Chroniques parisiennes et drouaises https://analytics.google.com/analytics/web/?authuser=0#provision/CreateAccount/
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/05/2007

LES FORTS DES HALLES DU 1er MAI

medium_fortbeurreetoeufs_des_halles.2.jpgJe voulais faire une note sur la traditionnelle cérémonie à l’Élysée du 1er mai.
J’avais en tête des photos des années 50/70 dans lesquelles on voit les fort des halles, ces costaux portefaix avec leur blouse, leur baudrier avec une plaque en métal et surtout leur énorme et large chapeau de feutre.
Accompagnés de reines de beauté avec leur écharpe ils offraient des corbeilles de muguet au locataire de l’élysée. Je me souviens de photo avec les présidents Auriol, Coty, De Gaulle, peut être Giscard D’estaing.

Sur le web je n’ai trouvé aucune de ces photos et je n’ai pas la possibilité pour l’instant de feuilleter ma collection de vieux journaux dans lesquels elles se trouvent probablement…

En Bidouillant sur Internet j’ai finalement trouvé la cérémonie du muguet de 2007 avec photo et discours…
Allez, laissez vous faire, dans une semaine tout ceci fera déjà partie du passé.
D’ailleurs les amateurs de fromages et de bonne chère seraient ravis devant les cadeaux offerts à notre bientôt « ex » Président.

medium_fort_MuguetO7MK06.2.jpg

medium_fortMuguetO7MK09.2.jpg

medium_fortMuguetO7MK05.2.jpg


Personnellement je préférais les photos en noir et blanc avec les braves forts des Halles sans discours. Si vous avez ces photos je suis preneur…….

Allocution prononcée par M. Jacques CHIRAC, Président de la République, à l'occasion de la présentation du muguet par la Semmaris.


Messieurs, Et bien sûr, une place particulière pour nos toujours charmantes, jeunes et ravissantes reines, de la journée, Mes chers amis,
C'est toujours, pour moi et aussi, depuis toujours pour mon épouse, qui hélas est retenue par une obligation, qui n'était pas reportable, et qui est navrée de ne pas des nôtres aujourd'hui. Vous savez toute l'estime et l'amitié qu'elle porte à la profession et toute l'admiration qu'elle a pour les merveilleux produits que vous apportez. Je voulais simplement donc vous dire que pour moi et pour elle, c'est un très grand plaisir de vous recevoir ici, au Palais de l'Elysée, pour cette très ancienne et très belle tradition du muguet du premier mai. Ce nouveau témoignage de votre amitié, ainsi que vos vœux chaleureux, cher ami, me sont allés droit au cœur. Soyez en remerciés, ainsi que vos collaborateurs, vos collègues, vos familles. A mon tour, je vous souhaite, de ma part et de celle de mon épouse, bonheur, santé et succès.
Le muguet, c'est un symbole de simplicité, d'amitié, d'optimisme. Cet optimisme, je l'ai ressenti depuis longtemps et aujourd'hui encore, dans votre propos, Monsieur le Président : vous avez exprimé très clairement, et avec toute la détermination qui vous caractérise, et que je sais grande, votre foi dans l'avenir de vos entreprises, de votre profession et plus largement de toute la filière agroalimentaire française.
Grâce à la mobilisation et à l'engagement de votre talentueuse équipe, vous avez su adapter et moderniser cette véritable institution qu'est devenu le Marché d'intérêt national de Rungis. Par la qualité de vos produits, par votre savoir-faire commercial, vous êtes en train d'en faire une référence incontestée dans le monde entier. Vous l'avez rappelé en donnant des exemples, c'est tout à fait juste, et je peux en porter de nombreux témoignages.
Rungis, c'est une vitrine exceptionnelle pour notre pays, pour la France. C'est le fer de lance de notre industrie et de notre groupe commerce agroalimentaires. C'est le symbole de l'excellence et de la puissance françaises dans ce domaine. Parmi les marchés européens de gros, le vôtre est sans aucun doute le seul à mener une politique de développement mondial, comme vous l'avez justement rappelé, aussi volontaire, ambitieuse et déterminée.
Ce virage de l'internationalisation, vous avez eu, le mérite et la grande intelligence de le prendre très tôt, ceci pour bénéficier de la demande croissante en provenance de régions du monde très dynamiques, que ce soit dans l'Est de l'Europe ou en Asie. C'est bien évidemment une excellente chose pour la SEMMARIS, pour ses employés, pour ses actionnaires, au premier rang desquels l'Etat, pour ses partenaires et pour ses clients. C'est essentiel aussi pour améliorer encore l'image de notre filière agroalimentaire dans le monde, et plus largement pour notre économie tout entière, dont elle est un superbe symbole.
Je veux également saluer comme il le mérite votre souci constant de modernisation technique et de mise aux normes d'hygiène les plus exigeantes. Tous vos secteurs d'activité sans exception présentent les meilleures garanties, de ce point de vue, au bénéfice de tous les consommateurs, en France comme à l'étranger. Je pense que l'on ne peut pas évoquer l'égal ailleurs. C'est pour vous un motif de fierté légitime. C'est aussi la condition pour que s'affirme encore la réputation de qualité de vos produits, j'allais dire de nos produits.
L'Etat, cher Président SPIELREIN, appuie votre stratégie et vos initiatives. Le modèle agroalimentaire français que vous incarnez fait honneur à notre pays, à ses traditions les mieux enracinées et les plus respectées et saluées à l'étranger.
L'agroalimentaire, c'est l'une des clés de notre compétitivité dans le siècle qui s'ouvre. J'en ai la certitude, l'un des défis les plus importants des années à venir, ce sera, pour le monde, le défi alimentaire : l'enjeu, c'est de nourrir toute la planète. L'enjeu, c'est de mieux nourrir tous les hommes, toutes les femmes, tous les enfants du monde, dont le nombre va croissant sans cesse. La France, grâce à son agriculture, grâce à son élevage, grâce sa pêche, grâce à des entreprises de pointe comme la vôtre, est l'un des pays les mieux placés pour relever ce défi.
Avant de découvrir, avec plaisir, vous l'imaginez, les magnifiques produits que vous avez apportés en témoignage de l'excellence que vous représentez, je voudrais vous redire, cher Président SPIELREIN, Mesdames et Messieurs, Mesdemoiselles, je voudrais vous redire, cher Président et chers amis, toute mon amitié, toute mon estime et toute ma reconnaissance.
Je vous remercie.

Commentaires

qu'est ce qu'il nous fait notre Président avec toutes ces femmes!...lol

Écrit par : jack | 02/05/2007

Chichi il aime les femmes le coquin... je ne me rappelais plus cette tradition des forts des Halles... Par contre je me souviens bien d'eux, de leur fière allure... bises de miche

Écrit par : miche | 08/05/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique