi, ce qui m’intéresse surtout, c’est de pouvoir à nouveau visiter l’intérieur de ce monument cher à mon cœur de Drouais.

 

 

medium_IMG_3691.JPG

 

medium_IMG_3689.JPG

 

medium_IMG_3688.JPG

 

medium_IMG_3686.2.JPG
medium_IMG_3948.JPG
medium_IMG_3949.JPG
medium_IMG_3951.JPG
.
.
 

2- CLOCHEMERLE  LES  DREUX.

Petite anecdote relatée par mon ami jack du blog « Clochemerle les Dreux ». :
 

Il y a un an, un individu, à la prostate fuyante, a été interpellé urinant contre le mur de notre bon vieux beffroi. En payant son amende méritée, il a argué du fait qu’il n existe pas  de latrines dans le centre de Dreux.
En se grattant la tête, les autorités ont essayé de résoudre le problème.
Finalement des toilettes furent bricolées à l’intérieur du parking Métézeau, source des malheurs du Beffroi.
Cette structure « Eaux fermées » (WC en Anglais) n’est pas très bien indiquée. C’est grâce au blog de Jack que j’en ais découvert l’existence.

Mais personnellement, je connais en cas d'urgence, quelques endroits secrets,  que je ne révelerai pas, même sous la torture. 

.  

medium_IMG_3693.JPG
medium_IMG_3692.JPG
.
.
Au fait, Jack, dans Clochemerle,  il s’agit bien d’une latrine, urinoir, pissotière que le maire veut faire installer tout prés de l’église ?.
medium_clochemerle.jpg

Commentaires

Bonjour Pierloim,

Votre municipalité a eu affaire à des entreprises incompétentes ou à un projet techniquement mal ficelé.

Il est tout à fait possible de faire des parkings ou autres fouilles de grandes profondeurs à côté d'ouvrages anciens sans les faire bouger de plus de 2 millimètres.

J'en ai vu construire beaucoup par mon entreprise, à Paris, à Londres et dans d'autres villes aussi riche en histoire que Dreux.

Avec la décentralisation, chaque région est devenue autonome en décision, mais n'a pas les compétences techniques en cas de travaux délicats : d'où les malfaçons, retards et coûts supplémentaires ! Un grand classique désormais en France.

Le grillon

Écrit par : christian | 07/11/2007

Sympa le clin d'oeil illustré...

Écrit par : Jack | 08/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique